Ma Nuna Pepp, je l’ai, je la garde !

Je vous avais déjà parlé de mon envie de changer de poussette. Au début, je l’avoue, ce n’était que pour des raisons un peu futiles, je voulais une poussette plus jolie mais aussi plus pratique. Monsieur a fait jouer l’argument de la raison, et il n’avait pas tort (oh le jeu de mots!) : nous n’en avions pas besoin.

Toujours est-il que quand liloute a eu 15-16 mois, il a fallu envisager l’achat d’une poussette moins encombrante, plus légère, un peu comme une poussette canne, plus adaptée à un bébé plus grand. La nôtre était un combiné 3 roues, milieu de gamme, et même si elle n’avait pas vieilli d’un pouce elle restait un peu lourde et surtout large (cf mes galères avec les portiques de métro ou les trottoirs étroits).

J’ai demandé l’avis d’autres mamans, j’ai parcouru les sites spécialisés, lu les avis. Et découvert une poussette d’une marque que je connaissais peu : Nuna. Je me souviens avoir été intriguée par leur Transat Leaf mais je n’avais pas cherché plus loin (erreur réparée depuis!).

C’est une amie qui m’a conseillé de regarder leur Nuna Pepp de plus près, connaissant mes critères. En effet, je voulais une poussette 4 roues, légère, maniable, avec guidon, compacte pliée, jolie, de qualité, avec suspensions et un chassis pouvant accueillir une coque 0+ dans quelques années, histoire de la garder le plus longtemps possible.

Source: www.nuna.eu

Déjà, sur le papier, j’ai aimé le look et les caractéristiques : moins de 8 kg (ce qui est plus lourd qu’une canne classique mais beaucoup moins qu’une combinée 3 roues), guidon réglable en hauteur, suspensions, pliage et dépliage ultra rapide à plat, dossier inclinable 3 positions et possibilité d’y fixer un cosy de la marque (coque Pipa) et autres (Pebble bébé confort, entre autres) grâce à des adaptateurs vendus séparément. Je m’attarderai sur ce dernier point dans un an ou deux, quand on songera peut être à s’agrandir 😉

Le soir même, j’ai profité d’une promo en ligne pour m’en acheter une, c’est dire si j’étais emballée… Et je l’ai reçue 3 jours plus tard.

535494_10151562328711833_271206024_n

En couleur taupe, ma préférée. A peine le colis reçu que j’ai sorti la poussette de son écrin de carton et depliée en un mouvement… vraiment. J’ai décroché le scratch qui la maintenait fermée, et « pouf », elle était la, dépliée devant moi.

Bon, il a quand même fallu fixer la capote qui était incluse séparément dans le carton, mais ça a été d’une grande facilité quand on a pris le temps de lire la notice. Car elle était incluse dans le carton, avec un habillage de pluie astucieusement rangé dans un petit sac.

Miss S. a tout de suite voulu y monter (j’ai des témoins!), et j’ai pu tester en live le réglage des bretelles et la fixation du harnais 5 points. J’ai beaucoup apprécié le fait que ce sont des parties à assembler dans le dispositif central de fermeture et non des bretelles : plus besoin de tordre le bras de bébé pour l’attacher. Il a fallu prendre le coup de main pour comprendre comment ça fonctionnait, mais au final j’aime beaucoup, et les bretelles se règlent très facilement (même si ce n’en sont pas! ^^)

Le pliage prend plus de temps que le dépliage, mais c’est souvent le cas, et c’est toujours très facile et rapide à exécuter. On replie le pare soleil dans la poussette, on baisse le guidon, on tire sur deux poignées situées de chaque côté du hamac et la poussette se déverrouille : on peut ensuite la replier très facilement et fixer le tout avec un scratch. Certes, je ne le fais pas d’une main vu qu’il faut tirer des deux côtés, mais je n’ai jamais replié une poussette aussi vite et sans effort…

La voici pliée. Elle prend plus de place qu’une canne simple, mais vraiment moins qu’une combinée. Chez nous, elle est rangée debout entre une porte et une armoire, sur 20 cm de largeur, pas plus. Elle tient debout toute seule et on en arrive à l’oublier, alors qu’elle est à l’entrée de la pièce.

Les fermetures éclair qu’on voit sur le dos de la poussette sont des soufflets qui permettent d’incliner le siège. Très bien pensé, et plutôt solides ; il y en a un premier pour avoir une position semi allongée (celle qu’on utilise quand choupette s’endort en balade), et un deuxième à l’intérieur pour la position allongée, qui selon moi est très pratique avec un tout petit qui a besoin de faire la sieste. La manœuvre est très simple, j’y arrive seule et sans réveiller bébé.

Ce qui différencie la poussette des cannes traditionnelles, c’est aussi le panier situé sous le siège : il est plutôt petit, mais suffisant pour y caler un paquet de couches, un sachet plastique et la veste de maman… c’est du vécu !

16366_10151562326286833_385688105_n

Passons à la conduite et au test en conditions réelles maintenant 😉 J’ai été surprise par la maniabilité et la facilité de prise en main de la poussette: pendant 10 minutes je longeais les murs de peur de ne pas passer dans les petits espaces, je tenais le guidon fermement des deux mains, je prenais une grande inspiration pour monter les trottoirs… Pour me rendre compte que ça ne servait à rien ! La poussette passe à l’aise entre une voiture garée sur le trottoir et les murs, se conduit d’une main, et monte les bosses comme une grande sans secousses. J’ai été un peu déconcertée par le confort de conduite, moi qui n’avait jamais testé de poussette avec suspensions, maintenant je ne pourrais plus m’en passer !

Notons aussi la pédale de frein très accessible et facile à actionner, au milieu des roues arrière. Je me demande comment je ferai avec des tongs cet été, mais le problème reste le même sur la plupart des poussettes.

Ma Nuna Pepp à la plage…

J’avais également peur que le chassis râcle les bords de trottoir a cause de la faible hauteur des roues. Il n’en est rien, puisqu’un simple appui sur le guidon suffit à faire levier pour escalader les bordures (et d’une main, en plus!)

Autre côté appréciable : la fenêtre pour observer bébé, moi qui ai eu du mal à adopter la position face à la route, ça a beaucoup aidé !

Bon, il y a quand même quelques moins, j’avoueLe bruit des roues peut s’avérer dérangeant, mais je m’y suis faite. Mais surtout, l’habillage de pluie est assez difficile à mettre ! Il est certes très joli mais il est très hardu à fixer, je suis contente de vivre dans le sud pour ne pas avoir à le mettre trop souvent 😉

Son prix? Moins de 200 euros si vous tombez sur une promo, c’est sur, c’est une somme, mais en ce qui nous concerne on compte bien garder le châssis et n’avoir à acheter qu’une coque le moment venu, pour la rentabiliser sur plusieurs années.

Vous l’aurez compris, je suis hyper satisfaite de cette nouvelle poussette, et après plus d’un mois d’utilisation je ne me vois plus en changer !

Et vous, vous connaissiez la marque et ce modèle de poussette ? Qu’en pensez-vous ?

Article non sponsorisé.

  9 Commentaires

  1. Bébéqui Ventout   •  

    oui oui moi aussi conquise par ma nouvelle et 6eme poussette ! oui oui j’en ai eu 5 avant celle ci que j’ai toutes revendus car a chaque fois quelque chose me derangeait, par contre ma pepp je la garde ! ma fille a 15mois et elle a l’air de l’adorer aussi ! j’adore sa maniabilité et le pliage, ainsi que les 3 positions, par contre c’est vrai que l’habillage pluie est un peu galere a mettre mais moi aussi je suis dans le sud et je n’en ai pas besoin souvent par contre les points faibles que je citerai sont: l’accrochage du sac a langer sur le guidon (mon sac tombe bas) et quand bébé est allongé , le poids du sac fait que la pousssette a tendance a penché legerement en arriere mais bon avec toutes ses qualités il faut bien quelques defauts lol

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci pour ton avis 🙂 Effectivement la coup du sac ça peut être un point négatif aussi, à part quand on a un sac qui se fixe très près du guidon (le sac j’ai tendance à le mettre dans le panier maintenant que liloute est grande). De toutes les poussettes que j’ai testé, le contrepoids du sac a toujours été un pb (ma précédente poussette est d’ailleurs déjà tombée comme ça, la frayeur :/)

  2. Bébéqui Ventout   •  

    oui c’est sur en ce moment je cherchais un systeme pour mettre le sac plus pres et j’ai penser a un mousqueton mais le mien est trop petit il faut que j’aille voir si y’en a qui s’adapte dans un magasin de sport ! sinon j’avais penser a mettre de la ficelle mais trop galere lol par contre une astuce pour celles qui se poseraient la question : les sacs en tissus d’yv** r*ch*r s’adapte sur le guidon donc super pour faire des courses

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Ah bonne astuce les sacs YR ! Ici je cherchais un sac à langer justement qui se fixe sur guidon avant de m’apercevoir que le mien avait des petites attaches exprès (un peu cruche moi des fois…), je prépare un article sélection pour bientôt 😉

  3. Bébéqui Ventout   •  

    c’est quoi ton sac a langer, tu peut adapter les attaches de ton sac sur le guidon ? j’ai du mal a visualiser en fait si un de ces 4 tu peux faire une photo stp 😀

  4. Pingback: Notre semaine en images - blogdemere.fr

  5. Pingback: Test poussette.com : koelstra twiggy T3 - blogdemere.fr

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)