Serial baffeuse

Choupette a attrapé une habitude un peu dérangeante : elle tape. Correction : elle nous tape, elle me donne des baffes.

Au début je ne m’en suis pas trop souciée: la nounou l’a vite reprise pour qu’elle arrête de taper les autres enfants. Elle lui expliquait que ça faisait mal, que c’était mieux de faire des câlins que de frapper ses copains. Au bout de quelques jours elle s’est arrêtée, et on n’en a plus reparlé.

Et puis voilà que désormais, mademoiselle nous assène des claques en pleine figure, en particulier quand elle n’est pas d’accord, ou quand elle est agitée. Et rit, alors que nous, pas du tout.

Un peu décontenancée, j’ai tenté l’approche nounou : explication, sans se fâcher.

Et je me suis d’ailleurs rendue compte que quand je gronde, ça la fait bien rire ! Je dois avoir une expression marrante ou je ne sais quoi, rien de provocateur venant d’elle, mais quand je crie, elle rit. 

Bref, c’est une serial baffeuse. Et sa cible préférée, c’est moi, ne me demandez pas pourquoi. A l’image des enfants qui mordent par affection, est ce qu’on peut dire qu’elle cherche le contact ? Peut être.

A 17 mois, elle commence à affirmer sa personnalité bien à elle, et elle a tendance à s’énerver rapidement quand les choses ne se passent pas comme elle le veut. Elle a beaucoup d’énergie et c’est bien difficile à gérer à cet âge, pour elle comme pour nous. Alors elle frappe, aussi, des fois, parce qu’elle est en colère, qu’elle se défoule.

Mais se défouler sur nous, non merci. 

La richesse du net c’est que (en faisant le tri), on trouve des pistes, des amorces de solution, selon ses convictions et le caractère de l’enfant. Ainsi, on peut essayer de lui proposer un coussin de colère, sorte de punching ball destiné à recevoir les gifles de bébé. On peut évidemment toujours assortir ça d’une explication, tenter d’arrêter la main, de divertir bébé. Parce que c’est un peu dur de lui demander pourquoi il tape, à cet âge, et surtout pour elle de répondre.

Ne pas riposter, non plus. En ce moment, elle a tendance à tout faire comme nous, donc on tournerait un peu en rond. Je ne me vois pas dire « On ne tape pas, c’est méchant et ça fait mal », pour lui donner une tape (même légère) moi même… Mais chacun sa vision des choses.

Une bonne alternative pour un bébé qui aime les livres !

Et essayer de relativiser. Ca fait mal physiquement (oui, elle tape fort!), mais surtout moralement : on pourrait le prendre comme une marque de méchanceté ou de désamour… J’avoue, quand elle me tape et rit ensuite et que je suis fatiguée, la bouilloire monte en pression. Mais je finis par connaître mon spécimen : plus on crie, pire c’est. Quand on lui explique, encore et encore, ça a tendance à mieux marcher.

Encore faut-il avoir la patience de rester calme et posée après 5 baffes dans la figure 😉

Ne pas voir ça comme un manque de respect (pas à cet âge, du moins), et surtout ne pas rire : elle pourrait prendre ça comme un jeu et là on aurait bien du mal à en sortir.

Mais pour l’instant, on en est toujours au stade « bébé boxeur », et ça peut parfois être usant…

Et vous, votre bébé est il un tapeur ? Des astuces ?

  6 Commentaires

  1. vanooless   •  

    Ma Lyly a commencé à taper aussi mais on l’a très vite arrêter. En lui faisant les gros yeux et en lui disant que c’était pas bien. Bon ça arrive une tape volée mais ça va mieux depuis qu’elle a changé de nounou. Pourquoi ? Car elle voyait les filles de la nounou se chamailler et elle voulait surement les imiter.
    Sinon , moi aussi j’ai une petite fille impatiente qui pique rapidement des colères dès qu’elle ‘na pas quelque chose. Et son point faible ? Le fameux « Tatoooooooo » « tatoooo » alors là si tu ne lui donne pas dans les 10secondes qui suivent, tu peux être sure qu’une grosse crise de larme intervient !!!
    Enfin elles affirment leurs caractères et grandissent (trop) vite !!!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Haaaa le fameux « tato »! On a les mêmes XD
      Bah ici elle ne tape plus que nous, plus rien chez nounou, donc elle a bien compris. Va falloir m’armer de patience…

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oui, j’essaie de ne pas voir ça comme un rapport de force mais parfois c’est dur !

  2. cleophis   •  

    La mienne a deux ans et demi et commence elle aussi à nous frapper. Nous ne donnons pas de fessée à la maison donc elle ne suit pas notre exemple, je pense que c’est surtout pour décharger sa colère et peut-être par imitation des enfants de la crèche. C’est effectivement très difficile car elle rit quand on dit « non » avec les sourcils froncés.
    La dernière fois, elle m’a frappé si fort au visage que mes lunettes ont volé et que j’ai répliqué par réflexe. Elle m’a regardé, surprise, et je crois qu’elle a davantage été choquée par le vol de mes lunettes que par ma gifle car elle disait: « Lunettes, lunettes » d’un air contrit. Je me suis excusée et je lui ai demandé de s’excuser à son tour, on cherche encore les solutions. 🙂

    • Blog de Mère   •     Auteur

      De toute façon il n’y a pas de solution miracle ou unique pour tous les enfants et leurs parents. Ca rassure de voir que c est pareil partout 😉 Bon courage!

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)