Point grossesse : 38eme semaine.

Tic tac, tic tac… 2 semaines avant le terme ! 8 mois et demi et Miniloute toujours bien au chaud, mais comme disent les sage femmes : « un bébé c’est 9 mois ! »

 

39 SA

Toc toc, y’a quelqu’un ?

 

A 37 semaines de grossesse, bébé est fin prêt pour la sortie. Et un peu à l’étroit aussi, avec ses 3,3 kg pour 50 cm… Sur la fin, les foetus ne grossissent apparemment plus beaucoup, et c’est tant mieux, car vu les coups que me file Miniloute à chaque mouvement, elle manque de place !

En plus du bébé, il faut porter les 5L de liquide amniotique et le poids de l’utérus… Ce qui est fatigant, avouons le !

Le méconium a commencé à s’accumuler dans les intestins de bébé… De quoi remplir ses premières couches, youpi ! (On en est sortis pour mieux y retourner !)

De mon côté ? La fatigue est présente mais on s’y fait, j’essaie de me reposer le plus possible. C’est la dernière semaine de crèche de Liloute et j’avoue que ces quelques jours de calme ne sont pas superflus, même si ma grande me manque dès qu’elle passe la porte (ah, les hormones !)

Parlons en, tiens des hormones et des émotions qui me submergent jour et nuit… Un grand classique de fin de grossesse, voire de grossesse tout court, passer du rire aux larmes pour rien, s’inquiéter pour tout, se poser 12 questions à la seconde ! Un petit peu moins que pour un premier, c’est sûr, mais en ce moment je suis dans la période « Je ne veux pas laisser Liloute » « et comment elle va le prendre? », alors qu’elle réclame tout de même pas mal d’énergie pour une future maman fatiguée et que le relais de papa est plus que bienvenu…

Je suis partagée entre l’envie de m’activer, bouger, faire murir le col et celui de faire des réserves de sommeil avant le jour J. Surtout que pour Liloute, j’avais fait le maximum pour déclencher le travail… Sans résultats ! Ce qui a marché : une menace de déclenchement médicamenteux, rien que ça (pas par moi, je vous rassure!) Alors j’avoue qu’à l’approche du terme j’angoisse encore un peu de faire du rab, en me demandant pourquoi mes enfants sont si ponctuels et pourquoi il faut que je vive toujours la grossesse jusqu’au dernier jour (voire plus!)

Mais Miniloute peut encore se décider seule, on ne perd pas espoir !

Elle nous a d’ailleurs fait une petite blague, dimanche soir, entre 23h et 2 heures du mat : contractions douloureuses toutes les 4 minutes, non calmées par le spasfon… Je devais marcher, balancer le bassin, entre les douleurs qui me prenaient les reins et enserraient le ventre à intervalles réguliers… Monsieur attendait patiemment que je lui dise si oui ou non il fallait mettre la grande dans son siège auto dans la voiture et la valise dans le coffre direction la maternité (et pas l’inverse !). Et j’avoue avoir hésité, d’une part parce que je trouvais que c’était trop tôt dans le « travail », d’autre part parce que j’avais déjà eu une petite farceuse quelques années avant qui m’avait fait le coup plusieurs fois ! Je suis retournée me coucher finalement, et ça s’est espacé. La blague je vous dis !

Du coup, les faire parts sont terminés, la valise bouclée, le berceau monté… On est prêts !

J’ai eu ma première visite sage femme et mon premier monito à domicile jeudi dernier. Comme je m’y attendais, le calme plat (il faut revenir la nuit !), un bébé qui bouge beaucoup mais pas de contractions visibles… Peu de chances qu’elle arrive pendant la 37eme semaine selon la SF… qui a eu raison puisque nous entamons la 38eme ! Je la revois vendredi, en espérant que le faux travail et la tête de Miniloute que je sens appuyer sur le col auront fait un peu bouger les choses…

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)