Test de Choupette : Le chauffe biberon 100% autonome de Babymoov.

Quand on a un enfant en bas âge, sortir pour la journée, la nuit ou même plusieurs jours (soyons fous!) va de pair avec la constitution d’un attirail bien complet à emporter.
Outre le gros sac à langer garni de couches, vêtements de rechange, liniment, coton, pyjama, chaussons, bavoirs, jouets divers et variés, les éventuels médicaments de bébé, il faut aussi penser à sa poussette/porte bébé, son lit parapluie ou pop up, et surtout sa nourriture !

Et du coup prévoir un monospace, un break ou un minivan pour ce qui avant ne nécessitait qu’une petite citadine.

Mais au delà de ça, nous sommes parfois un peu embêtés quant aux repas de miss S. quand nous sortons.
Parce que le micro ondes n’est pas toujours présent, que le bain marie pas toujours accessible, et qu’on ne se déplace pas que chez des amis parents, ou chez des gens tout court !
Les premiers temps nous utilisions un chauffe biberon/petit pot de voyage à brancher sur notre allume cigares. Bien trop long, et il fallait laisser le moteur en marche pour que ça chauffe… pour un résultat moyen et pas trés écologique!

Puis, il y a quelques temps, j’ai appris qu’il existait des chauffes biberons entièrement autonomes, en particulier chez Babymoov. Curieuse de savoir comment cela pouvait fonctionner, j’ai demandé plus de renseignements à la marque, qui m’a très gentiment proposé de le tester pour m’en rendre pleinement compte!

J’ai donc reçu le chauffe biberon 100% autonome peu de temps après.
Et j’ai également eu des renseignements pointus sur la façon dont marche cet accessoire (plutôt indispensable) de la part de Romuald de Babymoov (au passage, merci!) :

 « Il s’agit d’un chauffe-biberon qui fonctionne sans électricité. Pour l’utiliser, il vous suffit de tordre la capsule présente à l’intérieur du chauffe-biberon ce qui entraine alors une réaction : le liquide à l’intérieur (acétate de sodium) se cristallise (enthalpie de formation de l’acétate de sodium) et dégage de la chaleur (même principe que les chaufferettes)
Il suffit alors d’entourer votre biberon avec et de le placer dans la housse isotherme. Votre biberon chauffe en une douzaine de minutes.Le procédé s’applique également aux petits pots (comptez environ 20 minutes).
Une fois utilisé, il vous suffit de réactiver le chauffe biberon en le stérilisant (soit dans une casserole d’eau chaude, soit dans un stérilisateur électrique), ce qui aura pour effet de rendre la solution aqueuse liquide à nouveau.
Laissez ensuite reposer le chauffe-biberon à plat et vous pouvez à nouveau l’utiliser.
Il est utilisable à l’infini et la chaleur du biberon est préservée grâce à la housse en néoprène et son intérieur isotherme. »

En gros, le liquide (non toxique) se solidifie tout en réchauffant le contenu de l’enveloppe. Le fait de glisser l’ensemble dans la housse isotherme permet de garder la chaleur produite.

La housse et l’enveloppe pressionnable une fois le liquide cristalisé.

Réchauffage par stérilisation

D’ailleurs, ce n’est qu’une coïncidence mais j’ai utilisé mon Bébédélice (Babymoov également) pour activer le chauffe biberon. Je m’en sers encore beaucoup pour stériliser ou chauffer les biberons quand nous sommes à la maison. Mais plus pour les purées, hélas, mademoiselle voulant manger comme les grands!

La première fois je ne l’avais pas assez réchauffé, de peur de le laisser trop longtemps au stérilisateur. Une erreur qui m’a permis de constater qu’il est essentiel que le liquide soit totalement liquide (et non encore solide par endroits), sinon le tout redevient solide et il n’y a plus qu’à reprendre à zéro 😉

Après stérilisation, il suffit de laisser refroidir l’enveloppe à plat complètement.
C’est le seul petit inconvénient que je trouverais à ce produit : une fois utilisé il faut le réactiver et donc s’y prendre à l’avance si on veut l’utiliser en sortie.

Hop, biberon bien au chaud. Notez l’anse de transport et le lien de resserage, pratique!

La petite capsule métallique (ou tige rouge, apparemment, ça dépend des modèles) est assez facile à tordre et on voit vite la réaction se produire: ça fait comme des petites bulles et l’enveloppe devient vite chaude. Il n’y a plus qu’à mettre le biberon dans sa housse.

Pendant 10 à 12 minutes j’ai donc laissé le bib du soir de Choupette chauffer tout seul (ou presque), le temps qu’elle prenne son repas. J’ai été surprise de voir qu’il était finalement à parfaite température.

En résumé, j’ai aimé :

– le côté pratique du produit : anse de transport, le fait qu’il soit adapté à tous les formats de biberons (j’ai testé Dodie, Avent, Bébé Confort en grand et en petit),
– le fait qu’il soit utilisable à l’infini ainsi que l’économie d’énergie réalisée ,
– son efficacité ,
– son format assez compact pour pouvoir l’emporter partout.

Le petit prix est également un plus (moins de 30 euros), puis j’aime bien la marque Babymoov, et pas juste parce qu’elle est française. J’ai toujours trouvé leurs produits bien pensés, esthétiques, et abordables.

En revanche, j’ai moins aimé :

– Le temps de chauffe. 12 minutes pour un biberon, 20 pour un petit pot, c’est un peu long quand on a un tout petit qui a faim et ne peut pas attendre. Bien sur, il suffit juste d’un peu d’organisation, mais c’est à noter.
– Idem pour le procédé de réactivation. On n’a pas toujours une casserole d’eau bouillante ou un stérilisateur sous la main.

Cela dit, en définitive, je suis convaincue que je réutiliserai dès que possible ce chauffe biberon. Plus besoin de s’arrêter dans une station service, une aire d’autoroute, râler au restau, utiliser un micro ondes trop souvent. Et j’apprécie de pouvoir partir en balade une heure avec mon bébé avec juste une housse néoprène et son biberon en train de chauffer…

Et vous, qu’est ce que vous en pensez ?

Produit offert par la marque.

  3 Commentaires

  1. Célia   •  

    Ici on a toujours pris les bib a temperature ambiante donc aucun problème! Même les briques de lait aromatisé ou aux céréales. Depuis que j’ajoute des légumes dans son biberon du soir, je le tiédis au chauffe bib, pour une meilleure homogénéisation.

    • Perso, j’ai toujours trouvé que la miss les digérait mieux chauds. Et puis, quand elle a une petite angine/rhume, ça fait du bien 🙂 Celui du matin est tjs chaud en ce moment ^^ Je ne fais chauffer qu’en hiver en fait, et que celui du matin/soir

  2. Vivi   •  

    Moi aussi, ma poupette préfère son biberon chaud.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)