Changer de nounou, acte 2.

L’été dernier, nous avons changé d’assistante maternelle, passant de la première nounou de Liloute à la deuxième. J’en avais parlé là, d’ailleurs. Tout s’est extrêmement bien passé, la première nounou nous a trouvé la deuxième, qu’elle connaissait bien. Miss S. n’avait passé que 6 mois avec number one, donc la transition s’est plutôt bien faite avec number two, qui a su remplir son rôle à la perfection.

Nous avons donc eu 2 perles d’assistantes maternelles, disponibles, sympas, qui partageaient nos points de vue et notre conception de l’éducation. Qui proposaient des activités variées, chez qui l’ambiance était détendue et les enfants heureux. Bref, le paradis du mode de garde ! (les enfants heureux, le paradis, manquerait plus que Casimir dans ma description dis donc!)

Pourquoi est ce que je parle au passé ? Parce que, tout comme la première, notre nounou actuelle déménage. Pour un endroit plus sympa, où sa famille sera encore plus heureuse, je lui souhaite. Mais nous… On doit recommencer le changement de nounou. Les recherches cette fois, seront les nôtres car l’ass mat ne veut pas nous conseiller à l’aveuglette (et ça se comprend!) ou quelqu’un qu’elle n’estime pas à 100% pouvoir nous convenir.

J’ai d’abord pensé à Liloute, qui va connaitre son 2ème changement en 18 mois. Une troisième personne pour la garder, et cette fois, à presque 2 ans, rien ne dit que ça sera facile. La place en crèche, je me gausse… Je vais me renseigner juste pour tenter, mais j’y vais sans espoir, je sais qu’il n’y aura pas de place, a fortiori pour une enfant dont maman travaille à la maison et dans une grande ville comme Marseille !

Et puis, au fond, je préfère vraiment la solution nounou. Une personne, toujours la même, avec qui l’enfant et les parents tissent un lien. Une seule référente (ou un référent d’ailleurs!) pour notre enfant. Seulement voilà, cette fois ci j’ai un peu d’appréhension. Tomber 3 fois de suite sur des nounous parfaites, ça serait un gros coup de bol. Les précédentes ont mis la barre haute, et il faudra peut être voir beaucoup de personnes avant de tomber sur LE feeling recherché. Que ça passe avec nous, et avec Liloute.

Et puis, quelqu’un qui accepte un contrat à mi temps, maxi 3 jours par semaine… Quelqu’un de flexible sur les jours… Quelqu’un qui aie encore une place de disponible.

Voilà pourquoi je m’y prends 5 mois avant.

Mais après ça, j’ai réalisé que c’était moi et moi seule qui avais peur. Moi qui allais devoir vivre l’adaptation la boule au ventre, pour la première fois ! Avec la première, j’étais à bout et je reprenais le travail pour m’échapper d’une maternité trop oppressante pour celle que j’étais alors. Elle habitait le bâtiment d’en face, et je n’avais que quelques pas à faire si choupette me manquait trop les premiers temps. Avec la deuxième, tout s’est fait naturellement, bébé avait déjà vu ses enfants et sa maison avec son ancienne nounou.

Là, je suis à la maison, et je vais confier ma fille à quelqu’un de nouveau. Même si je dois me concentrer sur ma vie professionnelle, je vais beaucoup y penser, non ? Et surtout, maintenant, je ne suis plus oppressée par ma maternité. Je ne suis plus une jeune maman en plein burn out qui cherche toujours le manuel de son bébé RGO. Je suis une maman épanouie pleine d’amour pour sa fille et qui aimerait la garder contre elle 24 heures sur 24 (ou presque).

En attendant de savoir comment va se dérouler cette passassion (après nos vacances à Center Parcs, on a donc le temps de penser à autre chose), j’ai pensé à une autre alternative. En effet, pas loin de chez nous s’est ouvert une Maison d’Assistantes Maternelles, ou MAM, soit un regroupemement d’ass mat dans un même local prévu pour la garde de plusieurs enfants. Un mix entre crèche et nounou qui me séduit pas mal…

Choupette n’a besoin que d’un an de garde (en septembre 2014, elle aura quasi 3 ans, et entrera en maternelle), espérons que ça soit notre dernier changement, et qu’il se fera sans angoisse !

  4 Commentaires

  1. heidi   •  

    Pas facile !
    peux-tu me dire en privé où se situe cette MAM, merci.

    • Blog de Mère   •     Auteur

      J’hésite encore entre plusieurs MAM, voire autres solutions 😉 celle ci est celle qui m’a donné l’idée. Il y en a plusieurs sur Marseille d’ailleurs, tu cherches un secteur particulier?

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)