Et le garçon, c’est pour quand ?

Il y a des phrases comme ça, qu’on entend par périodes, beaucoup trop souvent. Des petites réflexions qui font sourire, puis agacent…

Quand on est célibataire, c’est le « alors, tu as un copain? », généralement lors des repas de famille. Je ne l’ai pas beaucoup vécu, ma famille jugeant peut être que j’avais le temps. Bon nombre de mes ami(e)s me le rapportent : c’est LA phrase qui revient tout le temps, avec quelques variantes.

Quand on a trouvé quelqu’un et que ça devient sérieux, on vous parle mariage. Surtout lors de mariages, ça tombe sous le sens.

Une fois la bague au doigt passée, on n’attend pas longtemps pour aborder le sujet des enfants. Encore une fois, suite logique, c’est une histoire de culture, on se marie pour concevoir un rejeton dans la foulée. Comme si certains ne le faisaient pas avant (et n’en vivaient pas tout aussi bien, d’ailleurs.) !

Après avoir annoncé que oui, vous êtes enceinte (enfin, c’est pas trop tôt !), il faudra vivre quelques mois de réflexions diverses, selon votre entourage. J’ai été plutôt épargnée, et encore une fois, c’est par copines interposées que j’ai pu constater l’ampleur (et l’universalité) du phénomène. En général, on vous prédit un garçon, on vous conseille sur tout et sur rien, parfois via des méthodes farfelues. Bien sur, ça part le plus souvent d’un bon sentiment, donc on ne s’en accommode pas. Jusqu’à un certain point.

Une fois l’enfant né, en général la première année passée, voilà que ça recommence… On passera sur les réflexions concernant son éducation, il y aurait trop à dire. Cette fois ci, il faut « le petit deuxième », car le premier a l’air de se sentir bien seul, et puis 2 enfants, c’est mieux (c’est bien connu).

C’est ainsi que, depuis quelques mois, la question se fait de plus en plus présente, pressante, et semble venir de partout.

« Et vous le faites quand, ce deuxième ? »

Au début, on sourit et on répond poliment. Vu le parcours qu’on a eu pour la première, on préfère rester discret sur le projet (ou non projet) de deuxième enfant. Les réponses varient, allant de l’envie d’attendre et profiter au désir d’enfant unique, selon la situation. Au bout de plusieurs fois (dans la même journée), la répartie se fait plus cinglante, ou on détourne la conversation.

« Il faut lui faire un petit frère hein ! Un garçon cette fois ! »

Nous y voilà. Le fameux « choix du roi », que tout le monde vous souhaite. Parce que se marier, avoir deux enfants, fille et garçon, c’est ce qu’il y a de mieux, non ? Alors que selon moi, chaque famille a son propre fonctionnement, et on ne se contente pas des mêmes choses…

Personnellement, j’ai appris à noyer le poisson, en rire, jouer du second degré. Tout comme le premier enfant, c’est un sujet qui ne regarde que nous, même si je comprends bien qu’on veuille connaître nos projets ! Je n’ai moi même aucune idée de ce que je veux encore, quel écart entre 2 enfants, si 2 enfants il y aura (ce qui ne dépend pas vraiment de moi), si je changerai d’avis et me dirai que finalement j’ai envie d’une grande famille… Une chose est sûre, que ce soit une fille ou un garçon, cet hypothétique deuxième sera accueilli avec tout autant de joie ! 

J’aimerais juste qu’on nous laisse décider du rythme auquel on souhaite vivre notre vie…

Et chez vous, des réflexions qui agacent ?

 

  10 Commentaires

  1. Anne-Laure   •  

    Un garçon et une fille de 20 mois d’écart. Je passe mon temps a avoir des réflexions qui se veulent gentilles mais qui m’enervent : « Ahhhh super, ils sont d’âge rapproché, c’est l’idéal » et même si je ne veux plus d’enfants, la remarque qui m’agace le plus c’est : « Ah génial, vous avez le choix du roi, pas la peine d’en faire un troisième… » Affligeant…
    Déjà le sexe, je me suis toujours fichue et en plus, si je fais pas un troisième c’est parce qu’on est bien comme ça et ça m’enerve que les gens puissent penser qu’on en reste à 2 parce qu’on a les 2 sexes. Non. Si j’avais eu un 2e garçon, on serait tout autant restés à 2….Voilà chuis énervée rhhhaaaaa :p
    Bon courage en tout cas, parce que de toute façon, des remarques t’as pas fini d’en avoir. C’est la packaging quand on devient mère, se taper les remarques du reste du monde….
    Si jamais t’as une autre fille « ohhh dommmaaaggeeee une autre fille, faudra faire un troiz hein ! »
    (PS : c’est vrai que c’est chouette le choix du roi lol :p)

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Désolée de t’avoir énervée :p exactement, en devenant maman, ta vie devient publique j’ai l’impression… J’avoue avoir une toute petite préférence pour une deuxième fille, esprit de contradiction?

  2. cleophis   •  

    On a eu la fille et le garçon et alors que je pense à un troisième, on nous dit souvent: « Bon bah c’est bon, vous avez le couple. » Sous-entendu: « Vous pouvez arrêter de vous reproduire. »

  3. morgane   •  

    Oh que oui… et y en a marre ! Comme si les gens n’avaient rien d’autre à faire que de s’occuper des choix des autres au lieu de se préoccuper de leur propre famille…

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Exactement (j’ai lu ton article et je suis 100% d’accord d’ailleurs ^^)

  4. cindy Fremaux   •  

    Avec 2 garçons à la maison, c’est minimum 1 fois par semaine que l’on entend: alors et la petite fille c’est pour quand?? ou inversement: 2 enfants c’est bien, 3 après…… (genre famille nombreuse = tu vas finir par vivre dans un caravane!) et nous dans tout ça, ça importe peu ce dont on à envie! Tu pourras faire ce que tu veux, les gens ont tjs qqch à dire!!!

  5. Mam' en folie   •  

    Quel article !!! je m’y retrouve totalement ! Je n’ai qu’une fille de 10 mois et j’entends déjà « le deuxieme c’est pour quand ? », « Tu voudras un garçon ? » alors je réponds que le deuxieme on attendra quelques années (je sors de mes etudes et n’ai pas d’emploi sont rigolos les gens qui te disent que deux rapprochés c’est mieux, tu restes dans les couches… mais sans argent t’en fais quoi de tes enfants !! rrrggg !!) et pour l’éventuel garçon je m’en fiche et ce n’est pas moi qui choisirai le sexe de toute façon alors qu’est ce que ça peut faire…

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Ah ils s y prennent tôt pour toi ! Ici on a fait la première fille du côté de mon mari donc on m’a laissé longtemps tranquille.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)