Coup de cœur portage : le mid-taï Ling Ling d’Amour

Il y a peu de temps je vous parlais de notre expérience du portage, en particulier avec Miniloute. Ma petite dernière a été beaucoup portée, un peu plus que sa soeur d ailleurs. Je vous avais déjà présenté notre écharpe de portage adorée qui m a suivi les premiers mois et a carrément sauvé ma santé mentale et ma mobilité : la basic de JPMBB.

Mais bébé N. devenant plus grande et plus lourde et aimant de moins en moins être contenue par l’écharpe, notre basic a rejoint une nouvelle famille et portera un nouveau tout petit dans quelques semaines.

Car j ai eu le coup de cœur en atelier de portage au mois d avril, alors que seul le joli boba 3G prêté par une super amie était notre moyen de portage quotidien. J avais envie de quelque chose d aussi confortable que l’écharpe, d une mise au dos plus haut qu’en préformé, bref je cherchais autre chose pour continuer notre aventure portage 😉

L heureux élu c est le mid taï de Ling Ling d amour, une marque créée par Elodie, française expatriée en Asie. C est d’ailleurs un porte bébé d’inspiration asiatique, ce mid taï, un mei taï mais avec des bretelles bien déployables et le tissu tissé d une écharpe.

Source : ling ling d'amour

Source : ling ling d’amour

Je l’ai essayé une bonne partie de la matinée, car Miniloute s’est endormie en ventral au bout de 5 minutes… Aussi magique qu’une écharpe ! Pour le dos, j ai eu un peu plus de mal mais depuis on a fait pas mal de progrès 😉

Je suis repartie de l’atelier avec la ferme intention d en acheter un et de revendre mes deux écharpes tricotées, et les deux furent très vite faits. Et pour cause, dès le lendemain de cette jolie découverte les nouveau coloris Ling Ling d amour étaient en vente sur la boutique en ligne, et après quelques hésitations j’ai craqué sur un mid taï mint, un splendide vert d eau frais et doux à la fois… Aussi bien niveau couleur que ressenti d ailleurs !

Alors, dans le détail, ce mid taï, c’est quoi exactement ? Un porte bébé physiologique en coton biologique en sergé croisé, répondant aux normes en vigueur (et je ne sais pas vous mais le côté coton bio est très important quand on sait que bébé a souvent tendance à machouiller les bretelles !), avec de larges bretelles déployables, une ceinture ventrale rembourrée juste ce qu’il faut, un tablier réglable en hauteur et largeur. Pas de clips, que des noeuds, mais une simplicité d’utilisation étonnante.

La particularité des mid taï Ling Ling d’amour c’est aussi leur appui tête, que l’on peut laisser relevé ou baissé selon ses préférences et l’âge de l’enfant. Personnellement, j’aime bien le laisser relevé pour que Miniloute aie un soutien pendant ses sieste en portage (elle s’y endort à tous les coups !), surtout en dos. Je le rabats quand elle veut voir le monde, mais il faut vraiment le faire souvent pour qu’il reste dans cette position, après chaque lavage ça redevient un peu dur mais on y arrive.

Source : ling ling d'amour

Source : ling ling d’amour

 

(Ici la couleur sunshine, celle que j’ai essayé en atelier)

Parlons en des coloris, tiens… Ling Ling d’amour mise sur de jolies couleurs, peps ou plus discrètes, pas de motifs (à part pour la collection Sol qui est rayée), de la simplicité mais j’aime ! J’ai eu beaucoup de mal à choisir entre les nouveaux coloris sortis au mois d’Avril (Red, fushia et mint) alors que j’hésitais déjà entre Emeraude et Eucalyptus…

J’ai finalement choisi le mint, et je ne regrette vraiment pas !

 

ling ling d amour mid tai

 

C’est une superbe couleur, j’adore ! Ma couleur du moment en fait. Depuis que je l’ai on me dit souvent que la couleur est à tomber et on me demande d’où il vient… Bref je suis une pub ambulante 😉

Quand je l’ai reçu j’ai découvert les pratiques spécifiques d’entretien des écharpes tissées. Ou plutôt redécouvert, car je ne me souvenais pas de ça avec mon sling Neobulle d’il y a 3 ans. J’ai donc fait tremper mon mid taï dans de l’eau tiède (sans vinaigre blanc, je n’en avais plus !) quelques heures puis mis à laver en cycle délicat. Il a mis assez longtemps à sécher car le temps était pourri à l’époque et je me souviens avoir trépigné d’impatience pendant 24 longues heures !

Et puis je l’ai retesté avec Miniloute et depuis… Il ne nous quitte plus. Cela fait plus d’un mois qu’on l’utilise quotidiennement, il nous a suivi partout, et je suis fan.

 

Au début je n’avais pas réglé le tablier, et du coup bébé était un peu enveloppée et enfoncée dedans, ce qui lui convenait car elle aimait faire ses siestes dedans en balade. Mais depuis que je l’ai adapté à la morphologie de Miniloute, son champ de vision est élargi, elle est plus libre de ses mouvements et râle moins quand elle en a marre (au bout de 2 ou 3 heures). Elle sort même ses bras maintenant, sans que ça ne soit dangereux car elle est bien maintenue dans le haut du dos par l’appui tête, qui trouve là une autre utilité.

Et comme on arrive en été, je ne regrette pas mon choix. Le tissu est super léger, et il devient de plus en plus doux au fur et à mesure que je l’utilise (les pros appelleront ça le rodage :p)… Et le confort ! Rien à voir avec mon préformé (que j’aime pourtant d’amour), on peut vraiment le régler au centimètre près, les bretelles déployables ne scient absolument pas les épaules. J’ai déjà porté Miniloute dedans pendant plusieurs heures sans ressentir la moindre douleur ou avoir trop chaud. Bon, bien sur les grosses chaleurs ne sont pas encore arrivées, mais je pense qu’il est vraiment plus léger que les écharpes que j’ai eu auparavant.

Je porte énormément en ventral, malgré les presque 10 mois et 8 kilos de bébé, parce que c’est l’installation qui est la plus rapide le matin (selon moi), et que Miniloute aime encore beaucoup cette position. Mais j’ai tout de même testé les deux autres positions possibles avec le mid taï !

Pour la hanche, je n’ai pas accroché. Pourtant, c’est le même principe que le hanche à boucle en écharpe, mais mon bébé gigote trop donc j’ai du abandonner. Je ne pourrai donc pas vous donner mon avis sur cette utilisation.

Pour le dos en revanche je suis séduite ! En écharpe, j’avais beaucoup de mal à installer mon bébé correctement, et en préformé je trouve qu’elle est trop basse et que sa tête ballote un peu trop quand elle s’endort. Alors qu’en mid taï, on peut vraiment régler la position, s’appliquer à faire le noeud sans que ça prenne non plus trop de temps. Rappelons le, j’ai un bébé gigoteur et pas très patient, alors une installation rapide, sécurisée et confortable, je prends ! J’avoue que quand monsieur est là je lui demande souvent de m’aider. Mais quand je suis seule, j’y arrive aussi ! Je noue mon mid taï très haut (juste sous la poitrine), je l’installe comme pour un portage hanche et je fais passer bébé par la hanche en tenant la base et une des bretelles. Très simple et sans risque de chute (mais je reste quand même à côté du lit quand je le fais) ! Et c’est magique, je retrouve mes bras, le noeud est beaucoup plus léger qu’en ventral, et bébé s’endort pendant que je vaque à mes occupations…

 

Il y a eu cette fois où bébé ne voulait pas faire sa sieste du matin, un mercredi, et où j’avais du rangement à faire avant de retourner à l’école pour ma grande… Hop dans le dos et bébé s’est endormie sans que j’y fasse attention, si bien qu’on est parties chercher sa soeur comme ça et qu’elle se n’est réveillée qu’au retour !

La dernière fois, j’ai même mis bébé grognon dans mon dos en fin de journée le temps de faire à manger et j’ai filmé son endormissement éclair… Une minute montre en main, et maman est libre de bouger tout en gardant son bébé contre elle… Sans sentir son poids ni avoir un bras engourdi 😉

Bref, le portage dos en mid taï c’est très facile et encore plus confortable qu’en ventral. Je manque encore un peu d’expérience et d’assurance mais j’espère bien profiter des beaux jours, des vacances et des balades en famille pour m’y mettre plus régulièrement !

Et vous l’aurez compris, je suis totalement fan du mid taï Ling Ling d’Amour… Je vous conseille de jeter un oeil à cette page où vous trouverez toutes les infos et des vidéos pour l’installation, là je vous ai mis le coloris fushia mais il y en a d’autres tout aussi beaux ! Et il y a aussi Salomé du blog Je n’avais jamais pensé qu’on pouvait faire autrement qui a donné son avis dans un article, avec une vidéo d’installation en bonus 😉

Ling Ling d’Amour fait aussi des écharpes de portage de plusieurs longueurs, des slings (j’avoue que j’ai longtemps lorgné de ce côté là), des maxi taï pour le portage de bambin et le dernier né : le M-taï, mix entre préformé et mid taï avec bretelles mixtes et ceinture à clips. Bref, un tas de produits bien conçus et franchement abordables (pour des moyens de portage de cette qualité, c’est vraiment un super rapport qualité prix je trouve…), pensés avec amour par une maman porteuse… Moi j’aime !

Article non sponsorisé. Mid-taï Ling Ling d’amour en coton bio, 61€50 .

 

 

  3 Commentaires

  1. Pingback: Un comparatif porte bébé s'imposait ! jpmbb, sling, Mei tai des mots qui n'auront plus de secret pour vous ! Jumeaux and co le site des parents et futurs parents de jumeaux Jumeaux & Co le site des parents de jumeaux et plus, grossesse gé

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)