Miniloute a testé : les gourdes Squiz !

Les gourdes Squiz, j’avais eu l’occasion de les découvrir au spot E-fluent mums 3 il y a quelques mois et j’avais bien aimé le concept. Alors, quand on nous a proposé de tester la nouvelle collection Sophie la girafe, j’étais ravie ! Et contre toute attente, c’est Miniloute qui les a testées (et s’en sert toujours), même si ma grande les aime bien aussi…

Une petite présentation pour commencer : Squiz est une marque suisse fondée par une sage femme maman de 5 enfants. Les gourdes sont fabriquées en Suisse à partir de matériaux Européens, sans BPA, Phtalates ni PVC. Vendue par lot de 3 dans une pochette recyclable et réutilisable, la gourde Squiz est conçue pour durer : 50 utilisations en moyenne. Elle est étanche et sa large fermeture est très solide : aucun risque de fuite pendant les balades avec bébé. 

Autant dire qu’après avoir lu ces promesses sur le papier, j’avais hâte de vérifier !

Nous avons reçu un lot de 3 gourdes à l’effigie de Sophie la Girafe, mais le design des gourdes Squiz « classiques » et très sympa également, avec ses petits animaux rigolos. Liloute a tout de suite reconnu cette bonne vieille girafe qu’elle a bien maltraité il y a quelques années et qu’elle refuse de prêter à sa soeur (c’est la girafe qui a du être soulagée), Miniloute a quant à elle trouvé ça très sympa à mordiller. D’ailleurs, elle ne les a pas percées avec ses petites quenottes acérées, elles sont donc crash-testées dents de bébé…

Squiz fabrique donc des gourdes réutilisables destinées aux bébés et aux enfants, pour conserver compotes, purées et yaourts. La contenance de 90 ml en fait un allié précieux pour la diversification car le petit pochon est ultra pratique à transporter et stocker. Chez nous, elles ne peuvent plus trop servir pour les purées salées, car bébé en mange de plus grandes quantités, mais c est sympa pour les premiers temps de diversification je trouve. Autre point appréciable : le gros bouchon ne peut pas être avalé par bébé, et ça, c’est bien pensé.

Les gourdes se remplissent par le bas avec un système de zip sur une large ouverture : on met le capuchon et hop, on remplit. L’ouverture facilite également le nettoyage : j’ai procédé comme pour un biberon avec un goupillon , nettoyé le pas de vis et le capuchon avec le petit goupillon à tétines et mis à sécher sur le séchoir à biberons.

 

Pour remplir les 3 gourdes, j’ai mis 2-3 minutes à peine, le temps d’ouvrir la gourde et la maintenir ouverte, remplir jusqu’au trait (trait éloigné de l’ouverture, car quand on ferme, ça remonte, ça évite que le tout déborde !), fermer, et hop c’était fait ! Nous les avons utilisées pour la première fois lors d’une journée dans un parc d’attractions, elles sont restées dans une pochette isotherme pendant que nous baladions et aucune fuite à déclarer ! J’avais mes craintes mais je sais désormais que tout est bien solide et étanche.

J’avais l’intention de tester d’abord à la cuillère, mais voyant bébé trépigner j’ai tenté directement « au goulot » : et ça marche ! Du haut de ses 9 mois, Miniloute a parfaitement compris comment aspirer et gérer la quantité de compote. Elle a vite pris le coup et maintenant quand elle voit une gourde, elle sautille sur sa chaise 😉 Hier, elle m’a même épaté en la tenant seule au gouter. Utilisation validée pour un bébé, il faut dire qu’elles sont prévues pour être utilisées dès la diversification pour faciliter la transition du biberon à la cuillère. Et chez nous, c’est une réussite !

Petite précision : les gourdes ne passent pas au micro ondes, du moins c’est déconseillé. Elles passent par contre au lave vaisselle, mais personnellement je préfère les laver à la main. On peut les conserver au frigo ou au congélateur.

En dehors de l’aspect pratique, ce qui me séduisait beaucoup personnellement c’est l’aspect écologique. En effet, pour Liloute on utilise énormément de compotes en pochons jetables et il faut dire que ce n’est ni économique ni écologique… En plus, je n’aurais jamais voulu les donner à Miniloute car les bouchons sont trop petits et risquent d’être avalés. D’ailleurs, quand ma grande a commencé à en manger, je lui enlevais le bouchon dès le début du gouter, de peur qu’elle ne l’avale (car elle s’amusait souvent à les mettre dans sa bouche…). Enfin, ça me permet de savoir exactement ce qu’il y a dedans car on alterne entre compote maison et compote en bocal sans sucres ajoutés.

Le seul petit bémol ? J’aurais aimé que le bouchon soit attaché à la gourde pour éviter les risques de perte, et que l’inscription « ne me jetez pas, lavez moi ! » soit plus lisible. Hier encore, n’ayant pas prévenu qu’elle n’était pas jetable j’ai du aller récupérer ma gourde à la poubelle :p

Bref, on est conquis par ces gourdes à la maison ! Tellement que j’ai bien l’intention d’en acheter un autre lot pour pouvoir tenir plus longtemps sans remplir les gourdes (feignasse, moi ? jamais !) et ça tombe bien, car le supermarché à côté de chez mes parents en vend, si on en croit la liste des points de vente sur le site de la marque.

Gourdes réutilisables Squiz Sophie la Girafe, par lot de 3, 15€90. Produit offert par la marque (merci !)

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)