Ces mots qui font grandir nos bébés.

Je vous parle souvent des progrès de langage de Liloute. Il faut dire qu’elle est assez précoce et surtout que son vocabulaire se développe très vite ces derniers temps.

Et je maintiens qu’au delà de la marche et l’acquisition de l’autonomie, la parole est vraiment ce qui change un bébé en jeune enfant. Plus le temps passe, plus miss S. ajoute des mots à son dictionnaire personnel, répète, fait des phrases. Petit florilège de ces phrases qui me font me demander « mais où est mon bébé? » :

  • Quand elle fait « Allo Mamiiiie » au téléphone et démarre une conversation avec l’intéressée,
  • Quand elle réclame « acore un gato/copote/cayotte/ocolat mamoooon »,
  • Quand elle nomme les personnes présentes sans se tromper et parle d’eux en leur absence,
  • Quand elle demande « iléou papa? »
  • Quand elle enchaîne avec « c’est qouaaaa » à tout bout de champ (ça commence à devenir un peu rasoir cependant),
  • Et surtout le fameux « Pipi pot maman !!! »

Tous les jours un nouveau mot, qu’elle apprend au contact des autres, et parfois toutes ces évolutions donnent le tournis à la maman que je suis. Il faut aussi faire attention à ce qu’on dit, au risque de la voir rabâcher des grossièretés pendant plusieurs heures/jours.

Mais cela reste super touchant de la voir répéter ce qu’on dit, en s’appliquant, et souvent avec une prononciation impeccable. Et un joli accent du sud qu’on commence à entendre distinctement… Et qui dit bébé qui parle et se fait comprendre, dit petite fille qui comprend encore mieux ce qu’on lui dit. Ce n’est pas pour ça qu’elle fait ce qu’on lui dit, on se rassure !

A  21 mois, il faut bien me rendre à l’évidence, elle est loin d’être un bébé ! C’est désormais une petite fille qui raconte des histoires, fait sa petite vie et communique sans difficultés. Et à chaque « Biyouuuuu maman », je fonds… Je n’imagine même pas l’impact du premier je t’aime !

« Hop, Tature bébé ! »

Et vous, vos enfants ont parlé tôt? Progressivement, d’un seul coup ? Dites moi tout !

  8 Commentaires

  1. Anne-Laure   •  

    Ma fille c’était équivalent. Là, elle a 25 mois et elle fait des phrases complètes sans erreur de prononciation et chaque jour voit un nouveau progrès, un nouveau mot, une nouvel tournure de phrase. C’est hallucinant.

    • Je trouve qu’elles sont à un âge où tout va très vite, j’essaie de suivre ses progrès au jour le jour, c’est fou !

  2. cindy Fremaux   •  

    Yohan était comme ça aussi! À 2 ans il parlait quasiment comme nous! Axel prend son temps mais depuis qu’il à sa nouvelle nounou ses progrès son impressionnants!!!!! Et je te confirme, les 1ers « je t’aime » sont à tomber à terre!!! Et on ne s’en lasse pas!! <3

  3. Auré   •  

    Et quand on a une grande fille qui parle super bien très tôt, qu’est-ce qu’on s’inquiète pour son deuxième !!! 😀
    Chez nous, la grande parlait comme un livre très tôt ; elle avait commencé par les « syllabes qui veulent dire quelque chose » (à 10 mois, elle montrait un ballon et disait « ba »), puis avait assemblé les syllabes puis prononcé des mots puis assemblé des mots pour faire des phrases, et un jour, elle nous faisait rire par ses remarques, ses « bons mots » se multipliaient et j’ai décidé de tenir un cahier pour écrire ce qu’elle disait de si drôle, car ses premiers bons mots sont partis aux oubliettes, je ne les ai malheureusement pas écrits ; j’ai ouvert ce cahier le jour de ses 2 ans où, me voyant mettre un pansement sur mon pied, elle m’avait dit « oh, Maman ! Tu mets une gommette sur ton pied ?? ». C’est mon point de repère pour savoir qu’à deux ans tout pile, elle faisait déjà des phrases bien construites.
    Puis j’ai été enceinte de mon 2è. Quand j’ai dit à mon médecin que j’attendais un garçon, elle m’a dit « ne vous inquiétez surtout pas, vous allez le trouver muet ! Souvent, les garçons parlent plus tard que les filles [on est d’accord, ça ne se vérifie pas tout le temps, mais c’est ce qu’elle m’avait dit], et en plus, votre fille a bien parlé vraiment jeune, alors surtout ne vous inquiétez pas ! ». Comme elle avait bien fait de me dire ça, car je m’y suis raccrochée, à cette phrase… Je voyais les mois passer, et mon fils prononçait à peine quelques mots à 2 ans, et quand je dis des mots… « papa », « maman » et « bonyour », ce devait être à peu près tout ! Et je m’inquiétais, parce que j’étais persuadée qu’il suivrait la même évolution que sa soeur : les syllabes, puis les mots, puis les phrases. Alors je me disais, le temps qu’il passe par toutes ces étapes, au secours, quand est-ce qu’il va parler ??? Mais je me trompais. Il a eu une évolution complètement différente : certes, à deux ans, il ne prononçait que quelques mots. Et pourtant, à 2 ans 1/2, il parlait aussi bien que sa soeur au même âge. Car autant la grande avait commencé tôt et pris son temps, et interrogé souvent (le fameux « c’est quoi ça ???? »), autant lui, il n’a pas interrogé, mais l’air de rien il a emmagasiné plein de choses, et quasiment du jour au lendemain, il nous a sorti des phrases toutes faites !!! O_o En quelques semaines à peine, il parlait extrêmement bien !
    Quant à la petite dernière, du coup, je ne m’attendais à rien de précis, puisque j’avais eu deux extrêmes !! Elle aussi a eu sa propre évolution. Elle n’est pas passée par les syllabes, elle n’est pas passée tout de suite aux phrases : elle, elle est passée tout de suite aux mots, un peu plus tard que les syllabes de sa grande soeur, et un peu plus tôt que les phrases de son grand frère, Et aujourd’hui, à 3 ans, elle parle aussi bien que les deux autres au même âge.
    Comme quoi, rester zen, ne pas s’inquiéter, laisser chaque enfant suivre sa propre évolution. 🙂 (et leur parler, et les stimuler, bien sûr, parce qu’à côté de ça, je vois pas mal d’enfants en maternelle – petite et moyenne sections notamment – , qui parlent extrêmement mal parce que très peu sollicités à la maison…).
    Quant à l’accent de ta puce, j’adorerais l’entendre !!! Ce doit être a.do.rable d’entendre un tout petit bout de chou comme ça dire des mots qui chantent !!! <3
    Mode "je raconte ma vie" : OFF !! 😀

    • Comme quoi chaque enfant a son rythme 🙂 C’est vrai que miss S. a été précoce pour beaucoup de choses, et que si on en a un deuxième un jour, il faudra éviter de s’inquiéter !
      Pour l’accent chantant, c’est rigolo en effet 🙂 Tontong pour tonton, du paing, pardong, mais par contre c’est toujours « mamaaaan » sans accent ^^

  4. cleophis   •  

    J’ai la même à la maison mais avec un an de plus. Pour aller dans le sens du commentaire précédent, ce qui est bien quand on a un premier enfant qui est « en retard » sur tout, c’est qu’on est plus zen avec le deuxième!
    Disons qu’elle a en moyenne 6 mois de retard sur l’évolution des autres enfants, en tout cas dans les grandes étapes: marche (16 mois), langage (2 ans), propreté (euh… pas encore :D). Mais elle est en avance sur d’autres choses: motricité, apprentissages élémentaires (couleurs, alphabet, etc…) Chacun son rythme!
    Bref, tout ça pour dire qu’à 3 ans, on est en plein dans le « c’est quoi ça??? ».

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Je ne sais pas si il y a vraiment de norme quand on parle de développement des enfants au final , quand on voit qu’ils sont tous différents… Et comme tu dis, un « retard » quelque part compense une « avance » pour autre chose ! Et le « c’est quoi ça? »… c’est mignon au début, mais à toutes les sauces du matin au soir… heeeeuuu :p

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)