La coupe menstruelle, mais qu’est que c’est ?

 

Quel sujet glamour !

Attention messieurs, on va parler problèmes féminins. Et je crains fort, qu’à part si vous êtes désireux de venir en aide à votre bien aimée/soeur/maman/cousine/voisine de palier lors de cette semaine (un peu tabou) du mois, l’article qui va suivre ne vous intéresse pas, mais alors pas du tout !

La cup, on en parle un peu partout en ce moment. Je voulais écrire à propos de mon test de coupe menstruelle il y a quelques semaines déjà, mais il aura fallu attendre plusieurs cycles (ça y est, on parle intimité féminine!) avant de pouvoir vous faire un retour.

 

Ça ressemble à ça (source:greenweez)

 

En gros, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une coupe en silicone medical (donc très bien toléré par l’organisme, ce qui n’est pas toujours le cas des matières qui composent tampons et serviettes), disponible en plusieurs marques, modèles, tailles et même couleurs… (J’ai vu du bleu pailleté, oui oui.) conçu pour remplacer vos protections périodiques pendant les règles.

Le principe est simple : ce petit réceptacle est plus ou moins souple (toujours selon les marques et les modèles) pour pouvoir être plié au moment de l’introduction (ah bah oui, ça se met en dedans…je vous avais bien dit messieurs que ça ne serait pas ragoûtant!). Une fois à l’intérieur, la cup se déplie et reste en place grâce à un effet ventouse. Pas de gêne, pas de douleur, pas de fuites pendant une durée qui peut aller jusqu’à 12 heures.

Enfin, ça c’est en théorie… Parce qu’en réalité, ça peut être un peu plus corsé !

J’ai moi même acheté ma coupe menstruelle, non MES coupes puisque par lot de deux, au début de l’été. Je les ai pris chez fleurcup, par deux donc (pour pouvoir en avoir une de secours, un peu comme quand on bourre son sac a main de protections périodiques). Selon les conseils délivrés sur le site, j’ai choisi la taille L et non la taille S car ayant déjà accouché, c’est ce qui m’était préconisé.

Sauf que j’avais omis un tout petit détail : chaque personne est différente et on ne peut pas tout généraliser. Ce n’est donc pas parce que vous pensez avoir besoin d’une taille qu’elle vous ira forcément. Il en va de même pour le modèle choisi.

Après 2 mois de galère (douleurs, gène, fuites)… J’étais prête à abandonner en maudissant mes copines qui elles y arrivaient sans problème. Et puis je suis allée demander conseil à ces mêmes copines, et trouvé des réponses sur LE site concernant les cup : http://www.easycup.fr/ . Je vous donne l’adresse car c’est vraiment une mine d’infos, avec un forum assez actif pour pouvoir répondre à toutes vos questions rapidement.

Personnellement, je n’ai pas eu besoin de poster un message : mon souci avait déjà été rencontré par plusieurs utilisatrices. La solution était simple : prendre un modèle moins rigide et plus petit, sans vraiment tenir compte de son anatomie théorique mais plutôt de son flux. Flux qu’on a tendance à surestimer, on en reparlera plus loin.

Je ne me suis pas laissé démonter, il fallait que je découvre si cette légende de la coupe révolutionnaire était fondée.

Ni une ni deux j’ai commandé une coupe Meluna, en taille moyenne, via Greenweez.com . Et je la teste depuis 2 autres cycles (ce qui fait 4, en tout).

Même si ce n’est pas encore parfait, je commence à prendre le coup de main. Si certaines y arrivent rapidement, la plupart du temps, il faut quelques mois pour se familiariser avec l’usage d’une coupe menstruelle. Et donc plusieurs semaines pour moi avant de vous donner mon avis !

 

Voilà, du bleu à paillettes ! (source : lilinappy.fr)

 

Ce que je peux maintenant vous dire, c’est que c’est une excellente alternative aux tampons et serviettes. Quand elle est bien placée, la cup se fait oublier et peut rester en place pendant toute une journée, puis toute une nuit. Seulement 2 changements par jour, aucune odeur (il fallait bien le mentionner!), aucune sensation désagréable… Moins de gaspillages et de pollution, un investissement vite rentabilisé (j’ai acheté chacune de mes cup entre 15 et 25 euros. Quand on pense au budget protection périodiques sur une année, on fait vite le compte!). Au moment de la changer, on s’aperçoit que finalement, les chutes du Niagara qu’on pensait avoir chaque mois… Et bien ce n’est pas si conséquent que ça.

Bien sur si tout ce que je viens de vous dire vous dégoute profondément, ce n’est peut être pas pour vous. Il faut également apprendre à connaitre son corps un minimum (du genre savoir où se trouve son col de l’utérus, même après une grossesse et un accouchement), ça demande parfois du temps (et un peu d’angoisse) à mettre et à enlever (une simple pression pour chasser l’air et l’effet ventouse suffit!), on la met parfois mal (une fois sur 3 pour ma part) et ça demande un peu d’entrainement. Personnellement, j’ai souvent eu envie d’abandonner, ce que j’aurais fait si je n’étais pas aussi têtue.

Mais maintenant que l’utilisation de la coupe menstruelle commence à être plus facile pour moi, je ne regrette pas. C’est un sacré confort tout de même !

Ce qu’il faut garder à l’esprit selon moi, c’est que la cup peut ne pas convenir à tout le monde et qu’il ne faut pas hésiter à tester plusieurs marques et modèles. Moi même j’ai été déçue de ne pas être aussi enchantée que certaines, et maintenant je suis bien contente d’avoir un nouveau moyen de me sentir mieux pendant ces quelques jours qui, disons-le, ne sont pas franchement les plus agréables à vivre pour une femme !

Et vous, vous connaissez ce système ? Vous avez déjà essayé ?

  11 Commentaires

  1. Jennifer Metra   •  

    Bonjour,
    J’en ai beaucoup entendu parler, mais j’ai jamais eu l’envie d’essayer
    Après ton article j’ai vraiment envie de la tester (Curiosité et économie)
    Je verrai sur les différents sites 🙂
    Merci pour cet article qui m’a convaincu d’essayer 🙂
    Bonne journée

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Super si j’ai pu répondre à tes questions 🙂 Prends bien le temps d’étudier tous les modèles, marques etc… Je pense qu’il faut quelques temps avant de s y faire, mais ça vaut le coup !

  2. mélanie   •  

    super article! Je m’y suis mise aussi, depuis 2 ans! Mes amies sont dégoûtées lorsque je leur dis que j’utilise une cup, pourtant c’est juste génial!! Mon petit bémol, c’est quand on est amené à la retirer quand on n’est pas à la maison, il faut avoir un point d’eau à proximité, et dans les toilettes publiques ça n’est pas pratique!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      J’avoue, prévoir une bouteille d eau expres et tout, c’est toute une organisation 😉 Personnellement je le fais toujours matin et soir, donc la plupart du temps à la maison.

  3. Kali - Chiaravan   •  

    Moi je veux y passer… mais avec mes OPK + l’allaitement je ne suis pas sûre d’avoir à nouveau mes règles un jour aha !

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Attends… tu te plains de ne pas avoir tes règles ? Viens là que je te tape, tiens ! XD

  4. Anne-Laure   •  

    Je connais, j’ai tenté et j’ai à moitié adopté car mes règles sont très très abondantes et malgré la cup la plus grande qui existe, je dois la vider trop fréquemment 🙁
    Il existe un petit test pour savoir quelle est la cup qui nous correspond le mieux et je le trouve assez fiable : http://www.easycup.fr/choisir_coupe_menstruelle.php

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Eh bah tu vois j’avais fait ce test et c est finalement pas tout à fait ce qui me convient le mieux… Mais pas sure d avoir donné les bonnes réponses 🙂 Mince si ça ne te convient pas :/

  5. Emilie   •  

    Faut pas abandonner, la cup, c’est vraiment trop bien ! Je l’utilise depuis qq temps deja et franchement je n’ai pas envie de revenir en arriere. Sur Biokime ( http://www.biokime.com ) il y a tout plein de choix, bcp de couleur, c trop beau tout ça. J’ai bien envie comme toi de me laisser tenter par la societe de consommation et de m’en prendre une autre cup, en plus les Meluna sont vraiment pas cher sur cette boutique 😀

      • Emilie   •  

        Pour en avoir tjs une ds mon sac si je ne peux pas nettoyer facilement celle que je porte 😉

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)