Peau pourrie, Round 4 – Mes soins ponctuels.

Et revoici un nouvel épisode de la Saga Peau Pourrie, qui, aux vues des résultats (je peux maintenant le dire) impressionnants pourrait être rebaptisée « Peau Potable ». Oui, oui, carrément.

Donc, je vous avais laissés au round 3 avec les premières améliorations. Au bout de 3 mois de routine visage presque inchangée, je peux dire que les imperfections ont nettement diminué, mon grain de peau plus net, moins de rougeurs, pores resserrés. Je vous avais listé mes produits coups de coeur, des produits tests devenus mes basiques. Passons maintenant aux produits à utilisation hebdomadaire voire plus.

Alors quand je dis soins ponctuels, c’est par opposition aux soins quotidiens. On va parler masques, gommages, traitement locaux.

Pour le gommage, je n’ai pas changé, je prends toujours le même. Ma peau étant réactive mais ayant besoin d’être exfoliée une à deux fois par semaine, j’utilise un gommage à l’aloès de chez The Body Shop. Et j’en suis très satisfaite, la peau est beaucoup plus lumineuse après, comme décapée, mais en douceur ! Il faut dire que les grains sont très très fins et que l’aloès présent apaise la peau.

source : thebodyshop.fr

Je fais un gommage juste après avoir lavé mon visage avec Fraich Farmacy, je ne sais pas si c’est mauvais, mais ma peau ne tire pas après.

Pour le masque, je suis devenue une grande fan des masques frais de chez Lush. J’ai utilisé la guerre des boutons pendant le premier mois, une odeur peu ragoutante (en gros, faut aimer l’ail quoi) mais très efficace. Je suis ensuite passée sur celui qui est devenu mon chouchou, Catastrophe Cosmétique. En gros, il prévient les imperfections et rougeurs tout en étant assez doux. Côté odeur, là rien à dire : on dirait un yaourt aux myrtilles! Et le résultat est à la hauteur de sa réputation : une peau douce, un teint frais, j’adore !

Source : lush.fr

Le gros inconvénient de ces masques, c’est qu’ils ont une toute petite durée de vie : 1 mois à peine. Ils se conservent au frigo (d’où le nom « masque frais » et l’effet glaçon sur la peau) et le pot est plutôt gros : je n’ai jamais réussi à finir totalement un pot en 1 mois et vu le prix (11 euros environ), c’est un sacré budget.

Côté sérum, je n’en utilise pas souvent. J’ai un sérum Pierre Ricaud pour l’elasticité de la peau dont l’odeur et la texture me plaisent, mais je n’en mets pas systématiquement.

Enfin, contre les gros boutons qui pointent de temps en temps (même si c’est beaucoup plus rare maintenant), j’applique de l’huile d’arbre à thé The Body Shop, avec un coton tige direct sur l’imperfection. En quelques jours le bouton n’a pas le temps de se développer  et disparaît petit à petit sans laisser de traces. Le flacon est tout petit et pourtant je l’ai depuis des mois : il est équipé d’un compte goutte ce qui fait qu’on n’en utilise que très peu à la fois.

Source : beauté-test.com

En général, le moment gommage/masques, je me l’accorde 1 à 2 fois chaque semaine. Je fais les choses en grand, je m’occupe de ma peau pendant que le bain (moussant et brûlant) coule et je laisse poser le masque pendant le bain. Par contre je rince dans le lavabo, les bouts de myrtilles dans la baignoire, non merci !

Et vous, gommage ou pas ? Un rituel particulier ?

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)