Le jeu des ressemblances.

Qui n’y a jamais joué ? Ou regardé jouer, un peu agacé ?

C’est un fait, dès que bébé paraît, on lui attribue tout de suite des airs de quelqu’un d’autre, plus ou moins proche : les yeux de papa, la bouche de maman, les cheveux de tante Huguette, les pleurs de sa mère (forcément), le sourire de son cousin Hervé, les cuissots potelés de grand oncle Jean. Assister à l’entrée d’un bébé dans une famille c’est aussi voir des envies de rattachement, de ressemblance avec ce petit nouveau né tant attendu.

De se l’approprier, parfois. Mais le plus souvent, c’est attachant, et impressionnant aussi de voir comme la génétique fait bien les choses, et comme un enfant peut être une jolie combinaison de plusieurs traits de famille.

Soyons clairs, Choupette a toujours ressemblé et ressemble à ce jour énormément à son père. Ça serait nier l’évidence que de dire que c’est mon portrait craché, car elle ne l’est pas. Surtout la première année, pendant laquelle j’ai entendu à tout bout de champ « ah oui c’est tout son papa! », « il ne peut pas la renier », « ah elle a vraiment tout tiré de son père » etc. Même si je trouvais cela répétitif, au fond, ça me faisait plaisir : son père, je l’aime, j’aime aussi ses traits, donc si ma fille lui ressemble c’est (en plus d’être normal) très bien.

source : zazzle.fr

Mais quand on est une jeune maman fatiguée, qui déborde d’hormones et manque de nuits complètes (et donc de tact et de bonne humeur), qui a parfois du mal à communiquer avec cet enfant, cet étranger qui a pourtant passé 9 mois en elle…

Quand on est une ex-essayeuse galérienne qui désespérait de ne pas avoir d’enfant « à elle », une ex-future maman angoissée de mener sa grossesse à terme, une jeune femme qui a voulu plus que tout SON bébé pendant des mois, des années…

Quand on s’est battus pour être enfin parents, quand on a voulu devenir mère si fort, et qu’on nous assène :

« Bah dis donc, elle ne te ressemble vraiment pas. Si tu ne l’avais pas vue sortir tu aurais pu te poser des questions … » (avec un petit rire pour faire passer la pilule)

Délicatesse quand tu nous tiens. Moi qui ai la (vilaine) répartie facile, je n’ai rien trouvé à dire. Que répondre de toute façon ?

Au fur et à mesure qu’elle grandit, elle change, elle devient ELLE. Certes, elle ressemble toujours beaucoup à son père et tire de son côté, c’est idéniable. Il y a aussi ces petits airs, ces petites choses de moi, mes pièces détachées comme je les appelle :  sa bouche, son petit nez, ses grands yeux en amande, ses toutes petites oreilles. Et tout ce qui fait d’elle un joli mélange, le meilleur et le un peu moins bon de nous deux, un être à part entière et unique au monde.

Ce qui me blessait avant me passe au dessus maintenant. Au fond de moi, je sais bien qu’elle est ma fille, je le ressens. Pas besoin de copier/coller.

Elle est notre enfant, elle nous ressemble sur certains points mais pas sur d’autres, qui sont les siens. Pas ceux de tante Huguette, du grand oncle Jean, encore moins du cousin Hervé.

Elle est elle même, ne se ressemble qu’à elle, et c’est pour ça qu’on l’aime !

  4 Commentaires

  1. Etremaman   •  

    Souvent on me demande à qui ressemble ma file (de deux mois).
    Plutôt à toi ou à son papa ?
    Elle a deux mois ! Elle en ressemble à un bébé point ! Pour le moment ses traits ne sont pas définitifs, elle a un petit nez de bébé, qui sait si elle aura plutôt celui de son papa ou le mien dans 10 ans ?
    La seule chose qu’on ne peut pas nier (et encore ça peut changer par la suite), c’est la couleur de ses cheveux. Elle est née bien brune, comme son papa, maintenant elle tire vers le châtain, comme moi.
    Mais laissons là tranquille, l’important et qu’elle aille bien, pas de savoir à qui elle ressemble ou non

    • Blog de Mère   •     Auteur

      A deux mois c est clair que ça fait tôt ! Je crois que les gens veulent toujours trouver une ressemblance au père, comme si il fallait le rassurer 😀 Tu as raison, l’important n’est pas là…

  2. cleophis   •  

    Ma fille me ressemble beaucoup, on nous le dit très souvent et c’est flagrant lorsqu’on ressort mes photos à son âge. Mais quand je la regarde, je ne me vois pas, je vois un ravissant mélange de son père et moi, et surtout une petite fille magnifique. 😉

    • Blog de Mère   •     Auteur

      C’est ce qui compte après tout <3 ils sont toujours plus réussis que nous selon nous 😉

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)