T’as 28 ans et t’as pas le permis ?

(Je vous épargne le « allô » qui irait bien avec)

Et je rajouterais même « T’es maman et tu n’as pas de moyen de locomotion ? »

Oui, c’est bien ça. Enfin, ce n’est pas bien mais je me comprends. J’avoue que je passe toujours pour une rareté, une originale, une attardée peut être quand les gens le découvrent. Parce qu’il faut bien l’avouer, le permis de conduire c’est un peu un passage obligé, un gage d’indépendance et surtout, ça facilite grandement la vie.

C’est quelque chose dont je ne suis vraiment pas fière, qui me fait regretter de ne pas m’être secouée plus jeune, qui m’handicape.

Si j’avais eu mon permis, je n’aurai jamais eu à faire 120 km par jour à grands renforts de cars régionaux/TERs/métro et bus (sans oublier la marche à pied) pendant près de 3 ans.

Si j’avais eu mon permis, je n’aurais pas eu à faire 1h de trajet tous les jours pour aller travailler l’an dernier, stressée par les correspondances, les horaires etc.

Si j’avais mon permis, je ne serais pas obligée de demander à monsieur de me conduire ou me récupérer quand il y a peu de bus ou que je suis trop chargée. Je n’aurais pas besoin de chauffeur et je me sentirais nettement moins gênée de dépendre toujours de quelqu’un.

Si j’avais mon permis, je pourrais prendre le relais lors des longs trajets comme les départs en vacances, me sentir un peu utile.

Si j’avais mon permis je serais libre d’aller chercher ma fille chez la nounou, son père au travail, de partir en virée sans planifier les horaires la veille et réfléchir sur les stations de métro disposant de portiques/escalators/ascenseurs. D’aller voir des personnes chères un peu plus souvent en semaine.

Alors oui, bien sur, habiter dans une grande ville facilite énormément les choses : métros, bus et tram sont quand même bien pratiques, même si la ville est très mal desservie, et qu’on est toujours très loin de Paris ou même d’autres villes au niveau fréquence et couverture du réseau. Mais c’est aussi un piège quelque part…

Admettons : vous avez 20 ans, vous êtes étudiant et vos parents vous proposent de financer votre permis. (Vous auriez peut être du le faire bien avant, mais ça vous ne le saurez peut être qu’avec le recul) Vous pensez avoir le temps, vous jonglez entre les leçons de code et les révisions de BTS, et vous commencez même la conduite.

Vous ratez le code. 2 fois. à 6 fautes. Un peu démotivant. Comme d’habitude, vous pensez avoir le temps… Puis on attend trop longtemps, on trouve un travail et on se dit qu’on va pouvoir se payer soi même son permis, et là on est plutôt fier (non?)

L’argent, oui, le temps, non… Et beaucoup de choses qui s’enchevêtrent, un mariage, un bébé, un travail aussi prenant que le précédent et…

Résultat t’as 28 ans, un enfant, un appartement excentré, et toujours pas de permis. Tu le vis un peu comme une honte et c’est comme un cercle vicieux : plus le temps passe, moins on se sent capable de retourner aux leçons de code avec les petits jeunes qui sont plus doués que soi, plus on a cette impression que conduire, c’est vraiment hyper compliqué et qu’on ne saura jamais le faire.

Sauf que maintenant, j’ai un peu plus le temps. J’ai mis de côté (parce que, soyons réalistes, ça coûte une blinde tout ça), pris mon courage à deux mains… Et écouté mon envie d’enfin décrocher ce foutu papier rose, mais à mon rythme, en conduite accompagnée

J’ai 28 ans et je retourne sur les bancs de l’auto école. Même pas peur !

  15 Commentaires

  1. big mama   •  

    hihi 27 ans pas de pemis mais je le passe !!! je me suis enfin lancée un je n’en avais pas envie deux je ne voyais pas l’intérêt pourtant 4 h de transport par jour !! un enfant, une maison à 60 bornes de mon taf
    mais à l’arrivée de la deuxième et surtout les activités extra scolaire pour la grande .. j’ai du choisir un moment où son père était dispo …
    bref me reste moins de 10H de conduite j’ai eu le code en un mois donc tout est possible!!!!
    bon courage

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci de me rassurer 🙂 C est top ça montre qu’on peut l’avoir même après 25 ans et avec des enfants ! Je croise les doigts pour toi 🙂

      • big mama   •  

        oui on peut le faire!!! j’ai été hyoer rapide pour le code en le faisant à la maison !! même pas 1 mois !!
        c’est possible !!!

        • Blog de Mère   •     Auteur

          Yeeees t’as géré 🙂 J’ai relu le bouquin hier + mes fiches (ouais, j’avais fait des fiches…), et ça m’a paru hyper familier et moins compliqué qu’avant… Croisons les doigts!

  2. Julia   •  

    27 ans pas le permis et un bébé !!! Des réflexions tous les jours et de plus en plus peur de le passer !!!! J’ai aussi pensé à la passer en version « accompagné »
    Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule !

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Ah bah on est nombreuses finalement ! Je suis d’accord, plus on attend et plus on a peur… Les réflexions, parfois même les moqueries, ça aide pas non plus !

  3. Maman Dinde   •  

    J’ai eu mon permis à 21 ans et j’avais déjà ce sentiment d’être dépassée, j’ai d’ailleurs détesté les leçons de conduite and co. Mais quelle libération une fois qu’on obtient le p’tit papier rose! Alors bon courage à toi, et bientôt la liberté!!!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci 😀 Ici c’est le code que je ne supporte pas, mais bon j’ai de bons restes j espère l’avoir rapidement ! J’aime bien la conduite en général surtout que là les moniteurs sont sympas et patients, et qu’après j’ai un an pour me perfectionner en AAC ! 🙂

  4. Audrey Leturmy   •  

    Et tu pourrais venir me voir aussi 😀
    Courage chérinette, tu vas l’avoir !!

  5. Pingback: Le permis à 28 ans, partie 2. - [Encore un] Blog de Mère

  6. lilimamanépa2permis   •  

    je me reconnais très bien dans tous ce que tu dis,mon permis a été payé pour l’obtention de mon bac y a 10 ANS et j’es pas saisis l’opportunité,études,travail,mariage,bébé et voila mère obligé de prendre un congé parental pour m’occupè de mon bébé vu qu’il y a pas de place en crèche c pareil pour tt le monde,entre 4 Murs toujours à attendre mon mari et il me fait bien comprendre que je ne suis pas indépendante parce que j’ai pas mon permis,il m’arrive de chialé parce-qu’il a bien raison et bain j’ai décidé de me reprendre et passé mon permis,j’aimerai bien échangé avec vous si c’est possible

    • Blog de Mère   •     Auteur

      bonjour, et oui difficile de pas avoir son permis en tant que femme et maman… J’ai pris les choses en main il y a un an, code , conduite accompagnée… Encore aujourd’hui il m’arrive de pleurer parce que la conduite ce n’est pas tous les jours évident, je me mets une sacrée pression alors que les progrès sont là, et qu’enceinte c’est encore plus dur de controler ses emotions ! Mais il faut se prendre la main et y aller quand on peut (j’avais la place en creche et les économies, un peu de temps, c’est parti) Mais après c est pas facile de tout concilier c est certain

  7. sophie   •  

    Je suis dans le même cas que vois toutes. Je n’ai pas pu le passer plus jeune car pas les moyens a 20 ans et puis beaucoup de séjours a l’étranger. J’ai décidé d’avoir un enfant. J’habitais un très grande ville donc pas besoin. Je me suis séparée. Et la. Un enfant, un appart. Pas de boulot car pas de permis et impossible donc de faite garder mon fils. Je l’ai passé une fois et pas et je l’ai pas eût. J’ai plus confiance pour le deuxième coup. Beaucoup de pression a 26 ans dans une situation pareille. Et je ne parle pas des remarques désobligeantes de ce regard des gens. Et de la honte quand on te demande. Bref. Du courage il en faut

  8. Pingback: Décrocher son permis de conduire à 30 ans... Enfin ! - [Encore un] Blog de Mère

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)