Pourquoi un baptême civil ?

Quand nous avons annoncé le prochain baptême civil de nos filles, nous avons eu quelques questions : les raisons de ce choix. 

 

 

En voilà une drôle d’idée ! Quand nous avons fait part de notre envie devenue concrète de faire baptiser nos enfants civilement, la question est revenue souvent : pourquoi un parrainage civil et non un baptême religieux ? A quoi ça sert ? Ce n’est pas un peu bizarre ?

Pour nous, pas vraiment. Mariés civilement sans cérémonie religieuse, ça nous semble plutôt logique. Je ne suis pas baptisée et si je l’étais, je ne serais pas de la même « confession » que monsieur. Faire baptiser religieusement nos filles serait donc revenu à choisir entre celles de nos deux familles.

Comme je ne suis pas baptisée, le choix se serait sûrement porté sur la confession de Monsieur et je pense qu’il n’en avait pas forcément envie. Non plus qu’il y aie un souci avec ce projet mais cela représentait de toute façon trop de démarches ou contraintes pour nous, et comme nous ne sommes pas croyants (je suis athée pour ma part), la question était réglée. Ça a d’ailleurs été la même évidence pour notre mariage.

Et puis, pour moi qui ne croit pas mais qui respecte les croyances des autres, une cérémonie religieuse est un acte fort. Un acte qui ne nous correspond pas, certes, mais qui témoigne de la foi des personnes concernées. Je ne me vois pas organiser une cérémonie religieuse sans l’être moi même.

Ce baptême intervient sur le tard, donc une préparation religieuse aurait peut être été rébarbative pour nos filles. Bébé, pas de préparation nécessaire, mais à 5 ans, Liloute aurait peut être eu à en faire une. Encore une fois, elles ne sont pas en contact avec la religion, même si on leur en parle en disant que les gens croient à plusieurs choses et qu’il faut le respecter, qu’elles auront le droit de faire un choix éclairé le moment venu (ou pas). Ça ne nous semblait pas logique.

Enfin, on ne voulait pas d’un grand baptême, mais quelque chose de tout simple. Et le baptême civil a donc toujours été notre choix, même si le projet n’était plus d’actualité depuis un moment.

Mais alors, un parrainage civil, ça n’est pas un peu moins important ? Une cérémonie de baptême civil à la mairie, ça perd de son charme, non ?

Je ne pense pas. Là aussi, c’est un acte fort en symbole selon moi. Même si légalement, il n’y a pas de conséquence à proprement parler sur la vie de l’enfant, cela reste une cérémonie officielle lors de laquelle le rôle des parrains et marraines devient concret. Et une occasion de se réunir pour célébrer cet évènement.

Dernier point un peu difficile dans notre choix de cérémonie : le faire en petit comité. La condition était simple : si on faisait un baptême, on ferait « un petit baptême ». Parce que nous n’avons ni l’envie ni le budget pour une salle, nous ne serons « que » 30 personnes. Ce qui fait déjà beaucoup je trouve… On a donc du faire des choix et on espère que les gens comprendront. Parrains, marraines, amis proches et famille très proche… Et on arrive vite à 30. Nous nous sommes évidemment concertés avec monsieur en ce qui concerne la liste d’invités, j’ai préféré lui demander son avis en ce qui concerne « ses » invités car selon moi c’est le mieux placé pour choisir.

Un baptême civil, c’est donc une cérémonie à la mairie qui n’engage les parrains et marraines que moralement. On peut choisir deux parrains, deux marraines… L’important est de choisir des personnes qui rempliront ce rôle parfaitement à vos yeux.

 

  4 Commentaires

  1. Charlotte   •  

    Je me reconnais totalement dans cet article ! Pas de mariage religieux pour nous donc à quoi bon un baptême religieux ? Ni moi ni mon mari ne sommes baptisés d’ailleurs. Pas contre, même pour une baptême civil, on se fait « emmerder » sur le choix du parrain et de la marraine. Du coup, on n’a que la marraine pour l’instant. Mais dans quelques années, on sait qu’on lui trouvera un parrain et qu’on pourra rendre les choses officielles (et en tout petit comité car ni le budget, ni l’envie, ni le besoin d’être emmerdé, et toc !).
    Ah et je respecte totalement les religions et trouve bien plus choquant les gens qui vont à l’église pour avoir la robe blanche alors qu’ils ne vont jamais à la messe et même pas à Noël…

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oui voilà j’avais pas envie de le faire si je ne crois pas. Le choix des parrains marraines et super important aussi mieux vaut prendre son temps 🙂

  2. Julie   •  

    On a baptisé notre fille à la mairie 3 jours après les attentats du Bataclan et la lecture du discours du Maire prenait tellement de sens, encore plus qu’en tant normal. On n’est pas croyant non plus mais on voulait une petite cérémonie pour officialiser parrain/marain. On a fait ça en très petit comité (on était 15) et c’était bien plus symbolique pour nous que de le faire à l’église.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)