2 ans avec toi…

Mon bébé… Aujourd’hui tu as 2 ans. Si peu et tellement à la fois ! Ce jour là est toujours un peu spécial pour une maman…

 

Miniloute naissance

 

Mon amour de Miniloute, mon bébé, ma petite dernière, ma chipie, mon attachiante, ma toute petite, ma petite grande… Aujourd’hui tu fêtes ton anniversaire. Aujourd’hui ça fait 2 ans que tu es venue nous rejoindre, en ce petit matin d’Août après une nuit orageuse. Toi qui avais décidé de débarquer quelques jours avant le terme alors que je redoutais un dépassement comme pour ta grande soeur. Toi qui m’a fait découvrir le « j’y vais, j’y vais pas? » et les premières contractions de travail à la maison qui forcent à finir la valise vite fait et filer en voiture jusqu’à la maternité. Toi qui dès le début a été forte et déterminée.

Ma battante, mon bébé glue. A peine quelques jours que tu souffrais déjà, que le scenario qu’on avait déjà connu pour ta soeur se rejouait, mais pas tout à fait. Tu as souffert plus tôt mais aussi plus longtemps. Je sais que tu souffres encore parfois, mais que tout cela commence à s’éloigner peu à peu. Alors je t’ai couvée, portée, longtemps. Et tu as décidé de t’éloigner par toi-même, progressivement.

Je dis souvent que tu es difficile, et j’en suis désolée. Tu es toi même, tu sais ce que tu veux et tu vis tout plus fort, le bon comme le mauvais. Ne change rien à cela, reste toi même, je veillerai à ne plus te mettre dans des cases ou te coller des étiquettes qui ne te vont pas.

Tu as deux ans et souvent, quand je repense à tes premiers jours, j’ai plein de regrets mais aussi un peu de nostalgie. Le temps a ce pouvoir là, il paraît, et de tes premiers instants je retiens maintenant surtout ce premier regard, si profond qui m’a comme transpercée. Qui disait « je suis à toi et tu es à moi ». Ça n’a pas changé, mon bébé. Même si tu as de moins en moins besoin de mes bras (ouf !) de ma main pour marcher, de mes yeux pour te surveiller. Parce qu’au fond tu ne m’appartiens pas, ni à moi ni à personne, tu n’appartiens qu’à toi.

Je suis si fière de toi. A deux ans, tu es si indépendante et si sociable. Un pied de nez à tous ceux qui te prédisaient collante et timorée. Je suis fière de voir se dessiner ta propre personnalité, de te voir si joyeuse et affectueuse, mais aussi si forte. Tu sais ce que tu veux, et crois moi, c’est une qualité. Même si souvent, je me montre agacée, énervée, au fond je sais que cela te servira.

Quand est ce qu’un bébé n’en est plus un ? Ils disent 2, 3 ans… Moi je ne sais pas. Ta soeur aura bientôt 5 ans et je l’appelle toujours comme ça, du moins parfois. Elle n’aime pas ça, toi oui, alors pardonne moi si je continue un peu avec toi.

Tu es mon tout dernier bébé et tu as déjà deux ans, alors tu sais, j’ai souvent envie de ralentir le temps. Et puis, je te vois grandir, devenir une très belle personne alors, l’envie de mettre sur pause s’en va. De toute façon, on ne peut pas.

Je dis souvent que c’est fatigant d’être 24 heures sur 24 ta maman. Et pourtant, ça fait déjà deux ans que je te suis pas à pas, que je reste à tes côtés, d’abord par demi choix et puis par envie aussi. Je ne regrette rien du tout, j’ai eu la chance de te voir grandir et de partager toutes ces premières fois avec toi. Je me sens privilégiée, même si c’est difficile.

2 ans que nous sommes un duo mais aussi un quatuor. Quand je vois la relation que tu as avec ta soeur je suis la plus heureuse. Je n’aurais jamais osé imaginer une telle complicité, une fratrie si soudée, même si parfois il y a des prises de becs ! Je ne sais même plus quand vous avez commencé à jouer ensemble et tous les jours vous êtes plus proches. Tu sais, je crois qu’elle t’aime plus que tout. Ta soeur, cette grande sensible, qui parfois est rude avec toi… Elle n’a d’yeux que pour toi. Je vous souhaite tellement de rester si unies en grandissant, de continuer à vous épauler et vous aimer autant.

Quand je vois comme tu es proche de ton papa, je me dis qu’au final, notre équilibre à nous, il est là. Après plusieurs mois de fusion tu m’as montré que tu pouvais aussi être avec d’autres que moi, que ça t’allait très bien aussi.

C’est drôle tu sais, le temps. Parfois il traine en longueur et des fois on ne le voit même pas. C’est un peu ça qui s’est passé depuis 2 ans… Parfois, on a eu nos difficultés et j’avais l’impression qu’on n’en sortirait jamais, que le temps ne passait pas. Et puis il y a eu tous ces mois passés en un éclair, de plus en plus souvent.

Le 3 Août 2014 à 8h50 naissait ma deuxième petite fille. Il y a deux ans, tu es entrée dans nos vies pour les changer de la plus belle des manières qui soit. Ça n’a pas été évident, c’est sur, mais avec le recul je me dis que ça nous a plutôt bien réussi.

Alors voilà, ça y est, tu as 2 ans. Joyeux anniversaire mon amour.

 

 

2-ans-miniloute

 

sélection hellocoton

  4 Commentaires

  1. Fiona   •  

    Sublime texte

    Bravo, j’ai eu la larme

    Encore Joyeux Anniversaire miniloute , belle poupée

    Amicalement
    Fiona

  2. Léna   •  

    Zut alors juste de passage pour la première fois sur ton blog j’ai aussi la larme à l’œil. Très joli texte. Bon anniversaire à ta princesse !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)