Avoir 2 enfants de 3 ans d’écart.

Je n’ai jamais pensé avoir des enfants rapprochés. 34 mois d’écart, pour moi, c’était justement le juste milieu entre « trop près » ou « trop loin », même si nous avons commencé à essayer d’avoir notre deuxième quand Liloute a eu 1 an. Elles auraient pu être rapprochées mes filles, ou avoir 4 ans d’écart si nous étions passés par les mêmes galères que pour notre première, mais voilà elles ont quasi 3 ans d’écart, ce qui pour moi était l’idéal théorique.

Et pourtant, quand je donne l’âge de ma grande, on me sort souvent « ah oui, elles sont rapprochées quand même… » Ah bon? Oui, Liloute était encore petite quand elle est devenue grande soeur, mais ce n’était justement plus un bébé à 34 mois.

 

2 enfants de 3 ans d ecart

 

Quand je suis tombée enceinte, elle venait de fêter ses deux ans. La dernière grossesse remontait assez pour que j’aie oublié les tracas de la vie de la femme enceinte, mais pas assez pour que je n’aie pas quelques craintes. Mon corps avait à peu près récupéré, mon esprit un peu moins, j’avançais moins dans l’inconnu. Quand on lui a expliqué qu’elle allait devenir grande soeur, Liloute avait deux ans et demi et elle a très bien compris, même si ça restait abstrait. Elle a participé aux préparatifs sans qu’on en fasse des tonnes ni qu’on lui en parle trop. Elle a continué à franchir des étapes et à grandir, et je ne pense pas que ma grossesse l’ait beaucoup perturbée (à part pour le sommeil au début, quand elle ne savait rien et que j’étais malade, faible et stressée).

Ainsi, quand Miniloute a fait son entrée dans nos vies, ma Liloute était propre le jour, mangeait comme nous, dormait dans un lit de grande et avait délaissé la poussette et le porte bébé. Quand ma toute petite a eu un mois, ma « grande » est rentrée à l’école. Beaucoup nous ont d’ailleurs envie ce « timing parfait » qu’on n’avait au final nullement calculé mais qui, je l’avoue, a sauvé mes journées lors des premières semaines. D’autres nous ont dit sans ménagement que ce n’était vraiment pas le bon moment pour notre grande, qu’elle allait se sentir abandonnée entre l’école et sa petite soeur, et ça a rajouté à mon angoisse. Mais il n’y a pas eu de sentiment d’abandon majoré par l’entrée à l’école. Liloute a eu une réaction normale de nouvelle grande soeur, avec de la jalousie bien sur mais aussi pas mal d’amour et d’intérêt pour ce bébé qui venait d’arriver.

Concrètement, comment c’est d’avoir 2 enfants de 3 ans d’écart ? Je n’ai pas de point de comparaison, mais c’est vrai qu’il y a des points sympathiques : quand numéro 1 est déjà propre et qu’on a pas le double de couches à changer, quand il ou elle fait ses nuits, quand l’ainé mange avec nous et comme nous et qu’il n’y a pas de double service à faire les premières semaines, quand il ou elle est assez autonome pour jouer seul, quand on a pas besoin de prendre 2 sacs à langer et une poussette double pour aller balader… Bien sur ça peut être plus facile. On a un bébé et un petit enfant, et l’école libère pas mal les jeunes parents (même si l’école n’est pas un mode de garde, on est quand même contents quand on peut mettre le grand à la maternelle pour récupérer un minimum après une nuit hachée…). Et les interactions sont aussi très mignonnes à observer.

Avoir deux enfants rapprochés, j’ai des amis qui connaissent. Qui en ont bavé au début et qui trouvent ça plutôt chouette maintenant. D’autres qui le déconseillent, certains qui le recommandent au contraire… Il y a autant d’expériences que de familles au final.

Si mes filles avaient eu, par exemple 2 ans d’écart… J’aurais eu le double de couches en effet, aucun mode de garde pour la première ou la seconde (congé parental oblige, en toute logique on ne perçoit pas un complément pour mettre un enfant à la crèche, même si ce n’est pas le dernier né), sans doute une fatigue encore plus grande et un stress majoré. Mais c’est parce que je suis quelqu’un d’anxieux. Elles auraient peut être eu une relation différente, une fusion plus grande, je ne sais pas (et je ne saurai jamais!), une complicité accentuée, des jeux d’avantage partagés. Peut être.

 

3 ans d ecart

 

 

Mais mes 2 enfants de 3 ans d’écart n’en ont pas deux. Pour moi, le fait d’avoir une fille de presque trois ans au moment de la naissance de ma deuxième a quand même grandement facilité les choses : malgré les crises, le passage difficile de Liloute à l’arrivée de sa soeur, les débuts chaotiques quand il faut apprendre à gérer deux enfants en même temps… Et bien je pense que je m’en suis bien sortie. On verra pour la suite mais désormais, quand je les vois ensemble, je me dis que c’était une évidence. Liloute est une grande soeur parfois brusque et jalouse mais dans l’ensemble elle est bienveillante et complètement accro à sa petite soeur. Elle la couvre de bisous, lui explique les choses (ce qui donne lieu à des scènes pleines de choupitude), la fait rire comme personne et a tout de suite été conquise à l’idée de partager sa chambre avec elle. Du côté de Miniloute, elle est complètement fascinée par sa soeur, lui voue limite un culte, une adoration… Déjà tout bébé, dès qu’elle entendait sa voix, elle tournait la tête dans sa direction et rien d’autre n’existait ! Je me rappelle d’ailleurs que dans mon ventre, elle bougeait dès que Miss S. parlait… Une complicité qui va en grandissant au fur et à mesure que le temps passe et que mon bébé grandit, devient de plus en plus joueuse et intéressante pour sa soeur… Elles commencent à jouer ensemble, elles prennent leur bain ensemble, rient ensemble, dorment dans la même chambre…

Et comme elles se ressemblent beaucoup physiquement (même si la deuxième tire plus de moi), on me dit souvent que j’ai fait deux jumelles à trois ans d’intervalle !

Liloute me demande souvent quand est ce que sa soeur va être grande… Je crois qu’elle a hâte de partager plus de choses avec elle, mais elle est déjà contente de pouvoir la faire rire et jouer avec Miniloute. Elle demande souvent à la voir quand elle est à la sieste, dit chut au voisinage bruyant qui risquerait de la réveiller (à mourir de rire ça!), lui fait des chatouilles, lui parle « bébé », et lui ramène des jouets. Bien sur, elle vient aussi lui en chiper pas mal car tout ce qu’elle a l’intéresse même si elle l’a refusé deux secondes avant… Mais c’est normal entre soeurs ! J‘ai hâte devoir cette relation évoluer, et pour l’instant leur complicité et leur amour fraternel m’émeut beaucoup, et de plus en plus.

 

Liloute et Miniloute

 

 

Et au fur et à mesure que Miniloute grandit, apprend, évolue, Liloute grandit également. Elle est devenue propre la nuit sans aucun problème, commence à refuser le biberon du matin. Par contre, elle qui avait délaissé les sucettes la nuit y revient puissance 10, même le jour… On ne peut pas tout avoir !

En fait, avoir 2 enfants de 3 ans d’écart, je pense que c’était ce qu’il nous fallait. Avec une seule chambre pour deux enfants, un écart trop grand aurait peut être été moins facile à vivre pour ma grande, et me connaissant, un écart plus mince aurait certainement entamé mon moral d’avantage, car je perds vite patience et j’ai besoin d’un minimum de repos.

Mais je crois que ce n’est pas exactement cet écart là qu’il nous fallait, mais ces deux enfants là, tout simplement. Même si c’est loin d’être de tout repos ou tout rose tous les jours, on se dit qu’on a eu exactement ce qu’il nous fallait (bon, si on avait pu éviter le RGO et les nuits coupées jusque 6 mois, je ne pense pas que j’aurais dit non!). Ces deux là ont exactement l’écart qu’il faut.

 

2 enfants 3 ans ecart

  18 Commentaires

  1. J’ai eu ma fille presque 3 ans et demie après mon fils. Je ne me suis pas posé la question sur le timing idéal mais j’ai trouvé que c’était parfait pour moi ! Ma fille a maintenant 4 ans et mon fils 7 ans et demie, il est très protecteur envers sa soeur, sa soeur apprend beaucoup de son grand frère, et ils jouent encore très bien ensemble.

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Oh c est chouette d avoir un témoignage d’enfants plus grands avec cet écart 🙂 Je pense aussi que le timing idéal n existe pas vraiment, du moins il est différent pour chacun.

  2. Mademoiselle-Coralie   •  

    Bel article qui me dit que nous avons bien fait de faire BB2 maintenant (4 ans d’écart ici) 🙂
    Selon moi le bon moment de faire un deuxième bébé c’est quand l’enfant est assez autonome et va à l’école car je me sentirais pas capable de gérer deux bébés en même temps, Minipuce est plus qu’autonome, ne prend plus de biberon depuis plus d’un an, elle est propre depuis des mois et elle ne prend plus la sucette du tout depuis 2 mois environ elle grandit tellement vite alors le faite que bb2 va bientôt naitre nous rend très heureux car nous adorons pouponner et les gestes des premiers mois nous manquent quand même ^^
    Je sais que le début va probablement être dur et que c’est aussi une question d’organisation alors ton article m’enlève certaines craintes.
    Merci et bravo à toi pour être cette maman dont elles ont besoin

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci 🙂 oui 4 ans c est bien aussi ^^ Perso j’ai aussi des a priori car j’ai 5 ans d ecart avec mon frère et je trouve que c est trop… Mais ça dépend des familles !

  3. maman est occupée   •  

    Mes deux loulous ont le même écart d’âge que les tiens, enfin à peu près, et je n’aurais pas voulu qu’il en soit autrement, d’abord parce que cela leur permet de partager pleins de choses et que je ne nous voyais, nous parents, ni enquiller les grossesses et les nuits pourries, ni remettre ça après plusieurs années de répit.

  4. Marie   •  

    Mes 2 enfants suivent quasi les vôtres… Clément a eu 3 ans fin janvier et Camille aura 6 mois dans 2 semaines (32 mois d’écart entre les 2). Mon fils est très protecteur avec sa petite soeur. Hier elle avait des antibiotiques à prendre pour la première fois et a tout recraché… Son grand frère lui a dit : « tu sais, y faut prendre le ‘cament… c’est pas pou’ t’embêter, c’est pou’ ton bien » 🙂

  5. Isabelle C   •  

    Hello,

    C’est marrant, je trouve que 34 mois d’écart c’est pas super rapproché Lol
    Mes 2 premiers ont 14mois et 15 jours d’écart !!!

    😉

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Justement, moi non plus, quand les gens me disent qu’elles le sont je trouve ça bizarre (et bravo pour les tiens, rapprochés pour le coup :p)

  6. Bébé change la vie   •  

    Je trouve que 3 ans d’écart c’est bien, c’est ce que j’ai avec mon frère et ce que je voudrais faire comme écart entre mes enfants. Plus c’est trop, moins c’est chaud !!

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Je trouve ça top aussi 🙂 Après ça dépend des parents et des enfants :p

  7. Elodie   •  

    Je pense que l’âge idéal est quand on le sent !!!

  8. Dupont   •  

    Merci très jolie

  9. angélique   •  

    Comme Elodie, pas d’écart d’âge idéal à mon sens, l ‘écart idéal: c’est quand on a ce besoin presque viscéral d’agrandir la famille. Ici 3 ans, 5 ans et 7 ans..Un besoin viscéral rapproché et régulier! Mais là ayez, la famille est au complet!

  10. Elias   •  

    Merci beaucoup pour ce témoignage car je dois accoucher dans 1 mois et 20 jours et ma première fille aura 3 ans début juillet (donc aussi 34 mois d’écart).
    Le témoignage m’a beaucoup rassurée merci

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Ravie d’avoir pu aider 🙂 Félicitations et bonne fin de grossesse !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)