Accepter bébé tel qu’il est, faire le deuil du bébé rêvé.

Nous avons eu un premier bébé « parfait ». Sommeil, pleurs, alimentation, tout se passait idéalement, même les dents ! Pour bébé 2, c’est plus compliqué…

 

il n y a pas de bébé parfait

 

Ah, cette Miniloute… Longtemps désirée, rêvée, imaginée, cette deuxième princesse a également été (et est encore) trop comparée à sa grande soeur.

Etre maman, et toutes ces émotions contraires.

Je suis une maman, pour la deuxième fois, et comme ma première fille (j’en parlais ici d’ailleurs, du grand 8 des émotions…), je suis déconcertée par les émotions que je ressens : énervement, fatigue, amour fou… Tout se côtoie et se mélange, je passe mon temps à râler sur le manque de temps, les tâches ménagères, la vie de maman au foyer… Et quand je pense à laisser ma toute petite à la crèche si je reprends mon activité, là, maintenant, je ne peux pas, c’est impossible : je ne me vois pas m’en séparer, pas tout de suite, peut être même pas avant l’école… Je ne sais pas vraiment.…