Ma première journée enfant malade.

Depuis que je travaille, je n’avais jamais du m’absenter pour garder une miss S. malade. Il faut dire qu’à part de nombreux petits rhumes, une fois le reflux traité, elle n’a jamais été vraiment souffrante.(maintenant je peux le dire car ça n’est plus le cas, je ne me porte plus la poisse!)

Si vous suivez ma page facebook ou hellocoton, vous savez que mon mari et ma fille ont attrapé une belle gastro ce weekend. Ainsi, dimanche soir papa était déjà HS et c’est dans la nuit de dimanche à lundi que choupette l’a suivi.

5 à 6 vomissements en moins de 2 heures, qui n’étaient pas sans lui rappeler la douleur du reflux puisqu’elle pleurait énormément à chaque fois. C’est au petit matin qu’elle s’est endormie dans notre lit, le ventre vide et gargouillant.

Je n’ai dormi que d’un oeil. Malgré mon apparence calme et rassurante, j’avais peur pour ma fille, qu’elle se désydrate, qu’elle perde du poids, qu’elle souffre tout simplement.
On a retenté un peu d’eau au lever, qu’elle n’a pas gardé.

Après une visite chez le médecin, le verdict est tombé: gastroentérite virale, LA maladie du moment. Hyper contagieuse, et très virulente cette année.
Le papa a été mis au repos 2 jours, et la nounou décommandée pour choupette.
Il valait mieux que les autres enfants ne l’attrappent pas.

A l’évidence, je ne pouvais pas laisser mini moi à son père… Elle était en pleine forme entre les spasmes et les moments de fatigue/fièvre, et demandait beaucoup d’énergie, mais aussi assez grognon et pot de colle. Je n’avais d’ailleurs pas le courage de l’abandonner pour aller travailler.
Je suis donc restée au chevet du père et de la fille, à tour de rôle, entre 2 lessives et préparation de soupes/riz pour mes malades.

Aujourd’hui ils vont un peu mieux, toujours assez fatigués.
Ils restent donc tous les deux au chaud, ça vaut mieux.

En tout cas, ça m’a bien cassée, crevée et occupée…
Si bien que je ne me suis pas rendue compte que la gastro m’avait épargnée. Moi qui, avant d’être maman, craignait cette maladie plus que toutes les autres, en particulier les vomissements.

D’ailleurs, en faisant un rapide tour sur la blogo, je vois que l’épidémie est coriace cette année! C’est le sujet à la mode du moment, car il a l’air de toucher pas mal de monde…
Vivement l’été !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)