Bye bye la tétine ! (et bravo ma grande)

Ma fille ainée la tétine, c’est une longue histoire… Pourtant, depuis 3 semaines, on dirait bien que c’est de l’histoire ancienne !

Ma Liloute a toujours été une accro à la tétine, depuis la maternité. Elle avait un énorme besoin de succion qui ne pouvait plus être satisfait par l’allaitement et c’était une des rares manières de calmer les douleurs liées au RGO (ça ne marchait pas toujours, mais pour les douleurs légères, les petits réveils nocturnes, les balades en voiture, c’était assez efficace.) On pourrait presque écrire une ode à la sucette dans son cas car j’avoue que ça nous a bien aidés les deux premières années.

Et puis, au fil du temps, on a commencé à mettre des limites : uniquement pour dormir ou pendant les longs trajets en voiture. Et ça marchait pas trop mal, on commençait même à se dire, à bientôt 3 ans, qu’à la rentrée on pourrait entamer un sevrage progressif (oui quand je dis accro à la tétine, je ne rigole pas vraiment…)

Mais sa petite soeur est née, et elle n’était plus notre petit bébé. Elle était devenue la grande soeur, sans le demander, à qui on imposait de montrer l’exemple, laisser sa place un petit peu, apprendre à partager. Grandir d’un coup quoi. Et comme beaucoup d’enfants dans cette situation, elle a choisi l’inverse, de régresser un petit peu pour prolonger l’état de grâce de « bébé de maman » parce qu’avec le recul, on lui en demandait quand même beaucoup.

Bref, après la naissance de Miniloute, qui ne prenait pas la tétine jusqu’à il y a peu (et la prend d’ailleurs pour dormir, et pas systématiquement maintenant) Liloute est devenue scotchée à sa tétine, ou plutôt l’inverse. Toute la journée, elle la portait, parlait avec, et quand on lui rappelait les règles ou qu’on lui demandait de l’enlever, c’était la guerre. Si jamais on avait le malheur de lui retirer dans nos accès de fatigue/impatience/crise de nerfs… C’était carrément l’enfer ! Hurlements, crises à n’en pas finir, roulades et coups de pieds par terre, la panoplie parfaite !

On a passé quelques mois à « se battre » là dessus… A essayer de revenir au compromis « seulement au dodo ». Et on a même tenté le « tu donneras ta tétine au papa noel » (oui, pas vraiment raccord avec mes principes mais on en était arrivés à un point où ce n’était plus possible !) La demoiselle a d’ailleurs bien pris soin de cacher ses tétines le soir du 24 décembre ! Pas folle la guêpe…

Et puis il y a 3 semaines environ, j’ai laissé tomber. Ou plutôt lâché prise, fatiguée de cette bataille entre nous qui s’ajoutait aux quelques autres. J’ai pris ma Liloute à part et je lui ai dit « J’en ai marre de me disputer pour la tétine. Tu décideras toi même de l’enlever, quand tu seras prête et que tu n’en auras plus besoin. »

Sur le coup, j’ai eu l’impression d’abandonner, d’être une mère laxiste ou désabusée, qu’elle allait sans doute avoir cette fichue tétine dans la bouche pendant des années. Je voyais déjà ses dents pousser de travers, sa diction en souffrir, mais j’en avais marre.

Si j’avais su ! 2 jours plus tard, ma grande est venue me voir, l’air déterminé et un grand sourire aux lèvres : « Maman je suis prête, je n’ai plus besoin de tétine. » J’ai d’abord cru à une blague, à une fausse alerte, alors je me suis contentée de la prendre dans mes bras en disant que j’étais très fière d’elle. Elle a passé une première nuit sans tétine, puis une deuxième, en a parlé à tout notre entourage, hyper fière, à sa maîtresse d’école, n’en parlait que pour nous dire qu’elle n’en avait plus besoin.

 

Liloute à l'âge de sa soeur ! (avec une des tétines perdues dans un coin de l'appartement)

Liloute à l’âge de sa soeur ! (avec une des tétines perdues dans un coin de l’appartement)

 

Cela fait maintenant quasiment 3 semaines. Ma Liloute vit sans tétine, l’a complètement abandonnée, insiste bien sur le fait que sa soeur y a droit « pour dormir seulement » parce que c’est encore un bébé. Elle ne me demande même pas ce que j’en ai fait (je l’avoue, je les ai cachées au cas où), elle a fait un énorme pas en avant.

Elle y est arrivée, seule, quand elle l’a décidé. Je ne sais pas si notre conversation a provoqué un déclic, mais je suis très fière d’elle. Et je n’hésite pas à lui dire, j’essaie d’y croire et de lui faire confiance en me disant que c’est fini maintenant !

Coïncidence, pendant cette période où on se demandait encore si cela allait durer, j’ai été contactée pour découvrir Monsieur Tétine. Il s’agit d’un site internet qui propose d’aider les enfants dans le processus d’arrêt de la tétine, à l’aide d’un compagnon tout doux, un nounours rose : Monsieur Tétine.

 

 

Concrètement, l’enfant envoie sa tétine à Monsieur Tétine par la poste après que ses parents aient rempli un rapide formulaire sur le site et reçoit un diplôme de grand en retour. Une initiative sympa et originale pour aider nos petits bouts dans cette démarche !

En attendant d’envoyer les tétines de ma grande dans la cabane aux tétines, je voulais vous faire découvrir ce site qui peut vous intéresser si vous vivez ce que nous avons vécu il y a quelques semaines ! En espérant que pour vous aussi la transition se fasse dans la douceur et sans trop de heurts, quand l’enfant est prêt !

 

  10 Commentaires

  1. Millie   •  

    Youhou!!! Bravo Liloute!!!!!!
    Je suis vraiment contente qu’elle y soit arrivée d’elle même! Ça ne présage que du bon pour la suite!!!! 🙂
    Bravo aussi a toi d’avoir su écouter ta fille malgré la difficulté de la situation!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci à toi ! Oui finalement il faut leur faire confiance 🙂

  2. Muriel   •  

    Finalement c’est quand ils ont décidé et pas quand nous on voudrait … 🙂

  3. Conraux   •  

    Je pense que mon fils de 27 mois (déjà) n’est pas encore prêt ; bien qu’on ne lui ai donné que tardivement (10mois, auparavant l’allaitement suffisait).
    Mais j’aimerais qu’il l’ai lâché avant l’arrivée de sa petite sœur fin juillet… Donc je vais la tenter comme toi: relax! Pas de pression… D’autant qu’il ne l’a que pour dormir…

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Ah bah si il ne l’a que pour dormir c’est déjà un bon compromis 🙂 Ma fille a plus de 4 ans donc tu as le temps 🙂

  4. Diane   •  

    Oh super, bravo à toi et à ta fille, c’est une belle histoire !!

  5. Julia   •  

    Bravo miss Liloute !!! Ici c’est un enfer ! Mon fiston aura 5 ans début avril et il reste particulièrement accroc à sa tétine. Pareil que toi, on a mis en place des « règles » pour « que le dodo » ou les « longs trajets en voiture »…
    A vrai dire, il est tellement attaché aux choses: il pleure quand je jette un bout de carton en me disant qu’il va « lui manquer » !!! On essaie de lui faire comprendre que ce ne sont pas les choses mais les gens qui peuvent nous manquer mais c’est un vrai conservateur ! Alors du coup pour la tutu, j’avoue que je n’y crois pas vraiment…
    Ca me donne vraiment envie de lui parler comme tu as parlé à ta fille, mais je doute du moindre impact (chez nous, il reste le « bébé » vu qu’il n’y a pas encore de petit frère ou petite soeur…)
    En tous cas, merci pour ton post, je me suis sentie moins seule face au « sevrage » comme tu dis 🙂
    Bises, à bientôt (et encore bravo Liloute !!!)
    Julia

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oh merci pour ton commentaire 🙂
      Liloute est très sensible elle aussi, elle a besoin de dire au revoir aux choses, alors parfois il faut prendre le temps de se mettre dans sa tête et c’est dur… Déjà le fait de savoir que je lui faisais confiance (par la force des choses !) a du déclencher un truc, tu peux toujours essayer ^^
      Bises !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)