Zéro déchet : les astuces pour bien débuter

Envie de vous lancer dans une démarche zéro déchet ? Je vous livre quelques-unes de nos astuces pour réduire vos déchets et votre impact écologique au quotidien.

Si vous nous suivez depuis un moment, vous savez que je tente de faire un peu plus attention à notre consommation, mais aussi au gaspillage et à notre production de déchets. Bien sûr, nous avons encore pas mal de chemin à faire (surtout avec un tout petit bébé qui vient d’arriver !), mais on peut toujours améliorer les choses en accomplissant de petits progrès ! Tour d’horizon des astuces zéro déchet à mettre en place au quotidien.

Fini le plastique, on opte pour les gourdes en inox !

Une des astuces les plus simples à mettre en place est de remplacer les bouteilles d’eau en plastique par des contenants réutilisables : bouteilles en verre (avec charbon ou céramique à l’intérieur pour purifier l’eau), gourdes en inox par exemple. Chez nous, on alterne entre bouteilles en verre et plastique, car nous utilisons une machine qui gazéifie l’eau. Pas parfait donc, mais on fait des efforts !

Je vais sûrement le répéter tout au long de cet article, mais l’important est de faire des petits pas vers le zéro déchet, à son échelle. Ok, on peut mieux faire, mais c’est déjà mieux que rien ! L’objectif étant évidemment de s’améliorer au fur et à mesure.

Revenons à nos gourdes : ici, on en utilise déjà pour les enfants, j’en ai une pour moi (ainsi qu’un infuseur en verre double paroi) et on ne changerait pour rien au monde ! Qu’il s’agisse de gourdes en inox pour le sport ou même pour l’école ou le quotidien, c’est une solution facile à mettre en place et hyper rapide.

En effet, elles ont l’avantage d’être légères tout en gardant votre boisson à la température désirée (froide ou chaude). Et en prime, les contenants inox ou verre sont bien moins nocifs pour la santé en raison de leur composition, comparativement au plastique.

De la même manière, si vos enfants aiment utiliser des pailles pour boire, sachez qu’il en existe des réutilisables en inox ou en bambou par exemple.

Clairement, racheter des bouteilles d’eau en plastique pour les biberons de bébé (qui en boit quand même quelques-uns, ce qui nécessite l’achat d’un pack toutes les 2/3 semaines) me pose souci, mais, même si l’eau du robinet de Marseille est réputée saine et convenable pour cette utilisation, je reste réticente à l’utiliser.

En cuisine

Dans la même logique, remplacez vos boîtes de conservation plastique par du verre ou de l’inox : chez nous, on a opté pour des boîtes de toutes tailles en verre avec couvercle pour cuisiner et conserver nos plats.

On a également acheté des feuilles de cuisson réutilisables pour remplacer le papier sulfurisé. Prochaine étape ? Les bee wraps, ces bouts de tissu enduits de cire d’abeille pour remplacer le film étirable !

Pour ce qui est des recettes et préparations, pensez à garder les jus de cuisson, bouillons, restes de farces… pour les intégrer à d’autres plats. Les épluchures peuvent être frites, compostées ou données à vos animaux (les propriétaires de lapins connaissent l’astuce !)

Autre astuce : réutilisez les conserves et bocaux si vous en achetez ! Nous avons pour notre part stocké les produits non périssables dans des bocaux et je réfléchis à une utilisation des boîtes de préparation industrielles pour bébé. Les petits bocaux font quant à eux de parfaits vases pour mes boutures de plantes.

Les courses (alimentaires ou non)

Un autre poste qui génère pas mal de déchets : les emballages des magasins ! Si vous le pouvez, achetez vos fruits et légumes en vrac (bio et locaux, c’est mieux, mais encore une fois, chacun fait ce qu’il peut) et préférez les sachets en papier au plastique.

Évitez les denrées emballées ou sous vide : si vous n’avez pas le choix, préférez les grosses quantités (surgelées par exemple) ou les bocaux. Il y a pas mal de choses à dire sur ce sujet et je suis très loin d’être une experte : je reste donc sur des astuces « de base ».

De plus en plus de marques se mettent aux emballages en verre ou recyclés/recyclables : une super initiative qui mérite d’être récompensée en achetant leurs produits !

De votre côté, prévoyez de grands sacs de courses en jute, des tote bags ou en dernier recours des grands sacs plastiques à réutiliser lors de vos emplettes. Là aussi, pas mal de magasins se mettent aux sacs papier.

Dans la salle de bains

J’ai déjà partagé ici quelques astuces pour acheter moins et mieux de produits cosmétiques. Vous pouvez les lire ici : ce qui a changé dans ma salle de bains, ou mes débuts dans la cosmétique naturelle.

Nous utilisons donc des savons solides saponifiés à froid aux emballages recyclables : papier, cellulose… Personnellement, j’utilise un shampoing solide pour mes cheveux également. Pour l’hygiène de bébé, du liniment en grand contenant (il serait top de le refaire maison pour réutiliser ce contenant !) suffit. J’ai aussi des lingettes lavables pour me démaquiller.

Il reste la question du dentifrice, des brosses à dents (nous en avons des électriques, mais ce n’est pas idéal à terme), du coton bébé, mais aussi des couches !

Bon, pour les couches lavables, là nous n’avons pas franchi le pas. On reste pour l’instant aux couches jetables, très polluantes certes, mais il n’est pas exclu qu’on teste le passage au lavable quand le tourbillon des premiers mois sera derrière nous.

Gardez à l’esprit que chacun évolue à son rythme

Les mentalités changent et on prend tous peu à peu conscience qu’il est nécessaire de notre mieux pour réduire notre production de déchets. Mais tout le monde ne va pas au même rythme en fonction de ses envies et ses possibilités.

Perso, j’ai conscience d’avoir beaucoup de chemin à faire, mais j’essaie de me focaliser sur le positif. Cet article n’a donc pas but d’être moralisateur, loin de là ! Si chacun fait un petit peu, on y gagne déjà beaucoup. N’hésitez donc pas à partager vos astuces zéro déchets pour débutant ou confirmé en commentaires, avec bienveillance et tolérance évidemment 😉

Article écrit en collaboration.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)