Baby Boom, c’est reparti.

Comme beaucoup de mamans et futures mamans, j’ai regardé baby boom. Bon, en replay, parce que veiller jusque minuit et demie quand on a la chance d’avoir un bébé qui dort bien et qu’on se lève à 6h30, non merci.

Je n’étais pas non plus hyper enthousiaste d’ailleurs, la première saison ne m’avait pas trop plu. Enceinte à l’époque, je n’aimais pas ce côté hyper médicalisé de la grossesse, qu’on ne me montre que des accouchements sous péridurale/perf/en position gynéco. Je ne ressentais rien à la naissance de ces bébés, je ne comprenais pas non plus le buzz engendré par l’émission.

J’étais étrangère au phénomène de la naissance.

Et, juste après la fin de l’émission, en octobre, il y a eu du changement. Je suis devenue maman, apprentie, certes, mais maman, quand même.
Mais j’avais juste le mauvais reflexe de ne pas m’autoriser à ressentir, pleurer, être faillible.
Je voulais toujours être forte, et je l’ai réalisé bien plus tard.

Depuis la reprise du travail, un certain épanouissement personnel, la fin des galères du RGO, les 6 mois de bébé et tout ce qui se passe après… Je ressens. Je suis même devenue très émotive, trop à mon goût. Mais je ne suis pas objective, je me doute qu’une part de moi essaie encore et toujours de tout contrôler.

On m’a dit plusieurs fois à quel point le lacher prise était important. Je n’y étais jamais arrivée, et pire encore, j’en avais peur.
Sans m’en rendre compte, j’ai laissé les choses se faire, accepté le hasard, le fait de ne pas tout pouvoir contrôler ou planifier, et je me suis adaptée.

Elle m’a changée. En bien, j’espère !

C’est pour ça que ça m’a surprise d’avoir la larme à l’oeil dès les premières minutes de l’émission. Même si je ne suis toujours pas d’accord avec l’hyper médicalisation et le côté « la péri c’est ton amie » (précision: je l’ai eue, mais j’aimerais bien qu’on rappelle que c est un choix.), la naissance de ces enfants m’émeut désormais. Tout me ramène à mon propre accouchement, mes souvenirs, ma nostalgie.

Et ma douleur aussi! Celle des contractions, celle des premiers mois, celle des nuits sans sommeil, du baby blues… Si pour la plupart de mes amies ça a réveillé le désir d’enfant, pas pour moi!
Je ne suis pas encore prête, ni pour une grossesse (encore moins pour un accouchement), ni à gérer 2 enfants, ni à partager l’amour (pourtant sans limites!) que j’ai pour ma fille…

Et vous alors, vous avez regardé? Emue, pas du tout?

  1 Comment

  1. tifany lescrauwaet   •  

    salut la cousine ! moi c est pareil des émissions comme ca m attendrissent mais ne me motivent pas pour un 3ème !! Par contre rassure toi, tu verras qu à l’arrivée de bb n°2, ton amour pour tes enfants ne se partagera pas mais se décuplera !!!gros bisous rafraichissant du nord a vous trois !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)