2 mois de vacances à la maison avec 2 enfants, ça s’est passé comment ?

Vous vous souvenez comme je me vantais, en octobre dernier, pendant mes premières vacances scolaires avec 2 enfants ? Comme je vous disais que c’était finalement plus facile que je le pensais, de gérer mes monstresses pendant 2 semaines sans le papa pour m’aider ou l’école pour me « soulager » ?

HAHAHA.

Petite joueuse !

Parce que bon, les vacances d’été, c’est loin d’être la même chose… Après avoir plutôt bien survécu aux diverses coupures d’école pendant l’année scolaire, je faisais beaucoup moins la fière à l’approche de mes 7 semaines consécutives à passer en tête à tête avec les filles… 

 

vacances 2 enfants

 

Déjà, j’ai augmenté la difficulté d’un niveau en écourtant l’année de petite section de Liloute d’une semaine… Mais nous avons pu partir en vacances avec nos 2 enfants pendant une semaine, tous les 4, dans un super cadre, et je ne regrette pas. Nous n’aurions certainement pas pu nous le permettre en pleine saison, avec les prix pratiqués ! Mais comme Monsieur n’a pris que 2 semaines de vacances, je me suis retrouvée mi-juillet avec mes 2 petites poulettes de presque 1 an et 4 ans à gérer… Jusqu’à la rentrée. 

1 mois et demi avec mes bébés, que j’ai beau aimer plus que tout au monde, ça me faisait un peu peur. Il faut dire que c’est long, que je n’ai ni permis ni voiture, qu’en été les transports en commun marseillais eux aussi sont en vacances, que les amis et la famille travaillent ou partent en congés, bref, c’était un peu angoissant de penser à ces 7 semaines avec mes 2 enfants.

Alors, maintenant qu’il ne reste plus qu’un peu plus d’une semaine avant la rentrée, c’était comment, concrètement, de garder ses enfants quasi non stop pendant presque 2 mois ?

Fatigant. Eprouvant. Epuisant. Enrichissant. Rempli de coups de blues, coups de coeur, coups de barre, pétage de cables, pétage de plombs, crises de larmes (des deux côtés !), crises de fous rires (idem), activités, beaucoup de dessins animés (oups), pas mal de balades, promenades, ne serait-ce que pour s’aérer et éviter de sombrer dans la déprime. Pour divertir, et fatiguer aussi, les deux tornades que j’ai pour filles…

Je planifie mes semaines pour essayer de les remplir au mieux, mais le programme reste flexible : indispensable avec un bébé qui, malgré un semblant de rythme régulier avec siestes et tout le tintouin, décide parfois souvent de ne pas dormir, ou au contraire de dormir quand on devait sortir…

Monsieur a gonflé la piscine de balcon et acheté de quoi la remplir et la vider plus facilement. Manque de pot, Miniloute a detesté y tremper son royal fessier et n’a pas voulu y retourner. Liloute par contre, pouvait y passer facilement 20 précieuses minutes, ressortir, lire sur la terrasse et retourner patauger. Une sur deux !

On a acheté la panoplie de coloriages, cahier de vacances et d’activités, puisque dès que je couche sa soeur (et que celle ci dort, sinon je ne peux pas la poser !) ma grande (qui ne veut plus du tout siester) me réclame « une ativitééééé » pour l’occuper. Manque de pot (encore) ce genre d’activités requiert ma présence ininterrompue à ses côtés, et ma Liloute s’énerve vite quand elle n’arrive pas à faire quelque chose. Souvent, ces activités se résumaient à m’aider pour les préparatifs pour la fête d’anniversaire de Miniloute, ça a bien occupé nos après midi de Juillet.

Après l’anniversaire, les cadeaux et jouets de mon bébé les occupent toutes les deux, ce qui fait qu’on peut se permettre des « journées pyjamas » (sauf pour moi le pyjama) où elles jouent, regardent les dessins animés (oui, je sais, bouuuuh), re-jouent ensemble (en ce moment ça commence vraiment, ouf !), l’une dort puis l’autre s’occupe parfois sans mon aide, et la journée passe. Quand on sort, on alterne les balades classiques pharmacie/boulangerie/poste/relais colis avec des sorties plus élaborées. De préférence avec les copines qui ont elles aussi des enfants à occuper ! Car comme il fait beau, mais qu’il a fait très chaud, dur de trouver des endroits climatisés baby friendly pour occuper petits et grands. Alors on a fait une fois l’aire de jeux avec les copains, le fast food dépanne bien aussi, et on a mangé deux fois au Ouimum’s avec une copine pendant que nos enfants s’amusaient. D’ailleurs, il faudra que je vous en parle plus longuement, car on y va assez souvent en ce moment (fin, pas exactement en ce moment, ils sont en vacances, mais vous avez compris !)

On a fait des balades plus poussées, genre shopping avec 2 enfants, même pas peur ! Bon pas plus de deux heures et uniquement avec le porte bébé pour Miniloute pour qu’elle y dorme un peu, mais quand même ! Par contre, pas le bon plan pour le porte monnaie, heureusement qu’il y avait les soldes pour limiter la casse (et c’est bien pratique d’avoir son enfant sous la main quand on fait les provisions vêtements pour l’automne/hiver)

On n’a malheureusement pas la chance d’avoir un parc juste à côté de chez nous, ou alors il faut marcher et grimper une grande côte ou encore prendre le bus. On a bien essayé de se renseigner sur les horaires de la piscine municipale pas très loin qui était ouverte au mois d’Août mais… c’était fermé à chaque fois. Et la plage, à plus d’une heure de transports avec deux enfants en bas âge, non merci.

Quand mes parents ont été en vacances, j’ai pu les rejoindre le temps d’une journée dans ma famille près de Montpellier, la première fois que je prenais le train avec mes deux poulettes, heureusement juste pour 1h30 ! On a passé une jolie journée, sous le soleil , à barboter dans l’eau, jouer dans le jardin et profiter des proches. Miniloute a d’ailleurs fait une sieste record ce jour là !

Puis ils sont rentrés et on a passé quelques jours de temps en temps chez eux, histoire qu’ils puissent voir les filles et me relayer. Toujours un soulagement j’avoue, d’avoir ses parents à côté ! On a pu emmener Liloute chez le coiffeur pour sa coupe de rentrée, faire quelques courses, aller au parc, ou tout simplement se reposer. Juste un peu de bus, 3 arrêts de métros, et le soir on rentrait avec monsieur en voiture. Sortir me permet d’être plus détendue, et c’est pareil pour les filles. 

 

 

Bref, j’ai survécu. La semaine prochaine, restera une matinée de balade pour les fournitures scolaires et le repas de midi (fast food, again !), des trucs administratifs par ci par là, et sans doute un peu de temps au Ouimums avant de reprendre le rythme de l’école !

Mais l’an prochain, si je suis toujours à la maison à plein temps, je me pencherais sérieusement sur la possibilité de mettre Liloute 2 semaines au centre aéré… J’ai souvent l’impression qu’elle s’ennuie et moi ça me permettra de souffler.

Et voilà que maintenant que la rentrée se rapproche, je me surprends à ociller entre soulagement et appréhension. J’ai peur que ma grande ne me manque trop avec ces loooongues journées loin de moi !

Jamais contente, cette maman…

  5 Commentaires

  1. Loreleï   •  

    un petit goût d’enfer ici avec la pestouille de 5 ans qui s’ennuyait, les deux ados qui passaient leur temps à s’engueuler et à emmerder leur soeur….le premier jour des vacances j’attendais déjà la fin…..lol

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Pfiou oui avec deux ados et un enfant qui s’ennuie… Respect !

  2. Veronica   •  

    Pour moi c’est super dur j’ai trois enfants et je suis super fatiguée!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Je me doute bien qu’avec 3 enfants c’est encore pire ! Allez bientôt la rentrée :p Courage !

  3. Pingback: Bilan des vacances avant la rentrée - blogdemere.fr

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)