Mes débuts en Batch Cooking : premier bilan !

batch cooking pour debutant

Ça faisait longtemps que je voulais tester, c’est chose faite grâce au confinement ! Mon expérience batch cooking pour débutant pour préparer les repas.

Un des trucs qui m’a gonflé le plus en confinement, c’est de penser non stop aux repas : penser à faire à manger 2 fois par jour pour 4 personnes, trouver des aliments disponibles sans exploser son budget (et un créneau de drive les premiers temps), varier les menus pour les garder attrayants et équilibrés, composer avec les goûts et dégoûts des enfants et devoir gérer également mon diabète gestationnel, c’est vite devenu rasoir pour monsieur et moi. Faire à manger est devenu une corvée et en même temps, les repas c’est ce qui marquait le temps dans nos journées confinées.

Alors, en avril, j’ai décidé de tenter l’expérience préparation de repas (meal prep comme on dirait sur Instagram :p) en avance pour plusieurs jours : retrouvez mon avis sur mon expérience du batch cooking pour débutant ! En bonus : mon printable pour organiser ses menus à la semaine.

A lire aussi :

Batch cooking , c’est quoi ça ?

C’est une tendance depuis quelques années / mois en cuisine : préparer ses repas en avance le week-end pour n’avoir qu’à réchauffer ou décongeler ses plats en semaine. Que ce soit la prédécoupe de tous les ingrédients ou carrément la préparation de petits plats maison pour toute la semaine, le but est le même : gagner du temps et se débarrasser de la corvée quotidienne de cuisine.

En gros la « cuisine en paquets » c’est prévoir ses menus, et tout cuisiner en même temps. Chacun trouve sa propre organisation et comme dans chaque domaine il y a des pros qui en ont fait des livres, des chaines youtube, des sites dédiés et des comptes sur les réseaux. De mon côté, j’ai un peu tout fait à notre sauce (ahahah le jeu de mots) en fonction de notre famille et de notre motivation. Je ne me proclame pas du tout experte en la matière, dans cet article je vais surtout vous parler de mon batch cooking pour débutant.

Chez nous ça se passe le dimanche après-midi pour le moment : je prépare les menus en amont sur un fichier dédié en fonction du contenu du drive, des restes et des dates de péremption. Je cherche les recettes de la semaine, je prépare en amont le déroulement de tout ça pour optimiser toutes les étapes (tout faire en même temps, on ne dirait pas, mais ce n’est pas mon truc et c’est vite le bazar)… Et on passe 2 à 3 heures en cuisine.

Alors oui clairement ça fait beaucoup de temps, mais au fur et à mesure des semaines, j’en tire un bilan plutôt positif.

Batch cooking pour débutant : mon avis

Déjà, pour moi l’important c’est d’avoir des outils et une organisation qui nous conviennent à 100% : j’ai créé un fichier à imprimer toutes les semaines avec les menus à mettre sur le frigo, le déroulé de l’après midi en cuisine et les recettes utiles.

Téléchargez mon printable spécial « Batch cooking du débutant » 

C’est un document tout simple en noir et blanc que l’on prépare à l’avance (dimanche matin ou dans la journée du samedi) qui nous fait déjà gagner pas mal de temps sur la suite.

Côté menus, je ne prévois rien de fou, j’essaie de garder à l’esprit mon régime « diabète gestationnel » et le combiner à ce qu’il y a dans notre frigo et nos placards, répartir les doses de protéines animales sur la semaine en fonction des dates limite de consommation. On essaie aussi de penser aux modes de cuisson : maximum 2 plats au four, 1 au cookeo et 1 ou 2 au faitout classique. Bien sûr dans la semaine rien n’est vraiment figé, je prévois des repas qu’on peut interchanger, mais la structure reste globalement celle qui est écrite puisque c’est prévu pour ne rien gâcher.

L’exemple de la semaine du 11 mai :

Orga et menus batch cooking

(Je légende au stabilo pour que ce soit plus facile à lire : restes, ce qu’il faut faire minute et ce qu’il faut congeler, mais aussi les ingrédients surgelés.)

Comme vous le voyez, je ne fais pas les menus ni les préparations sur une semaine entière. Au delà de 4 jours, il faut congeler et je n’ai pas encore de grand congélateur pour stocker autant. Et ça laisse plus de liberté pour les repas de fin de semaine par exemple.

En conclusion : je valide ou non ?

Depuis qu’on a opté pour le batch cooking, il y a clairement moins de gaspillage de denrées, une meilleure optimisation des menus, moins de courses aussi et du temps en plus pour nous le soir et le midi : quel pied de n’avoir qu’à réchauffer un petit plat maison et mettre les pieds sous la table ! 

Par contre, je ne suis pas sure que l’on continuera après l’arrivée de bébé : cela prend quand même beaucoup de temps sur les week-ends même si on s’y met à chaque fois à deux et je pense que les premières semaines la priorité sera donnée au repos ! Mais pour plus tard c’est clairement une option qui m’intéresse, surtout quand la course école/boulot aura repris .
Un inconvénient de taille je dirais c’est que cette méthode ne laisse pas de place à l’improvisation : vous avez prévu de manger tel plat, vous ne pouvez pas choisir d’aller au restau ou de commander à manger au dernier moment (à moins de congeler, et encore…). C’est donc bien pour les périodes où on sait qu’on va sortir peu et les obsédés du contrôle comme moi ^^’

EDIT : Avec l’été qui arrive,(et mon alitement !) j’ai légèrement adapté nos habitudes côté batch cooking. Moins de plats chauds et plus de salades : on ne prépare plus que pour 3 jours les ingrédients de nos salades composées pour qu’ils restent bien frais et qu’on n’ait plus qu’à les assembler : carottes râpées, courgettes cuites, viande grillée ou en boulettes, féculents complets et légumineuses déjà cuits… Ce qui permet de manger plus « frais » en période de chaleur et d’être un peu plus flexible 😉 On utilise aussi pas mal de conserves et bocaux natures bio pour agrémenter nos plats quand on ne peut pas faire de courses trop souvent.

Alors, tentés par l’expérience du batch cooking ? Des recettes et astuces à partager en commentaires ?

batch cooking pour debutant printable

Téléchargez le printable ici 

2 commentaires

  1. sympa ce bilan. j’ai fais le batchcooking pendant quasiment 1 an jusqu’au confinement. puis après j’ai arrêté car j’avais plus le temps mais en effet je reprendrais probablement. J’ai conservé les menus, l’idée de mutualiser les cuisssons et d’optimiser les achats. On gaspille beaucoup moins. Et c’est quand meme super pratique quand 1 personne gère 90% des repas et de leurs planifications. Une bonne source que j’aime c’est le blog cuisine addict.

    1. Merci pour le lien 🙂
      Je ne sais pas quand on reprendra car pour l’instant on le fait « version salades composées » donc en plus léger avec moins de cuisson. Mais j’ai vraiment trouvé ça super pratique !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)