Le bain de bébé : mes coups de coeur.

Le bain de bébé, quand on a déjà un enfant, on pense connaître : on a deux ou trois souvenirs et astuces qu’on pense pouvoir appliquer à nouveau pour faire du  bain un moment de détente et de jeu pour son tout petit. Sauf que… Un enfant ne ressemble à aucun autre et ses préférences peuvent être à l’opposé de celles de votre premier né ! J’en ai fait l’expérience avec Miniloute, qui se révèle être très différente de sa soeur dans la salle de bains 😉

Il faut dire que je n’avais pas l’avantage de l’expérience : pour ma première, dès la maternité, c’est monsieur qui s’est occupé du bain. Je n’aimais pas trop manipuler ma toute petite dans l’eau, la savonner, la tenir pour ne pas qu’elle glisse… Surtout que Liloute pleurait énormément (coucou le RGO) et souvent, le soir, je la laissais à son père pour aller me terrer sous ma couette. C’est donc lui qui a tout pris en charge les 3 premiers mois… Qui la baignait dans notre baignoire Shantala (prêtée par des amis) qu’elle n’appréciait au final que moyennement. Elle a vite préféré la baignoire classique à transat intégré, celle qui vous fait vous casser le dos perché au dessus de votre baignoire à vous, mais dans laquelle ma Liloute riait aux éclats et aimait patauger dès 3 mois.

On n’a jamais eu de marque de gel douche préférée avec miss S. Jamais galéré au fond pour le bain, une fois les premières semaines de pleurs passées. Je n’étais pas à l’aise jusqu’à l’étape de la station assise et de l’anneau de bain cela dit !

Alors, pour Miniloute, je pensais être prête, et j’avais envie de donner le bain. Dès la maternité je m’y suis mise, surtout qu’on vous laisse beaucoup plus de liberté quand vous êtes déjà maman. Et puis elle a hurlé, à chaque fois, et le bain est devenu source d’angoisse pour tout le monde. Du coup, on a tâtonné , comme pour un premier, et je vous livre aujourd’hui nos produits préférés pour le bain de bébé.

 

  • La baignoire de bébé.

 

Commençons par le commencement, l’essentiel je dirais… Nos vasques de salle de bains n’étant pas assez grandes pour y laver bébé au tout début (ni même installer ces espèces de fleurs de bain pour baigner bébé dans le lavabo), nous n’avions pas le choix : dès le retour de la maternité il a fallu penser baignoire, et nous avons donc dépoussiéré la baignoire rose bonbon à transat intégré de Liloute. Comme dit plus haut ça a été une catastrophe : cette baignoire qui nous avait tant facilité la vie pour miss S. était le théatre de hurlements un soir sur 3 , puis sur 4, au fur et à mesure que nous comprenions que Miniloute détestait le bain. Du moins on le croyait, car la pauvre avait mal jour et nuit, pas facile pour elle d’apprécier ce moment là.

Et puis j’ai observé mon bébé hurleur dans l’eau. Elle écartait les bras, affolée, me lançant des regards désespérés. Elle se sentait perdue dans tant d’espace, et ce ne fut pas l’achat d’un transat de bain seul qui arrangea l’affaire…

J’ai profité d’une promo sur le net pour acheter une baignoire seau. Pas une shantala comme pour Liloute mais une autre, une de chez dBb Remond, conçue pour les tous petits jusque 4 mois mais qui selon moi fait bien l’affaire jusqu’à ce que bébé tienne assis. Pour une dizaine d’euros, j’avais au pire une belle corbeille à linge… Et c’était toujours plus facile à ranger que l’immense baignoire rose.

 

Source ; bébé au naturel, là où je l'ai d'ailleurs achetée !

Source ; bébé au naturel, là où je l’ai d’ailleurs achetée !

 

Elle a tout de suite trouvé sa place entre nos deux vasques, c’est dire si elle est peu encombrante. J’aime bien la couleur gris translucide, c’est discret et c’est mixte, et ça peut être réutilisable pour mes lessives plus tard.

Monsieur n’avait pas l’air convaincu : encore un achat inutile pour un bébé qui de toute façon hurlera quand même. J’avoue, j’avais un peu peur que ça ne change rien… Et puis, le miracle a eu lieu. A peine posée en tailleur dans sa petite baignoire, Miniloute m’a souri ! Tout son petit corps en contact avec les parois, elle se sentait rassurée. Maintenant, elle s’amuse même avec ses pieds quand elle est dedans, ses petites fesses au fond et ses jambes qui pédalent dans l’eau.

Et puis, il y a le côté écologique/économique : 3 petits litres d’eau suffisent pour baigner bébé ! On remplit jusqu’au premier trait et hop, bébé a de l’eau jusqu’au menton quand on l’y trempe. Une seule main suffit pour le tenir (la mienne tient même seule, mais on ne sait jamais.), de l’autre on savonne, on rince, et puis voilà.

Il faut par contre un peu prendre le coup pour rincer les cheveux de bébé : perso je me sers d’un petit gobelet.

Evidemment, je dirais que si quelqu’un peut vous prêter ce genre d’article dans votre entourage, c’est le top : on peut ainsi savoir si bébé aime ou non.

 

  • Le gel douche / shampoing bébé.

 

J’avoue que j’ai eu très envie de craquer pour des Mustela, comme pour Liloute, ou le shampoing mousse Avène qu’on utilisait à la maternité. Mais j’avais déjà eu le coup de coeur pour le gel douche et l’eau nettoyante Oh qu’il est bio , avec leur packaging sympa, leur compo nature, et le côté rechargeable me plaisait bien. J’ai donc longtemps utilisé le gel douche pour Miniloute, et il sert encore maintenant pour la peau fragile de Liloute et de Maman.

Sauf que… Je détestais savonner Miniloute hors du bain, surtout à mesure que les températures baissaient, c’était source de stress pour moi. J’ai donc commencé à la laver pendant le bain, chose qui était aisée dans une baignoire classique mais impossible dans une baignoire seau !

 

Source : Mixa

Source : Mixa

 

Heureusement j’avais reçu un joli colis de chez Mixa Bébé avec une huile lavante pour bébé. Le concept est parfait : quelques pressions dans l’eau du bain, une petite mousse qui sent bon, on baigne bébé et pas besoin de rincer… J’adore l’odeur discrète et j’avoue que je préfère procéder comme ça : je ne lave donc plus que le crâne de bébé, et là je sens que je vais enfin craquer sur le shampoing mousse Avène finalement.

Côté compo, le Mixa n’est pas comparable aux produits bio que j’utilisais avant et même ceux pour Liloute (Klorane de mémoire). Mais il convient bien pour l’instant, la peau sensible et atopique de mes filles n’ayant jamais fait de réaction après utilisation.

Il existe également une huile lavante chez Mustela, je ne le savais pas et je l’ai découvert lors du spot Efluent mums 3 😉

 

  • Le thermomètre de bain.

 

Voilà un point de détail qui est tout de même super important, et même indispensable je dirais. Personnellement, quand je trempe mon coude dans l’eau, je suis incapable de dire si c’est trop froid ou trop chaud : et j’ai en plus deux enfants très différentes qui aiment soit l’eau très tiède soit légèrement chaude (36 pour Liloute, 38 pour Miniloute…)

Bref, pour Liloute nous avons reçu en cadeau le fameux thermomètre fleur (nénuphar quoi) de chez Beaba. Qui fonctionne toujours très bien après 3 ans d’utilisation intensive, même si il est plutôt long pour afficher la bonne température en temps réel et qu’il rouille au niveau de la vis à l’intérieur de la tige. Pas top quand on sait que Liloute a longtemps voulu le mettre en bouche !

Alors nous avons à nouveau mis un thermomètre de bain à petit prix sur la liste de naissance de notre deuxième bébé. Un badabulle tout mignon avec sa bouille de Hibou, réputé plus fiable. Et bien chez nous, il n’a pas tenu un mois et ne fonctionne déjà plus… Du coup, on est revenu sur le fameux nenuphar increvable en attendant les soldes pour acheter la fleur de chez Avent.

 

crédit : oxybul.com

crédit : oxybul.com

 

  • La serviette de bain de bébé.

 

Et on termine par la fin, logique ! Ce qui vous sert à sécher votre bébé après son bain.

Pour Liloute, on a tout de suite opté pour une cape de bain. D’abord des petits formats trouvés chez La Redoute et Kiabi (entre autres), puis l’incontournable cape de bain Ikea à bords rouges qui nous sert encore maintenant pour ma miss de presque 1 mètre. Bien grande, elle permet d’envelopper l’enfant et résiste bien aux lavages pour un prix très raisonnable. L’été, pour les sorties piscine, on a longtemps utilisé une Aubert en microfibre qui sèche très vite, mais reste plutôt petite en terme de dimensions…

Quand est venu le moment de faire les achats pour Miniloute, nous avons eu la surprise de rececoir plusieurs capes de bains en cadeau, des petits formats certes mais qui seraient toujours utiles les premiers mois. Je comptais donc racheter une Ikea, avant de recevoir en cadeau de naissance une adorable cape de bain très grand format brodée au nom de ma dernière née.

Ici, c’est donc cape de bain un jour, cape de bain toujours ! On achètera sans doute un poncho de bain Ikea (encore !) pour Liloute dans quelques mois.

 

Voilà mes petits essentiels pour le bain de bébé. Je ne vous parle pas encore de jouets (ça fera l’objet d’une autre sélection !) et ne vous rappellerai jamais trop qu’il ne faut pas laisser son enfant sans surveillance dans le bain ou sur la table à langer.

Bonne trempette !

  2 Commentaires

  1. Merci pour cet article. Je découvre les joies (et le reste) du bain avec ma petite puce de 3 semaines. Elle est très bien dans sa baignoire mais je déteste aussi la savonner en dehors de l’eau. Elle crie moins qu’avant mais ce n’est pas très sympa quand même. Du coup, quand passer au savonnage dans l’eau ? Mon mari n’aime pas l’idée de faire trempette dans une eau pleine de savon et de garder des résidus sur le corps quand on la sort. L’huile Mixa me tente beaucoup du coup.

    Depuis que je suis maman, je lis vos articles différemment. Ils sont toujours riches et déculpabilisants. Merci !

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci beaucoup 🙂 Alors, j’étais aussi réticente par rapport aux résidus de savon dans l’eau… Je suis passée au savonnage dans le bain vers 1 mois je crois. Maintenant je n’ai pas trop le choix donc c est huile dans le bain mais mes filles ayant ma peau (très) réactive, j’avais un peu peur. Et au final elles le supportent très bien. Je pense que chaque enfant est différent donc à voir 🙂

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)