21 mois.

Encore un mois passé en un éclair. Ce chiffre ci me fait cependant moins d’effet que le précédent, je me suis peut être fait à l’idée que miss S. allait bientôt avoir 2 ans, allez savoir 😉

Encore beaucoup de progrès ce mois ci, j’ai d’ailleurs un peu de mal à tout garder en mémoire tant les nouveaux mots et nouvelles phrases sont nombreux (j’ai pourtant un petit carnet pour tout noter…). Des nouveautés bonnes comme moins bonnes, et mon cœur de maman commence à être mis à rude épreuve…

Alors, elle fait quoi Liloute à 21 mois ?

  • Elle parle, elle parle, tout le temps. Des petites phrases trognonnes qui nous étonnent souvent, mais aussi des classiques qu’elle perfectionne tous les jours « Agade Maman/Papa » « Papa/Maman/Bébé y mange ! » « A pa peuuuu » (qui veut dire j’ai peur, oui, ne cherchez pas la logique) « Encore un gato maman », « biyouuuuu papa! », « Cayin bébé » « A boire maman », « Iléou Yumi(le chat)/papa/nounou? »Elle commence également à dire son prénom et en est toute fière, et le « padoooong » a fait son apparition pour s’excuser ou quand elle fait tomber quelque chose.
  • Elle ne jure que par son père depuis une bonne semaine, et à mon avis, ce n’est pas prêt de s’arrêter. Si dans l’absolu je suis souvent émue et ravie de les voir si proches et qu’elle me laisse (enfin) du temps pour moi, elle me fait aussi de la peine quand elle me rejette violemment pour réclamer son père. C’est une situation nouvelle à laquelle il faut que je m’habitude. Alors on essaie aussi de lui expliquer ce qu’on ressent, pour qu’au moins elle arrête de le faire avec violence. Je dois bien avouer que c’est dur quand, à peine rentrée (avec son père, je précise) elle réclame son papa en hurlant « non! pas maman! » et j’ai souvent les larmes aux yeux quand elle se débat dans mes bras pour rejoindre ceux de son père… J’essaie de ne rien montrer, de lui en parler à tête reposée, sans la culpabiliser. Cela m’amène aussi à beaucoup me remettre en question, je suis en effet plus dure et stricte que son papa, beaucoup moins patiente, ce qui pourrait rendre son comportement compréhensible.
  • Elle a un sacré caractère. La seule chose (avec ses cheveux) qu’elle pourrait tenir de moi si je n’étais pas persuadée que le caractère est propre à chacun. Et ce n’est pas facile tous les jours, surtout en période de terrible two ! A chaque contrariété, et même parfois sans qu’on comprenne ce qu’est l’élément déclencheur, elle hurle, se tape, se roule par terre sans qu’on puisse la calmer. Le NON est devenu notre bête noire, mais on s’en accommode. On essaie aussi de relativiser tout en restant ferme.
  • Elle peut aussi être adorable, par exemple à l’extérieur ou chez la nounou, surtout quand il y a d’autres enfants. Souvent, quand je décris son comportement à la maison, on ne me croit pas. Et ça se comprend ! Les moments câlins qu’elle nous offre font souvent oublier les cris et larmes d’opposition, même quand cela vient juste de se passer. Magique !
  • Elle a compris que l’on colorie à l’intérieur des formes, et essaie de s’y appliquer. Elle dessine des « yon » (ronds) avec ses « ayons » ou « tylo » et est toute fière de ses œuvres. Mais le coloriage n’est rien face à sa fascination pour les gomettes, appelées « coyants » (pour autocollants).
  • Elle a une passion sans bornes pour le chat, qu’elle suit dès qu’elle l’aperçoit, en piaillant de bonheur. L’animal, elle, commence à moins être sur la défensive, mais la craint toujours un peu, si bien qu’elle se sauve souvent quand Liloute devient trop insistante.
  • Elle adore la « pissine » avec les « balles » dedans chez nounou. Il faut que je me procure une petite pataugeoire pour notre balcon.
  • Elle commence à avoir peur de beaucoup de choses qui ne lui faisaient pas d’effet avant. Le bruit d’une moto, la sirène des pompiers, un avion dans le ciel, un chien qui aboie… Et c’est la panique. Elle commence également à se cacher des inconnus et pleurer quand on insiste pour l’approcher alors qu’elle se planque dans mes jambes. Ce qui rend l’endormissement plus dur car elle dort côté parking de la résidence, avec son lot de klaxons, de chiens qui aboient et de cyclos pétaradants…
  • Niveau vaccins, on est tranquilles pour 5 ans ! Les rappels ont tous été faits (facile avec 2-3 vaccins seulement) et nous sommes à jour, plus rien avant 2018, ouf! Elle n’a d’ailleurs pas pleuré pendant le dernier, fait par notre généraliste, ce qui me conforte à espacer nos visites chez la pédiatre (même si je la trouve très compétente, Liloute l’a prise en grippe et c’est toujours dans les hurlements que ce passe la consultation !)
  • Elle saute à pieds joints et court sans difficultés. Elle danse, monte sur ses porteurs sans aide et en descend aussi aisément.
  • Elle réclame le pot de plus en plus souvent, sans pour autant l’utiliser à chaque fois. Elle adore se balader sans couches, je ne sais pas si il faut que j’y voie un signe qu’elle est prête ou non.

Mon grand bébé en pleine réflexion…

Bref, elle grandit, encore et toujours 🙂 Il va falloir que je songe à préparer son anniversaire, il y a un peu plus de préparatifs cette année et si vous commencez à me connaître vous savez que j’aime beaucoup planifier les choses (très) à l’avance! On en reparle bientôt dans un billet avec mes idées pour ce joli jour !

  2 Commentaires

  1. amoremiobello   •  

    Ta fille me fait penser à la mienne (la mienne vient d’avoir 22 mois!). J’adore ses nouvelles petites phrases et tous les jours, elle me sort des mots nouveaux! (ou répète plutôt! 😉 on a commencé l’apprentissage du pot mais c’est pas encore ça….;-) petit à petit!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oh elles sont toutes proches en âge alors 🙂 C’est fou comme ça change vite ! Oui pour le pot, toi comme moi on a encore le temps ^^

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)