Décrocher son permis de conduire à 30 ans… Enfin !

Il y a plus de 2 ans, après la fin de mon dernier emploi salarié, j’ai pris une grande décision : passer ENFIN mon permis de conduire !

J’avais 28 ans donc, une trouille bleue de « tout foirer », l’impression d’avoir loupé le coche et de ne pas être à la hauteur. Il faut dire que ma première expérience de l’apprentissage du code de la route et de la conduite, 8 ans plus tôt, n’avait pas été une franche réussite, soldée par un abandon (pardon papa-maman pour les sous jetés par la fenêtre…), et que plus le temps passait, plus les années défilaient, plus j’avais l’impression d’être une « ratée » qui dépendait des autres pour tous ses déplacements.

En plus, j’avais déjà un bébé, une Liloute qui heureusement allait chez la nounou et me laissait le temps de me rendre au code. 3 mois et quelques après mon inscription je passais le code avec réussite (pour la troisième fois, mais c’était la bonne !) et le mois suivant je partais en conduite accompagnée. A moi la route et les 3000 bornes !

Sauf que bon. J’avais très peur, et malgré toute la pédagogie et la patience de monsieur, j’ai mis longtemps à me sentir en confiance en voiture. Ajoutons à cela une deuxième grossesse qui m’a rendue malade les 4 premiers mois, puis les malaises, la naissance de notre deuxième enfant, les premiers mois difficiles… Toutes les « bonnes » et fausses raisons de moins conduire se trouvaient sous mon nez !

Il y a eu ces heures d’évaluation et de « remise en selle » avec la voiture de l’auto école pendant lesquelles je me demande comment mon moniteur ne s’est pas jeté par la portière, arraché les cheveux (ou les miens) tant j’étais stressée, pas sure de moi. J’ai même pleuré une fois, à bout de nerfs, persuadée que je n’y arriverais jamais.

Ca me semblait « trop dur » pour moi. Je me trouvais « trop bête » encore trop « enfant » pour passer du côté des conducteurs, pas assez douée ou responsable. J’avais l’impression que les espoirs qu’on plaçait en moi n’étaient pas justifiés et que j’allais décevoir tout le monde au passage du permis.

Première date en Juin 2015. Repoussée parce que je ne le sentais pas, finalement.

Puis fin juillet 2015, suite à une leçon de conduite stressante (de mon fait uniquement, hein… Celle où j’ai pleuré tiens) j’annule à nouveau. Je ne suis pas prête et pire, je pense que je ne le serai jamais. Que je suis un cas désespéré.

(Et là vous vous dites « Mais c’est quoi cette fille qui refuse l’examen quand moi j’attends encore? » Bah ouais.)

Septembre, on me donne une date, et on se motive pour le passer, ce foutu permis. Changement de moniteur pour une monitrice (plus jeune que moi, vous vous rendez compte ?) L’auto école ne s’est pas trompée : le changement fait du bien, je progresse un peu plus, j’ai un petit déclic. Je ne vais pas dire que j’étais archi confiante, mais j’étais plus sure de moi, je faisais moins d’erreurs.

Un jeudi, fin septembre donc, me voilà avec deux autres candidates au centre d’examen (et avec le gérant de l’auto école, quand même hein !), à trembler comme une feuille tout en ayant hâte de monter en voiture. Un inspecteur jeune, mais pro, qui met en confiance, un peu éloigné des stéréotypes sévères que je m’étais mis en tête. Je suis moins stressée que prévu, je me surprends à « bien » conduire. Mais sur un rond point, bam, la faute éliminatoire… Stressée par la direction à prendre, j’en oublie de bien contrôler avant de m’insérer… Bref, c’est bêtement loupé, comme je le craignais, recalée. Je crois que j’ai pleuré toute la journée après ça !

Evidemment, personne à part monsieur ne l’a su, pas un mot à nos parents, et heureusement. Je ne voulais pas décevoir ou stresser inutilement.

Je n’ai pas conduit les jours suivants, je n’avais plus aucune confiance en moi. Puis j’ai eu une autre date, un mois après (la chance, oui, je sais ! Ou plutôt une super auto école…) et j’ai reconduit 6 heures avec ma monitrice avant de repasser l’examen il y a 2 jours.

Je me sentais très différente par rapport au précédent passage : plus en confiance même si stressée, les circonstances étaient différentes. Et pour cause : une pluie diluvienne, un orage menaçant, et en plus je passais en premier ! L’examinatrice était en apparence sympathique et pas trop sévère, et j’ai réussi à m’en sortir pas trop mal malgré la pluie. Malgré tout, j’ai passé l’heure suivante à cogiter, ne sachant pas trop me prononcer sur le résultat en attendant que les autres candidats passent à leur tour. J’ai appris qu’une candidate d’une autre auto école qui passait en même temps que moi avait vu son passage annulé à cause des averses énormes (mais vraiment, genre un rideau d’eau sur le pare-brise)… Je remercie intérieurement l’inspectrice de ne pas m’avoir fait la même chose !

Notre moniteur n’avait pas pu avoir de vraie info sur nos résultats mais il avait sa petite idée : nous étions 2 sur 3 à l’avoir selon lui. Et j’en faisais partie ! Mais ce n’était pas sur et il valait mieux attendre 2 jours pour la confirmation.

48 heures d’attente qui au final se sont transformées en un jour et demi. Je crois que je n’ai jamais été aussi stressée pour aucun examen, même le code pour lequel il avait fallu attendre 4 jours avant le verdict. Ce matin donc, j’étais archi stressée, j’avais mal dormi (merci Miniloute pour le réveil à 3h45 qui s’est transformé en insomnie de mon côté…), levée tôt à cause des gnomes, j’avais en permanence mon téléphone à côté de moi et je sursautais à chaque texto ou notification. J’ai bien tenté de regarder sur le site internet de la sécurité routière (depuis Janvier les résultats sont aussi donnés sur internet sous 48 heures) mais je ne me rendais pas compte que je me trompais dans mon identifiant en rajoutant un chiffre à chaque fois… Du coup j’avais un message qui me signalait que soit mes infos étaient fausses soit que les résultats n’étaient pas encore en ligne.

Devinez ce que j’ai cru ?

La surprise fut donc totale quand quelques minutes plus tard, mon moniteur m’a appelée pour m’annoncer la bonne nouvelle… Enfin, j’avais mon permis !

 

permis resultat

 

Le graal. Ce papier avec la mention « favorable » qui me semblait si difficile à décrocher.

Je suis passée de l’autre côté, j’ai grandi quoi. Et je réalise que je vais maintenant (enfin, dès que j’aurai ma voiture) pouvoir emmener ma fille à l’école au chaud et au sec quand il fera froid ou mauvais. Ne plus grimper cette fichue côte le matin si je n’en ai pas envie. Mieux encore : ne plus dépendre de personne, ni des transports en commun, pour aller faire des courses, à l’aire de jeux, chez mamie, chez les copines… Pouvoir sortir le soir quand c’est à Monsieur de gérer une soirée solo aussi ! Pouvoir aller voir la mer avec mes pioupioutes hors saison, juste pour balader.

La liberté, en fait.

J’ai l’impression qu’un poids immense m’a été enlevé des épaules… J’ai mon permis de conduire, et il n’est jamais trop tard pour s’y mettre !

 

macaron A

  28 Commentaires

  1. Charlotte   •  

    Ah merci! J’ai 28 ans et je me sens en décalage total de ne pas avoir mon permis. Je me sens gamine mais j’ai trop peur. Souvent,je me suis dit qu’heureusement ca coûte cher pour avoir une excuse qui ne donne pas trop à répondre. Mais voilà, cet article a décoince un petit truc et c’est déjà ça! Bonne route et félicitations, vraiment!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Génial si j’ai pu aider 😉 Je sais à quel point ça peut être dur de se lancer ! Et merci 😉

  2. wolfmomneva   •  

    Oh punaise. Tu peux pas savoir comme ton article me fait du bien! Jai 30 ans, une fille de 5 mois, et pas de permis…. Et je ne comprends que trop bien tout ce que tu décris!!!

    J’ai bien essayé à mes 20 ans mais javais des Dreads et l’inspectrice n’aimait pas du tout ma tete et m’a refusé le permis plusieurs fois alors que franchement je conduisais bien.

    Du coup j’ai laissé tomber, trop dégouté par tout…

    Mais ca devient trop important maintenant, il faut que je me motive et trouve une bonne auto école!

    Merci <3

  3. RaphaellaLumiere   •  

    Moi j’ai 39ans et je j’ai passé mon permis 🙂
    J’attend la réponse 48h +week-end donc 3 à 4 jours sans savoir.

    • Blog de Mère   •     Auteur

      On croise fort les doigts alors !! C’est une toute nouvelle vie après 🙂 Normalement on peut avoir la réponse sur le net maintenant 😉

      • RaphaellaLumiere   •  

        Merci beaucoup 🙂
        Oui je regarde sur internet je surveille…

  4. RaphaellaLumiere   •  

    Résultat 20/31
    Mais une faute éliminatoires :/
    Distance de sécurité trop juste voie insertion .
    Très triste ce matin.

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oh non désolée 🙁 La première fois que je l’ai passé j’avais 25 mais faute éliminatoire aussi… C’est normal d’être triste, mais ça viendra un jour ! Le résultat prouve que ça y était presque

      • RaphaellaLumiere   •  

        Je ne sais même pas combien de tremps attendre pour être représenté :/
        Encore du temps et de l’argent et repasser devant l’inspecteur …
        Quel déception presque 47h en tout dépensé .

        • Blog de Mère   •     Auteur

          Ca ne sera pas pour rien 🙂 Je pensais pareil j’ai même pleuré toute la journée je voulais tout arrêter… Mais il ne faut pas 🙂

          • RaphaellaLumiere   •  

            J’ai déjà pleuré toute la nuit car j’ai regarder si j’avais les résultats à 1h15 du matin.
            Je vais trouvé la force de continué :/
            Merci pour votre soutien 🙂

          • Blog de Mère   •     Auteur

            Prenez le temps d’accuser le coup, c’est bien normal. Et dès qu’un petit peu de motivation revient, hop, on se remet en selle (fin derrière le volant plutôt) Bon courage !

          • RaphaellaLumiere   •  

            Merci je vous tiendrais informer. Bonne Journée.

          • RaphaellaLumiere   •  

            Félicitations pour votre permis 😀

  5. Najat   •  

    Ton texte m’a un peu fait penser à moi, conduire etait aussi une chose insurmontable pour moi pareil que toi je suis maman et quand tu n’as pas de voiture les sorties etaient limitées
    Je me suis finalement relancé en octobre dernier et j ai eu les resultats aujourd hui et je l’ai eu!!!

    • RaphaellaLumiere   •  

      Bonjour 🙂
      Suite à mes dernier messages… Je me suis réinscrite a l’auto école j’ai repassé le permis suite à un échec.

      1 mois 1/2 après le 22 mars
      Je l’est eu avec 24,5 points
      Je voulais témoigner 😀🚗

  6. Money Penny   •  

    Punaise, je viens de tomber sur ton article et…. ça me fait tellement chaud au coeur !! Je suis comme toi, bientôt 34 ans, deux enfants (4 ans et 7 mois) et toujours pas mon permis…. Je suis une grande stressée, je l’ai passé ce vendredi et je l’ai archi foiré (pas pu m’insérer sur l’autoroute, file de poids lourds interminable, intervention de l’inspecteur qui a eu peur…), bref je suis un boulet. ça a été quoi ton déclic alors ? Moi j’ai toujours peur de la vitesse….. Sinon en ville je conduis plutôt bien.

    Au plaisir de te lire ! 🙂

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Alors déjà je l’ai loupé une fois moi aussi 🙂 Et ensuite bah j’ai eu de supers moniteurs qui ont cerné mes difficultés et ont jamais laché l’affaire ! J’ai toujours un peu peur en voiture mais moins maintenant (et à Marseille faut s’accrocher !) T’inquiète la deuxième fois c’est la bonne 🙂 Bon courage, après c’est la libération !!

  7. DS   •  

    Bonjour, je tombe par hasard sur votre article.
    Je me retrouve trop dans le récit!
    La 30aine, déjà des enfants, j’ai fait la conduite accompagnée et j’ai lâché peu de temps avant de pouvoir passer le permis en prenant l’excuse du déménagement à 70km pour mes études, alors que je revenais régulièrement chez mes parents.
    Puis ensuite, dans une grande ville avec tram, pas besoin du permis…La naissance de ma 1ere fille…Mon homme a ensuite passé son permis et ca nous suffisait.
    Puis on est revenu y a presque 10ans vers chez mes parents, je me débrouille grâce à mon homme, le bus, les amis mais bon c’est un peu pénible de pas pouvoir se déplacer seule quand on veut et de devoir faire suer les autres ou d’être dépendante des horaires de bus.
    J’ai donc repassé le code en 2013, année de mon mariage, bien sûr après l’avoir eu (du 1er coup, pour la 2nde fois donc), j’ai laissé trainé pour pas commencer la conduite, prétextant qu’avec le mariage approchant je n’avais pas trop le temps de me focaliser dessus + financièrement c’était plus trop ca avec le mariage^^…
    Me voilà 4ans après à me dépêcher de le passer avant que mon code ne soit plus valable…
    J’en suis à la moitié de la compétence 2 (à peu près 12h de conduite), ca va, c’est pas parfait encore bien sûr, les automatismes ont du mal à revenir et je suis trop perfectionniste donc la confiance en soi est ma grosse bête noire.
    Heureusement mon moniteur principal est topissime (rien à voir avec les moniteurs de mon ancienne école qui me gueulaient dessus, pincait, me faisait s’arrêter une plombe pour faire leurs courses…bref ca change! Il est super compréhensif)!

    Comme toi j’ai décidé de le dire à personne.
    Tout le monde me met la pression depuis des années, ca devient très lourd pour moi, chaque repas entre copains (ou presque) c’est la même question « bon alors?! Quand est-ce que tu le passes le permis? », « Ma nièce avait peur aussi, elle vient de le passer et l’a eu du 1er coup », « tu peux pas dépendre toute ta vie de ton homme »…Blah blah…
    Je sais qu’ils me disent tous ca d’un bon sentiment mais ils ne se rendent pas compte du mal qu’ils me font et surtout de la pression que cela engendre!

    Je n’ai donc rien dit, j’en suis à ma 12eme heure de conduite et encore ce week-end j’y ai eu droit 2 fois^^ mais j’ai rien dis!
    Juste je l’ai dis à ma bs et bf, puisqu’ils étaient là à un retour de leçon et m’ont donc vu rentré avec le livret et les yeux tous mouillés (parce que ca fait déjà 3fois que je pleure moi LOL! Mais c’est le moniteur qui veut que j’évacue…J’évacue donc! Je sais pas si ca me fait du bien mais bon au moins ca sort!)

    Hier encore, il m’a demandé si j’avais décidé de le passer parce que je l’avais décidé ou si c’était la pression des proches! Forcément la pression en est la cause principale! Il m’a dit que je faisais bien de ne rien dire, je sais qu’ils m’encourageraient mais leurs mots me mettraient + une pression negative qu’un encouragement positif.

    Je viens de voir qu’une copine l’a eu (elle a galéré, je crois passé 5fois et a du donc tout refaire), ca me rassure.
    M*rde je suis pas plus bête qu’une autre! Pourquoi je ne l’aurais pas!
    Mais ce fichu stress et ce manque de confiance en moi me ronge, c’est dingue de pas réussir à passer outre!

    J’espère avoir la même chance que toi très bientôt 🙂
    Ton post me remonte le moral et me redonne espoir! Merci!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Je suis ravie que mon post te serve 🙂
      Je me reconnais dans ce que tu dis, le manque de confiance, le perfectionnisme, la pression… Finalement j’ai été plus sereine de ne rien dire 🙂
      Même si moi aussi j’ai pas mal pleuré !
      Je l’ai eu au bout de 2 fois, j’ai eu à faire à une super équipe et des moniteurs à l’écoute moi aussi et je pense que ça a bcp aidé.
      Je croise les doigts, bonne chance pour la suite ! Ici bientôt 2 ans et la fin du macaron A au cul de la voiture ^^

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)