Leur complicité naissante…

Mes deux filles ont presque 3 ans d’écart et, depuis quelques mois, j’observe leur relation évoluer et s’enrichir, leur complicité grandir…
Quand Miniloute est née, Liloute était fascinée et intriguée par ce tout petit bébé qui, bien que pleurant beaucoup, était déjà elle aussi captivée par sa grande soeur. Quand elle a eu 3 mois et que ses temps d’éveil sans douleur ont été plus longs et plus fréquents, j’ai pu les installer ensemble dans le canapé déplié pour qu’elles jouent, se sourient, se parlent, se regardent… C’était super intéressant de voir comme la petite admirait la grande et la grande avait envie de prendre soin de la petite.

Puis bébé N. a su s’asseoir seule et leur relation a encore franchi un cran : elles pouvaient désormais jouer ensemble, enfin Liloute pouvait montrer des jouets à Miniloute et la faisait rire aux éclats. C’est d’ailleurs elle qui l’a fait rire pour la tout première fois, quelques semaines avant cela…

Quand Miniloute a su se mettre debout, Liloute a été la première à m’avertir et à l’encourager. Quand elle a maîtrisé le 4 pattes, Miss S. a voulu faire la course dans le salon… Et depuis qu’elle marche, elles ne se déplacent que par 2, ou presque !

J’avoue que ça amène un peu plus de tranquillité dans notre vie à 4 désormais… Les filles passent du temps à jouer ensemble, rient énormément, et dès que Miniloute pleure sa soeur accourt pour la consoler (et y arrive sans problème)

En voiture, au moment où bébé se met à pleurer/hurler parce qu’elle en a marre ou n’arrive pas à s’endormir, sa soeur lui parle ou la fait rire. Quand elle finit par s’endormir, si on a le malheur de parler, on a le droit à un murmure indigné de Liloute « Chuuuuut ma petite soeur elle dort ! ». Elles se tiennent souvent la main en voiture également, ce qui me fait fondre à chaque fois…

Et puis surtout, ma grande affiche spontanément son amour pour ma toute petite.

« C’est ma petite soeur et je l’aime fort ! »

« Ma poupoute d’amour ! » (et maintenant même moi j’appelle mon bébé Poupoute)

« Nous on s’aime fort, on est des soeurs » (une des premières phrases sur le sujet, qui m’avait fait pleurer, un peu)

« Et puis elle dormira toujours dans ma chambre, hein maman? »

 

liloute et miniloute

 

Dès qu’un inconnu pose les yeux sur Miniloute, Liloute s’interpose et annonce la couleur : c’est sa petite soeur, elle porte tel prénom…
Liloute s’est toujours montrée un peu brusque avec sa soeur, mais c’est normal à 3 ans… Elle ne réalisait pas qu’elle était plus fragile qu’elle et avait tout le temps envie de la câliner. Il fallait beaucoup les surveiller quand elles jouaient ensemble (un peu moins maintenant, mais quand même…) Elle n’est pas toujours qu’amour et bienveillance envers sa soeur, c’est bien normal, il y a toujours un fond de jalousie ou une envie de jouer seule parfois, elle la pousse/tape ou lui arrache des jouets des mains (je n’ai aucune inquiétude sur la capacité de Miniloute à se défendre très bientôt !)… Mais dans l’ensemble elle est fan de sa petite soeur, la couvre de bisous et de câlins, veut tout le temps la prendre dans ses bras, et la petite le lui rend bien ! Elle la suit partout, joue avec elle, l’écoute, et rit toujours à ses pitreries. Combien de fous rires on entend venir de leur chambre en ce moment… Ca me fait toujours sourire, avec une petite larme à l’oeil parce que c’est tellement beau de les voir ensemble.

 

complicité entre soeurs

 

Je n’ai jamais eu de doute en ce qui concerne l’amour de ma deuxième pour mon ainée, ça me semblait bien normal dans ce sens… Mais j’avais quelques craintes quant à la réaction et aux sentiments de ma Liloute. Elle qui est très exclusive, possessive… j’avais peur qu’elle réagisse mal, voire qu’elle rejette sa soeur. Finalement, c’est tout le contraire qui a eu lieu… Leur relation est pleine d’amour, de joie, d’admiration mutuelle. Liloute prend son rôle très à coeur, et aime nous rappeler qu’elle est née en premier, que c’est elle la grande soeur et qu’elle peut s’occuper de sa petite soeur sans problème. On fait d’ailleurs souvent appel à elle pour apaiser Miniloute, on essaie de la responsabiliser aussi. Et ça nous soulage énormément, il faut bien le dire !

Tous les jours, elles me donnent une raison de m’émouvoir, de sourire, devant leur complicité, leurs câlins, leurs jeux… Il faut bien ça pour contrebalancer la fatigue, l’énervement, passer outre ces moments où elles crient ou pleurent en stéréo ou ne nous laissent pas 2 minutes de répit…

Quand je les regarde je me dis que ça valait le coup. De vivre tous ces mois de fatigue, de douleurs, de pleurs, de désordre, de doutes où je répétais sans arrêt que j’aurais du réfléchir avant d’avoir deux enfants… Maintenant je ne doute plus du tout, ces deux là sont faites l’une pour l’autre !

 

complicité soeurs

 

 

  4 Commentaires

  1. Lilou   •  

     » Il faut bien ça pour contrebalancer la fatigue, l’énervement, passer outre ces moments où elles crient ou pleurent en stéréo ou ne nous laissent pas 2 minutes de répit… » tellement d’accord avec vous!je suis maman de 2 garçons (4ans et 21 mois) et ils sont de plus en plus complices…Et bagarreur!!☺️

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Ah la bagarre, on ne connait pas encore, et je n’ai pas hâte :p

  2. Marie   •  

    C’est chouette de lire cela 🙂 Mon grand a 3 ans et demi et sa petite soeur a 9 mois… ils commencent aussi à jouer ensemble. J’ai eu peur de la jalousie du grand frère, mais depuis la naissance, tout se passe (à peur prés) bien. Là, la petite commence à vouloir prendre tous les jouets de son frère… à voir comment cela va évoluer^^

    • Blog de Mère   •     Auteur

      On en est à la même période ici 🙂 La petite commence à « embêter » la grande, qui ne réalise pas qu’il faut faire attention et pousse sa soeur comme si il s’agissait d’une de ses copines de son âge…

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)