Petits pots bébé, le gouffre financier.

J’exagère à peine…

Non pas que je sois au centime près en ce qui concerne ma fille et son bien être (bien au contraire), mais quand je me balade dans le rayon bébé au supermarché, je suis souvent sciée par le prix de certains produits.

Vous le savez, jusque là ma fille a été nourrie au sein, puis au lait de riz, puis au lait de riz 2è âge ainsi qu’aux petits pots maison.
Je ne vous le cache pas, faire les petits pots de bébé quand celui-ci commence à manger de bonnes quantités peut être fastidieux quand on a des horaires de travail étendus (je ne rentre jamais avant 19h chez moi en semaine, mais je ne m’en plains pas! c’est juste une autre organisation…).
D’un côté, j’adore cuisiner pour choupette, et puis avec mon mixeur magique c’est très pratique (ça rime!)

crédit : shoppingactu.com

De l’autre, parfois on n’est pas chez soi, on a pas le temps, pas l’envie, on repousse d’un jour ou deux le moment de faire quelques petits pots pour les prochains jours.
D’autant plus que nous partons prochainement en vacances à Center Parcs, en voiture, et que faire tous ses repas à l’avance à trimballer dans une glacière (quand on a besoin de la dite glacière pour nos repas à nous)… Non merci.

Donc, à 9 mois et demi, mademoiselle a goûté des petits pots industriels, et les mange aussi bien que les miens (heureusement qu’elle aime toujours les miens!)
Je vous avais dit qu’on avait commencé par les compotes, et qu’au final les pots de compote allégée « normaux » pouvaient très bien convenir, selon moi.

Mais je m’égare.

Seulement, entre le coût de mes propres popottes pour bébé et celui d’un petit pot du commerce (surtout si il est bio, il sera non seulement plus cher mais aussi plus léger de 10 à 20 grammes… pourquoi?), y’a comme un fossé.
3 euros de légumes par semaine pour faire 4-5 pots pour le déjeuner (en moyenne), se transforment en… même pas 2 petits pots pour le même repas, avec parfois des additifs ou choses qui selon moi sont introduites trop tôt.

Ca me fait penser à la fausse pub des nuls pour les petits pots « Gerbé »

Je fais donc attention non seulement au prix, mais aussi et surtout à la composition (déformation pro sans doute)… Si je préfère les pots bio, force est de constater qu’ils se vendent à prix d’or, et que niveau promo, on a pas souvent grand chose!

D’ailleurs, pour tout ce qui est promotions, il est par contre possible d’imprimer tous les mois des coupons de réductions chez les 2 « géants » de la gamme… En effet, en s’inscrivant au club Blédina ou Nestlé bébé, tous les mois, des coupons utilisables en supermarché sont disponibles. J’en ai utilisé il y a peu et je constate une première chose: les réductions sont plus généreuses chez Nestlé, (ça tombe bien, je préfère légèrement leurs produits), et ce sont les seuls qui mettent à disposition un collecteur de preuves d’achat pour vous permettre de cumuler et avoir des bons d’achats/cadeaux.

Je vous précise que je n’ai pas d’actions chez eux 😉 Je préfère toujours donner du fait maison à ma fille, mais ça dépanne bien, surtout quand on part en vacances ou qu’on n’a pas le temps de cuisiner. Pour moi, ça vient donc en renfort, en quelque sorte.

Et vous, votre avis?

  4 Commentaires

  1. MaidaVale   •  

    Mon père est contre les pots industriels, il a toujours dit que ça habituait les enfants à la nourriture salée et sucrée (et donc à créer des futurs gros)Après, effectivement, faut avoir le temps de faire ses propres pots!

    • Blog de mère   •  

      Effectivement, le goût est bien différent, même si ils s’améliorent et que les bios sont bons niveau composition.Au moins, dans les pots que je fais, je sais qu’il n’y a que des légumes, de l’eau de cuisson/minérale, et de l huile d olive bio. Evidemment, c’est aussi pour ça que ça se conserve moins longtemps…Et honnêtement question temps je dois mettre 30 min grand max pour 4 à 5 repas, question d’organisation! (et d’envie aussi)

  2. Dorine   •  

    Elle mange que du fait maison mais pareil que toi, quand nous partons en vadrouille, en week-end ou vacances bin c’est du tout fait car il n’y a pas de mixeurs chez les gens

  3. Claire   •  

    par manque de temps je donne a mes filles 50% d’acheté et 50% fait maison. ca n’est pas toujours facile de préparer a l’avance et je n’aime pas non plus donner trop de « tout fait ». par contre les compotes je les achete, je trouve pas la motivation pour les faire moi meme. parfait je leurs donne les fruits en morceaux par contre.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)