Faire garder bébé, comment s’y retrouver.

Je crois que c’est la question qu’on se pose un peu toutes (et tous)…

Personnellement, j’ai arrêté mon activité un peu plus d un an avant la naissance de choupette, et j’ai demandé un congé parental de 6 mois à sa naissance (les trimestres cumulés le permettaient).
Il y a eu pas mal de soucis j’avoue, avec la caf, les papiers perdus qu’il faut refaire etc… Mais ça sera l’objet d’un autre article!

En grande partie à cause de ces soucis (on ne m’a payée mon parental que seulement 4 mois après mon interruption de congé, no comment), mais aussi parce que je ne m’épanouissais pas à la maison avec mon enfant (c’est un métier!), j’ai choisi de reprendre le travail aux 4 mois de bébé.

Et la question ne s’est pas vraiment posée quant aux différents modes de garde; dans ces moments là, il faut faire au plus pressé, donc la crèche c’était impossible. Quand on sait qu’il faut s inscrire des mois avant la naissance de l’enfant… Je n’avais que 3 semaines et c’était déjà peu pour trouver une nounou qui convienne.

Heureusement je vis dans une grande ville, et les assistantes maternelles ne manquent pas près de chez moi. J’ai passé beaucoup d’appels, mais fait peu de visites.
Car la première a été un gros coup de coeur.

Vous pouvez faire ça, sinon.

Il faut savoir que nous demandions à notre assistante maternelle de faire du 56 heures par semaine, ce qui représente une grosse charge de travail avec de lourds horaires (8h-19h en moyenne), qu’elle soit à côté de chez nous etc… J’ajoute que je préférais qu’elle garde d’autres enfants ou aie les siens pour que ma fille soit toujours en contact avec d’autres petits.
Nous avons trouvé notre perle, j’angoisse un peu de devoir bientôt changer (cause déménagement de l’ass mat), parce que je me suis vraiment attachée à elle et que ma fille l’adore. Elle s’est elle même chargée de nous trouver sa remplaçante, il y aura juste moins d’heures à faire, et elle est toujours juste à côté de chez nous.

Mais ce dont je voulais surtout vous parler, ce sont les démarches à faire pour avoir une aide sur le salaire et les charges patronales pour votre assistante maternelle.
Au départ c’était un peu fouillis pour moi, mais on s’y retrouve assez vite.

Le plus important c’est de demander dès que possible l’ouverture de vos droits au complément mode de garde auprès de votre CAF. Et également de vous inscrire sur PAJEMPLOI pour obtenir vos identifiants et pouvoir déclarer le salaire de l’assistante maternelle tous les mois. Le remboursement varie bien sur en fonction de vos ressources (mais pas du salaire de l’ass mat), et est assez rapide (dans les jours qui suivent la déclaration)
Le tout est que la CAF traite rapidement votre dossier, PAJEMPLOI pas de soucis, ils sont très réactifs.

A savoir: si vous bénéficiez du CMG, les cotisations sont prises en charge par votre CAF. Si vous travaillez à mi temps, vous pouvez selon certains cas cumuler CMG et congé parental à temps partiel, mais c’est sous conditions, il y a un plafond d’heures.

Par contre, je n’ai aucune idée de comment ça fonctionne pour la crèche. Si vous avez quelque chose à ajouter la dessus, n’hésitez pas à le faire en commentaires!

Et pour vous, faire garder bébé, ça s’est passé comment?

  4 Commentaires

  1. Pascale   •  

    J’ai eu une réponse négative pour les crèches dans la ville ou j’habite et celles ou je travaille (raison du refus : inconnues). Impossible financièrement de prendre un congé parental, j’ai donc cherché une assistante maternelle.Je suis allé à 3 RDV, 2 assistantes pas terribles et la 3ème coup de coeur aussi : jeune femme sympathique et dynamique, je vais la payer sur 43 semaines (elle déduit mes congés et maladie enfants jusqu’à 10 j par an) et accepte un contrat de 55h par semaine. Ca va quand meme etre chaud pour moi, je vais courir toute la semaine (je travaille à 1h15 de chez moi et je prends le RER) et j’espère qu’on va s’en sortir financièrement. :/

    • Blog de mère   •  

      C’est faisable, mais des fois on se demande pourquoi on bosse si faire garder son bébé coûte cher… Nous il nous en reste quand même un peu à la fin du mois, mais je me doute qu’en région parisienne les prix sont un chouilla plus élevés…

  2. linette   •  

    Perso, j’habitais précédemment Marseille, une très grande ville. Pas de place en crèche possible, des nounous aux tarifs exorbitants (pour un gros contrat de plus de 50 heures aussi, ça me revenait à 870 euros aide déduite de faire garder ma fille aînée), la galère ! cela et bien d’autres choses m’ont du coup conduite à ne plus travailler et à profiter de mes enfants…Même si cela été dur au début (j’étais une grande bosseuse), je ne le regrette aujourd’hui absolument pas !

    • Blog de mère   •  

      J’habite Marseille aussi 😉 C’est vrai que les tarifs sont… exorbitants parfois… Ma nounou est une des moins chères et on s’y retrouve financièrement (c’est simple, je ne touchais rien avant!)Parfois j’aimerais passer + de temps avec ma fille, c’est sur. je ne la vois que très peu en semaine, mais je suis également une grande bosseuse. Après je n’en ai qu’une, je ne sais pas comment je serais avec plusieurs enfants!

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)