Maistres Savonniers, ou comment j’ai redécouvert le savon de Marseille.

Quoi ? Tu vis à Marseille et tu n’utilises pas de savon de Marseille ? Non mais allô quoi Oui, bon, j’avoue, une fois le domicile parental quitté, je n’avais plus vraiment l’habitude de voir un carré de savon de Marseille chez moi. La faute aux détergents du commerce, à la pub, à la surconsommation ? Allez savoir. Et puis, la savon et moi, on n’est pas copains. J’ai la peau sensible, hyper réactive et allergique à … à peu près tout, alors je n’osais plus vraiment approcher les savons solides. Et ce même si ils étaient naturels et hypoallergéniques… La phobie du pain de savon, quelque part. Plus sérieusement, quand j’ai rencontré Ludovic de Maistres Savonniers lors d’une formation, qu’il m’a parlé de son projet, j’ai commencé à revoir ma copie et mes idées sur le savon de Marseille. Le stéréotype « produit de terroir » ou que seules les femmes un peu plus âgées que moi utilisent, balayé. Parce qu’on peut faire des produits plutôt sympa avec ce savon naturel. Le concept de cette enseigne est original : en plus de proposer du savon de Marseille (à base d’huile d’olive ou d’huiles végétales), elle propose un service de personnalisation de vos savons : forme, couleur et odeurs (assorties, pour des raisons logiques évidentes : un savon à la lavande orange, ce n’est pas cohérent)

Une jolie idée...

Une jolie idée…

Imaginez… Au lieu d’offrir des dragées à un baptême ou un mariage, un joli cadeau à la fois artisanal et unique pour vos invités. J’aime beaucoup l’idée, c’est original, sympa et cela surement beaucoup plus apprécié (et utile) qu’une boite de dragées qu’on vide et qu’on laisse trainer sur la table (du vécu… Non je ne suis pas rancunière!) J’ai pu tester en exclusivité deux des produits de la boutique : des copeaux de savon de Marseille ainsi qu’un savon en forme de petit pied (idéal pour une baby shower ou un baptême) que j’utilise encore sous la douche. De son côté, monsieur utilise maintenant régulièrement le cube de savon à l’olive. Aucune réaction allergique, et pour cause : le savon de Marseille est biodégradable, et de composition 100% naturelle : 72% d’huiles végétales, pas de colorants, sans additifs. Les parfums utilisés ici sont eux aussi naturels, bref, ce savon artisanal m’a bien plu et ma peau n’a pas eu l’air irritée après plusieurs jours d’utilisation.

Un cube de savon naturel, un savon personnalisé et des copeaux... Merci !

Un cube de savon naturel, un savon personnalisé et des copeaux… Merci !

En ce qui concerne l’utilisation des copeaux de savon,  j’étais tout enthousiaste à l’idée de faire ma lessive moi même. En effet, le savon de Marseille est réputé pour son action douce et nettoyante sur le linge, et une lessive home made sans additifs, économique et écologique… Ca me tente bien ! Je me suis donc armée d’ingrédients simples que j’avais déjà dans mon placard, à savoir :

De l'eau, du bicarbonate de soude, des copeaux de savon de Marseille et de l'HE de lavande

De l’eau, du bicarbonate de soude, des copeaux de savon de Marseille et de l’HE de lavande

J’ai fait fondre quelques copeaux (150 grammes pour 3,5  litres, recette trouvée chez Biocoop ) dans l’eau bouillante, j’ai laissé refroidir un peu, ajouté le reste des ingrédients et mis en bidon. Ma lessive était toute propre et sentait bon juste ce qu’il fallait : pas d’odeur entêtante ou chimique. Pour le dosage j’ai fait à l’oeil, en gros la quantité d’un bouchon de lessive du commerce. Par contre, j’ai du commettre une bourde pour la conservation car le mélange s’est solidifié par la suite et est devenu un peu plus difficile à utiliser. A savoir qu’on peut également mettre des copeaux tels quels dans son linge avant lavage et dans son seau d’eau pour laver les sols, par exemple… Ce test m’a donc permis de redécouvrir un produit oublié (à tort) naturel, écologique et multi fonctions, mais aussi de découvrir une idée cadeau très sympa que je retiendrai. Je ne me sers des copeaux que de temps en temps, un coup à prendre j’imagine, alors que le savon est toujours en bonne place à côté de ma baignoire. Bien sûr, j’aime toujours autant le gel douche qui mousse (dans la mesure où je ne tolère que quelques modèles de quelques marques…), les savons Lush, et le gel nettoyant de Liloute… Alors j’alterne. Mais j’apprécie aussi d’avoir une alternative 100% naturelle fabriquée près de chez moi. Si vous voulez faire un tour sur le site et la boutique en ligne, je vous invite à découvrir les produits par vous-même ici !

  5 Commentaires

  1. Heidi   •  

    Je ne me sers du cube que pour recouvrir les taches sur le linge (en frotttant à sec), et hop au tambour avec de la lessive classique.

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Je pense que je vais faire ça au lieu du détachant classique 🙂

  2. Maaademoiselle A.   •  

    Cela fait plus d’un an que j’utilise le savon de Marseille en bloc pour détacher mes vêtements. Encore cette semaine il a réussi à faire partir une tâche séchée de cerise.
    Et depuis plusieurs mois je fais ma propre lessive, j’en suis vraiment très contente. Pour le problème de solidification, je passe ma préparation au mixeur. Pas d’inquiétude, ça ne mousse pas ! J’en avais très peur au début ^^
    Et ensuite je secoue un peu avant chaque utilisation car l’eau à tendance à se séparer du reste de la préparation. J’ai lu que d’autres personnes faisaient fondre le savon au bain marie, peut-être qu’ainsi il n’y a plus de séparation par la suite, je vais à ma prochaine production ^^

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci pour toutes ces astuces !! Moi aussi j’aurais eu peur au mixeur mais si tu dis que ça craint pas 😉 Faut que je teste

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)