Comment je suis devenue semi-végétarienne

Avant toute chose, une petite précision : je ne suis ni végétarienne ni végétalienne. J’ai fait un choix personnel (par goût et en connaissance de cause) de réduire la part de viande dans mon alimentation, celle de Liloute, et un peu monsieur. Je n’impose mon point de vue à personne, et je ne cherche pas à faire changer le vôtre.

Je n’ai jamais été une grande fan de barbaque, en fait. Mon truc, c’est plutôt ce qui l’accompagne, les féculents, légumes et autres. Alors, avec les grossesses, ce dégoût s’est petit à petit amplifié.

Avant ça, pendant mes études de diététique, j’avais appris que la viande n’était pas le socle d’un repas. Dans une culture où on la voit souvent comme l’élément principal d’un plat, on oublie parfois que la base, ce sont les céréales, les fameux glucides complexes (ou sucres lents, comme vous voulez). J’exclus volontairement les boissons, mais le vrai socle, c’est l’eau (oui, un socle liquide pour une pyramide… passons.)

 

Vous me pardonnerez le comic sans ms… ce n’est pas de moi.

 

Bon… Je ne suis pas d’accord avec tout désormais, mais c’est ce que j’ai appris. Et ça semble plutôt logique. Remarquez que même la dessus on vous conseille une part de protéines animales par jour, et c’est tout.

Au fil du temps donc, j’ai de plus en plus délaissé la viande (le poisson et les oeufs, ça va encore) mais elle restait tout de même bien présente dans nos assiettes. Jusqu’à récemment.

Une fois les nausées passées, j’ai éprouvé un fort dégoût pour la viande en particulier. J’avais déjà du mal avec les steaks saignants, mais je ne disais pas non à une bolognaise maison de temps en temps. Je connais des végétariens, et j’avais entendu parler du lundi sans viande, une initiative qui me plaisait bien. Une nuance était donc tout à fait possible, parce que je n’avais pas envie de devenir à 100% vegan.

Au bout du compte, je dirais qu’en moyenne je consomme de la viande une fois sur 3, parfois moins. Cela me convient bien mieux comme ça, et je peux tout à fait manger « comme tout le monde » quand je sors, si j’ai envie. Et j’ai découvert une autre façon de m’alimenter, en appliquant les équivalences apprises il y a quelques années… Lentilles, quinoa et autre tofus par exemple. Ou tout simplement enlever la protéine de mon plat, une fois par jour, voir plus. Puisque de toute façon je n’en ai pas besoin de deux.

Et apprendre à accommoder le tout, avec des sauces, des épices, du goût ! Comme quoi, l’idée reçue du repas végétarien fade et trop léger est loin de la réalité…

 

Dal de lentilles au lait de coco… hmmmm ! (Source : marmiton.org)

 

Pour monsieur, pas de problème : il déjeune à l’extérieur en semaine et la diminution du quota de viande ne lui pose pas de problème. Pour Liloute, c’est encore plus simple : elle en consomme à la crèche donc le soir, elle n’en a pas besoin. Pour info, pour un enfant de 2 ans l’apport en protéines animales (viandes, oeufs, poisson) est de 20 grammes par jour. Un tiers d’une tranche de jambon. Certains comprendront pourquoi je rechigne toujours à ce qu’on serve un steak entier à ma fille de 28 mois

Je ne suis pas non plus à peser les aliments, loin de là. Mais du coup, ne pas donner systématiquement de viande à Liloute tombe sous le sens.

Et cette nouvelle façon de manger n’est pas très compliquée, j’en apprends tous les jours, et surtout, j’aime ça ! Et on ne va pas se mentir, ça se voit aussi sur le budget.

Je n’aurais pas fait ce choix si j’étais une « carnivore » comme on dit (l’être humain est loin de l’être, mais passons), cela reste avant tout une histoire de goût. Même si faire un geste pour la cause animale et l’environnement, c’est un gros bonus…

 

  15 Commentaires

  1. Chloé   •  

    Moi j’essaie désespérément d’enlever la viande du soir. C’est acquis et naturel depuis toujours pour mes enfants. Par contre pour monsieur… Et comme il a aussi du mal à accepter de manger à table avec les petits (3 ans 1/2 et 2 ans), du coup on en est au sans viande pour les enfants et avec pour les adultes… mais je ne désespère pas d’y arriver un jour !!
    D’autant qu’en effet, niveau budget on voit la différence !

    • Blog de Mère   •     Auteur

      C est très ancré dans les mentalités de manger de la viande à chaque repas… Et les hommes ont parfois du mal à s’en passer :p

  2. catongg   •  

    Ah ben tu prêches une convaincue là !
    Ici on mange de la viande, mais tellement peu… on est + riz-lentilles-brocolis dans l’genre 🙂 et mon corps me le rends bien en fait. Et mes filles sont en pleine forme aussi !

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Je savais que ça te parlerait :p Je regarde souvent tes recettes pour m’en inspirer ^^ Et oui, pas besoin de leur donner des protéines animales à tout bout de champ pour bien les faire grandir :p

  3. Cindy FaitlaDinde   •  

    Je n’ai qu’une chose à dire… GO GIRL!
    Je suis végétarienne depuis 15 ans, et je m’en porte très bien et reste convaincue que c’est un mode de vie plus sain. Je n’ai ni mangé de viande pendant mes grossesses, ni pendant les allaitements (qui ont duré 1 an chacun) et aucun souci pour mes enfants.
    Je leur donne de la viande, ils feront leurs propres choix en grandissant. Par contre, je respecte les quantités. Un bon repère : à tout âge, la portion de protéines animales ne devrait pas dépasser la taille de sa propre paume, et l’épaisseur du petit doigt.
    Et je conclus en rajoutant que la pyramide alimentaire ici est la pyramide française (sponsorisée bien entendu par le ministère de l’agriculture) car sur la pyramide de l’OMS, les protéines animales, c’est 2 à 3 fois par semaine 😉 En France on nous rabâche les oreilles avec la viande, le poisson, et les produits laitiers parce qu’il y a de forts lobbies, mais ailleurs dans le monde ce n’est pas le même discours…

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oui, la pyramide est la française, vive les lobbys hein 😉 Pareil pour les 3 produits laitiers par jour… Ma fille boit du lait de riz le matin (sinon c’est eczéma, comme sa mère!)… Souvent j’argumente en disant qu’ailleurs dans le monde les gens mangent bcp moins de viande, peu de produits laitiers, et vont très bien ! Enfin, c’est très ancré dans la culture française ça 😉

  4. thebamsfamily   •  

    J’ai pris cette habitude également 🙂 Je cuisine de la viande uniquement une fois par semaine. Par contre, je ne connaissais pas le terme « semi-vegan », je dis que je suis le régime crétois ^^

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oui, j’ai corrigé, car vegan engloble toute une façon d’être et je ne suis pas tous les principes 🙂

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oui voilà, ça a été progressif ici, sans difficultés au final

  5. Cli   •  

    J’ai un peu le même cheminement et c’est pourquoi depuis un petit moment nous ne mangeons plus de viande le soir. Ca a été dur dur à faire passer auprès de Papageek et encore parfois quand il propose des plats pour les menus de la semaine y’a de la viande le soir, mais je ne me laisse pas faire, j’arrange le plat ou je le décale et ça se passe très bien.
    Pour Little ça ne change pas grand chose puisqu’elle consommait déjà très peu de viande (à part le jambon blanc et les saucisses de strasbourg elle n’en mange pas!) mais je pense que pour nous c’est bien mieux comme ça! Il y a bon nombre de choses que l’on peut faire sans viande sans que cela soit fade en effet (d’ailleurs j’ai fait un article sur mon blog qui récapitule tout ça donc si tu as des idées ou recettes n’hésite pas à me les donner!).

  6. Merry   •  

    Je te conseille les protéines de soja texturées (on en trouve dans les boutiques bio, voire à auchan), tu les réhydrates à la cuisson dans un bouillon de légumes, c’est canon pour faire des bolo/gratins/chilli/parmentiers végés! Et pour 52 g de protéines aux 100 g, avec quasi pas de lipides, c’est un apport bien plus intéressant que la viande.
    Et pour les termes, tu es une pescétarienne, vu que tu consommes encore du poisson et des oeufs.

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci d’enrichir mon vocabulaire :p Je sais pas comment nommer ça vu que je mange encore de la viande occasionnellement (quand on mange chez des gens par exemple…) Je cherchais justement un renseignement sur le soja, merciiii (tu m’otes une sacrée épine du pied ^^) Faut que je teste !!

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)