1 semaine de confinement : le bilan

confinement avec enfants

Une semaine de confinement avec enfants : mon bilan ! Ou comment on jongle entre télétravail, autoentreprise, occupations des enfants et apprentissages.

1 semaine que je suis confinée avec les enfants (depuis la fermeture des écoles, en fait, on a commencé samedi dernier), 5 jours que nous sommes à 4. C’est la première fois que je compte les jours pour de vrai ce qui, quand on me connait, est une prouesse.

Alors, c’est comment le confinement avec mes enfants ? Pareil que chez vous, je suppose… Au bout d’une semaine, je dresse un constat plutôt positif : à part mes angoisses relatives à ma grossesse et la peur de la maladie (on en parle bientôt), je trouve qu’on s’en sort bien et surtout, que c’est certes compliqué de changer sa vie et ses habitudes, son mode de consommation etc… mais que c’est faisable. Surtout quand on sait qu’à côté de ça, certains continuent d’aller travailler et que nos soignants vivent une période très compliquée.

Voici mon petit bilan de maman / entrepreneuse confinée, semaine 1 !

Continuer à travailler pendant le confinement :

On commence par les obligations professionnelles. Pour moi, c’est assez fluctuant selon les journées : j’ai parfois des missions urgentes qui me prendront plusieurs heures et qui sont donc un peu plus étalées sur la journée (et la nuit) en cette période, et j’ai des jours plus calmes qui ne nécessiteront que 4 ou 5 heures dans la journée et où je peux me permettre de différer mon travail. Heureusement, j’ai l’habitude de travailler avec les enfants. Je ne dis pas que c’est facile, justement, ça ne l’est pas, mais je m’en sors (je pète les plombs régulièrement aussi, si ça peut vous rassurer)

Concernant monsieur qui est en télétravail, il se lève tôt pour commencer à travailler directement ou presque. Je gère les filles une grande partie de la journée mais il n’hésite pas à se rendre disponible si je dois passer le relais. Evidemment, il a des horaires plus stricts et un travail régulier à rendre tous les jours donc la plupart du temps c’est moi qui gère. Je ne sais honnêtement pas comment on ferait si on était tous les deux salariés, si vous avez des astuces là dessus n’hésitez pas 😉

Journée type confinement avec enfants : travail et jeux

Je parle ici à la fois des temps de jeux et de travail scolaire, parce que ça fait partie d’un tout sur l’organisation de la journée. En général, on fait le travail du jour donné par les enseignants le matin entre 10h et 12h. Avant cela, les enfants prennent leur petit déjeuner, jouent, dessinent et s’habillent, dans l’ordre qui leur convient puisque c’est un temps de travail pour nous.

Le midi c’est souvent monsieur qui prépare le repas pendant que je termine avec les enfants ou que je travaille. Quand c’est moi qui cuisine, il gère les enfants, on fait au feeling sur la pause du midi.

L’après midi elles ont un temps de jeu ou de repos dans leur chambre pendant que je m’allonge un peu dans la mienne (et que papa travaille au calme) : avec ma tension et les contractions en ce moment, ce temps est nécessaire à la fois physiquement et mentalement et c’est ce qui fonctionne à peu près pour moi.
On reprend ensuite le travail de manière moins formelle : coloriages magiques avec des calculs ou travail en autonomie si ma grande le souhaite , tangram, jeux de réflexion, dessins, jeux éducatifs. C’est un moment où je suis avec elles mais aussi sur mon ordinateur sur la grande table de la salle à manger : elles sont autonomes, je ne leur impose rien et je profite de ce moment pour accomplir des tâches qui nécessitent moins de concentration comme trier et répondre à mes mails professionnels, passer des appels pros, gérer l’administratif et les plannings divers, l’organisation du blog également si j’ai le temps.

Elles sortent ensuite dans le petit jardin de l’appartement (clairement, je lui rends hommage tous les jours à celui-là !) vers 15h ou plus tard, souvent pour jouer avec la voisine de l’âge de ma grande (à 1 m de distance de la clôture, pas facile de leur faire comprendre mais ça commence à rentrer :p) ou entre elles. Je travaille également à ce moment là, comme monsieur.

Elles goûtent ensuite, continuent de jouer un peu dehors puis rentrent jouer avec leur père vers 17h. Je continue de travailler ou je gère le blog pendant ce temps. Elles vont se laver vers 18h30 ou 19h pendant qu’on prépare le repas du soir.

Le nouveau rituel de ma grande et son père, c’est de jouer ensemble aux jeux vidéos avant le diner. Elles vont au lit plus tard qu’en temps d’école et j’essaie de lâcher prise sur ça. De toute façon le coucher a toujours été long et tardif chez nous…

Je vais me coucher généralement à 21h30 soit pour travailler au lit, bloguer ou regarder une série. Je travaille plus souvent le soir en ce moment, mais ce n’est pas systématique (et j’aime bien bosser dans mon lit, j’avoue). On s’endort généralement vers 23h30 ou minuit.

Voilà pour l’organisation que l’on a trouvée en cette première semaine. Le week-end, on s’autorise des jeux en pyjama, on regarde des vidéos, on joue, on s’occupe des plantes, on bricole des recettes « fonds de placard » (parce que non, on n’est pas allés et on ne va pas faire nos courses en magasin et on attend de pouvoir faire des drive quand c’est possible… je développe une phobie de l’extérieur on dirait), et on se met zéro pression.

La semaine prochaine, on aura un défi supplémentaire : faire travailler Miniloute sans pouvoir imprimer son travail de la semaine. En effet, pas d’imprimante chez nous et celle commandée ne nous est pas parvenue. Donc on se débrouillera ! Pour Liloute, son maitre nous donne les leçons et exercices sur les manuels qu’elle a dans son cartable : aucun souci de ce côté là et elle avance en autonomie la plupart du temps (sous surveillance et avec correction de notre part).

Et vous alors, cette première semaine de confinement ?

2 commentaires

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)