Organisation : Mon bullet journal pour débutant

bullet journal pour debutant

Connaissez-vous le BUJO ? Depuis plusieurs années c’est la grande tendance pour s’organiser. Zoom sur mon bullet journal pour debutant.

Après plusieurs années à hésiter, je me suis enfin lancée dans un bullet journal en janvier ! 2 ans après tout le monde, je me prends moi aussi au jeu du petit carnet pour s’organiser… Enfin, pour tout vous dire j’avais déjà essayé, et puis abandonné, parce que ce n’était jamais « assez joli » et parce que le type de journal que je mettais en place ne me servait pas au final. Je suis retournée vers un agenda classique, plusieurs applications, des feuilles volantes… Mais je cherchais toujours un moyen de tout regrouper de façon ludique.

Spoiler : je n’ai pas TOUT regroupé dans mon bullet journal. J’ai toujours mes tableaux Trello par thème, mon filofax, mon agenda google, mon calendrier sur le frigo et une multitude de carnets… Mais j’ai trouvé une manière de concevoir mon BUJO de manière pratique et plaisante : c’est même devenu un moment de détente de le préparer, le colorier et le remplir !

bullet journal 2020

Bullet journal pour débutant : mon matériel

Chez moi, c’est très simple, et il ne faut en général pas grand chose pour commencer un bullet journal :

  • Un carnet : le mien m’a été offert par ma belle soeur et je l’adore ! Le mieux est de choisir un carnet A5 avec petits carreaux (ou petits « points » pour se repérer, les carnets exprès ont ce type de points), à spirales si vous le souhaitez, avec un lien tissu pour faire marque page et une attache élastique. Choisissez de préférence un carnet avec des pages assez épaisses pour ne pas laisser passer l’encre. Si vous ne voulez pas investir tout de suite, un petit cahier ou carnet classique vous permettra de tester le concept et de passer ensuite à un vrai carnet !
  • Un crayon à papier, une règle et une gomme : la base, parce que dans un BUJO on trouve des dessins, des tableaux, des listes plus ou moins illustrés et qu’il vaut mieux préparer une page au crayon que de devoir la déchirer et recommencer. Je prépare en général ma page de garde du mois, ma page calendrier et ma première page de semainier en même temps au crayon gris puis je colorie plus tard en fonction de mes envies.
  • Un stylo noir ou bleu à pointe fine : si au début je le faisais au bic classique, j’ai depuis acheté un stylo feutre noir à mine 0,3 chez cultura. Je vous conseille de tester pour trouver le stylo qui vous convient. J’aimerais par la suite acheter un stylo plus fin pour mes détails, mais ce n’est pas une priorité. Le mieux est d’en prendre un « fade proof » en gros qui sèche vite et ne bave pas si vous surlignez ou coloriez par dessus.
  • Des feutres et surligneurs : tout dépendra de ce que vous voulez faire avec votre BUJO… Un bullet journal minimaliste en noir et blanc ou avec plein d’illustrations colorées, voire avec des pages d’aquarelle… Perso, je fais simple : je n’ai pas investi dans de nouveaux feutres, j’utilise mes STABILO pen 68 et les feutres CRAYOLA de mes filles, parfois des STABILO boss si je veux surligner. Comme je décore mon BUJO avec des lignes de couleur et des Doodles faciles à faire, ça me suffit amplement.

Une fois que vous « maitriserez » un peu plus votre bullet journal et les illustrations que vous souhaitez y faire, si vous voulez allez plus loin vous pourrez investir dans des feutres spéciaux, des feutres blancs pour les détails et des stickers venant de créatrices de décorations pour bujo.

Perso, pour l’instant mon bullet journal est très simple et je l’aime comme ça !

Le contenu de mon BUJO

J’ai testé plusieurs configurations, plusieurs pages, plusieurs présentations et je reviens finalement toujours au même point :

La première page : la page du mois avec une illustration sur le thème et les couleurs choisies en amont. Rien de folichon sur celle ci même si c’est en général celle qui me prend le plus de temps (chercher le thème, les inspirations, crayonner puis mettre en couleur…).

Vient ensuite la page « calendrier » avec une to do list globale : en général c’est une double page qui me permet d’avoir une vision globale du mois et de noter les choses importantes à répartir dans mes semainiers ensuite.

Et puis j’ai une double page par semaine ou je note en détail mes listes du jour. J’ai opté pour une présentation assez simple avec des bandes sur le côté et des cases à cocher. Sur les photos vous ne le verrez pas mais c’est aussi un point à décider quand vous commencerez votre bujo : est ce que vous adopterez un système de « signes » pour indiquer les taches effectuées, annulées, à reporter ? Perso, je coche mes cases quand c’est fait, je barre mes lignes et colorie mes cases quand c’est annulé, je mets un petit signe > quand c’est reporté. C’est tout.

Il y a certaines pages que j’ajoute en fonction du mois et de l’avancement de mon bujo : c’est le cas de la page « facturation » où je reporte tous mes numéros de factures établies chronologiquement pour les noter quelque part. Je n’ai pour ma part pas l’utilité d’un traqueur d’humeur ou d’habitudes, d’une page « pense bête », hobbies ou séries… Mais c’est personnel, et c’est ça qui est chouette avec un bullet journal : on en fait absolument ce qu’on veut.

Même si il n’est pas parfait, je suis plutôt contente de mon petit bullet journal. J’essaie de me perfectionner en dessins simples, j’ai créé un tableau pinterest dédié à mes inspirations BUJO et j’adore regarder les vidéos de Les Astuces de Margaux sur Youtube qui fait de superbes illustrations et pages pour son bullet journal.

Et vous, le concept de BUJO vous tente ou pas du tout ?

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)