Sommeil du nouveau né : mes conseils et astuces pour récupérer

Les premières semaines suivant la naissance de bébé peuvent être compliquée côté sommeil : mes conseils et astuces sommeil du nourrisson.

Ah, les nuits d’un tout petit : toute une histoire ! Clairement, le manque de sommeil, c’est ce qui m’a le plus marqué après la naissance de chacun de mes 3 enfants. Mais au fil du temps, j’ai adopté quelques astuces qui m’ont permis de profiter des courtes plages de repos bien méritées quand on a un petit bébé à la maison.

Evidemment, les bébés qui dorment bien dès les premiers mois, ça existe aussi (la preuve avec mon ainée qui a fait ses nuits à 1 mois), mais il n’est pas rare, voire normal qu’un nourrisson ou un bébé ne dorme pas plus de 5 heures d’affilée. Alors autant mettre toutes les chances de son côté pour récupérer le plus possible !

A lire aussi : la liste de naissance de bébé 3 !

Garder bébé tout près

Le choix d’installer bébé dans votre chambre ou non est très personnel. Je ne peux donc pas vous aider là dessus.

Néanmoins, si vous hésitez, je peux vous partager mon expérience avec 3 enfants très « demandeurs » les premiers mois (et un besoin de sommeil très important chez moi !).

Pour ma première, j’ai opté pour la nacelle dans notre chambre, ce qui était bien utile quand on la baladait des heures en poussette pour qu’elle s’endorme et la garder près de moi.

Pour ma deuxième et ma troisième, nous avons choisi la solution du berceau cododo qui s’accroche au lit parental : très pratique pour l’allaitement ou redéposer bébé dans son lit en pleine nuit !

Petite parenthèse concernant le couchage de bébé dans son petit lit : veillez à bien choisir le matelas pour votre couffin ou berceau (dimensions, forme, qualité et matériaux) pour lui offrir la meilleure qualité de sommeil.

Enfin, j’ai aussi beaucoup dormi en cododo avec ma troisième fille, que j’ai allaité presque 6 mois. C’est clairement ce qui a sauvé mes nuits à ce moment là ! Rappelons qu’il est recommandé de respecter quelques précautions : pas de couette, pas de draps, pas de coussin ou quoique ce soit qui pourrait gêner la respiration de bébé. N’hésitez pas à en parler à votre professionnel de santé si vous avez des doutes.

Faire de votre lit votre QG

La journée comme la nuit, je faisais tout depuis mon lit quand la situation le permettait : le change, les soins, le sommeil évidemment mais aussi nourrir bébé. Que ce soit au sein ou au biberon, je faisais en sorte d’avoir tout à portée de main (compresses d’allaitement, langes, bavoirs, biberons d’eau et doses de lait déjà préparés sur la table de chevet, couches, liniment, serviette de toilette en guise de matelas à langer…)

Revoir ses priorités

Le dernier point sur lequel je voudrais insister serait de revoir ses priorités : les premières semaines, le quotidien est complètement chamboulé et il est nécessaire de s’adapter. Posez-vous la question de ce qui est essentiel, primordial (voire vital) à l’instant T : alimenter bébé, le changer, le soulager si il souffre de coliques ou autres maux, vous nourrir et … dormir ! Le ménage, le rangement, l’administratif et autres tâches secondaires pourront attendre, ou être accomplies par l’autre parent.

Et vous, quels sont les choix et astuces qui vous ont aidé les premiers mois niveau sommeil ? N’hésitez pas à les partager en commentaires !

Article sponsorisé.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)