Consommer mieux : mes astuces #2

mes astuces pour consommer mieux et moins !

Mes astuces de maman pour consommer mieux : la suite ! Découvrez mes conseils pour consommer mieux et moins, à votre rythme.

 

Avant de commencer : cet article n’est pas un article moralisateur ! Chacun va à son rythme selon ses principes, ses moyens et sa motivation. Je suis moi-même une accro du shopping (qui se soigne), je publie des tas de sélections shopping sur ce blog, alors je suis bien mal placée pour vous faire la leçon !
Mais je suis depuis plus d’un an dans un cheminement personnel et familial : consommer mieux, moins si possible, en privilégiant l’achat d’occasion, les achats raisonnés, sans non plus culpabiliser quand je craque. 

Cet article fait suite à mes articles sur le passage au naturel dans ma salle de bains et mes astuces pour consommer mieux.

 

consommer mieux et moins : mes astuces de maman

 

Définir son budget :

 

C’est forcément la première étape quand on veut réduire sa consommation et ses dépenses : on regarde quelles sont les entrées et sorties fixes, ce qu’on peut se permettre, réduire, prévoir une enveloppe (virtuelle ou non : la bonne astuce du bocal à monnaie peut aussi fonctionner!) « épargne », « loisirs » etc… C’est évidemment assez personnel : on a tous une façon différente de gérer notre budget et nos propres priorités. Mais en général, les postes de dépenses fixes sont à peu près les mêmes et l’alimentation y tient une bonne place.

D’où l’utilité d’un budget courses et éventuellement de menus à la semaine !

 

Eviter les tentations lors des courses :

 

Personnellement, depuis que je fais mes courses au drive, je dépense moins : et pas seulement parce que j’utilise des codes promos… Je fais une liste en fonction des plats que j’ai envie de faire à la semaine, des produits qui manquent, et je commande. Pas de craquage en caisse et je ne clique pratiquement jamais sur l’onglet « promotions » lors de mon shopping courses en ligne.

Et si je suis amenée à aller faire des courses, que ce soit en supermarché, épicerie, primeur… J’évite d’y aller le ventre vide (ou avec les enfants, même si ça peut être un bon exercice pour les initier au bon consommer, je ne me sens pas prête pour le moment)

 

Privilégier les produits locaux de saison :

 

On est dans le consommer mieux ici : consommer des produits de saison et des produits qui viennent des producteurs locaux est bon pour l’environnement, l’économie, votre santé…

Mais ça peut également l’être pour votre porte monnaie ! J’ai souvent recours aux paniers de producteurs ou primeurs (privilégiant l’agriculture locale et raisonnée) à commander sur internet à des prix très abordables.

Pour tout ce qui est bio, oui j’en consomme, mais pas du bio du bout du monde venu par avion ou bateau si possible… Mon supermarché a un rayon bio très accessible où je prends les produits de base : farine, sucre, oeufs, lait végétal, beurre, biscuits (quand je n’ai pas le temps de faire moi-même)… Mais pour les fruits et légumes, parfois je préfère les prendre locaux plutôt que bio, tout dépend de ce qui est disponible.

Prochaine étape : visiter la ferme biologique pas loin de chez nous, de préférence avec mes filles, pour acheter des fruits et légumes une fois par semaine.

 

Plus d’astuces avec le guide Happy Maker :

 

Le mois dernier, j’ai eu la chance de recevoir le premier guide Happy Maker : 1 mois pour consommer mieux (disponible en version papier ou téléchargeable sur la boutique Happy Maker)

Ce premier petit carnet d’une longue série aborde le sujet de l’alimentation de façon concrète, ludique et permet de changer de façon de consommer au jour le jour, à son rythme, pendant un mois. Si vous avez besoin d’un journal de bord pour entamer ou continuer votre chemin sur ce sujet, je vous conseille de vous le procurer (en plus la version remasterisée est encore plus jolie !). Vous ferez travailler une petite entreprise et aurez des conseils et pistes réalistes pour mieux manger et consommer.

 

guide happy maker : un mois pour consommer mieux !

 

Des achats réfléchis :

 

Désormais, quand j’ai envie d’acheter quelque chose, même si c’est en promo, je me demande si j’en ai VRAIMENT besoin. C’est comme ça que là où avant je commandais impulsivement, j’ai commencé à fermer des onglets après avoir réfléchi plusieurs jours puis à carrément virer des newsletters et à moins remplir de paniers virtuels. Et venant de moi, c’est énorme !

J’ai aussi un budget achats « vêtements enfant » (c’est sur ça que je craque le plus !) défini, je fais régulièrement l’inventaire des dressings, je récupère beaucoup de vêtements des amis (merci !) pour les filles et j’achète pas mal d’occasion avec mon porte monnaie Vinted. La dessus, une règle de base : je n’achète que si j’ai vendu auparavant, pour ne pas dépenser.

Guetter les promotions :

 

Et quand j’ai vraiment envie de faire du shopping ou de craquer, je guette les promotions. J‘essaie de comparer différents sites si il s’agit d’un achat en ligne, de glaner les codes promos…

Et si il s’agit d’un achat en magasin, je le prévois généralement avant d’y aller.
Par exemple, je vais de temps en temps chez Lidl (je sais, pas top d’encourager le low cost ou les grandes enseignes, mais j’essaie de ne pas culpabiliser en y allant de temps en temps : pour les ventes vêtements qui m’intéressent vraiment, les jouets en bois pour Noël ou plus récemment le robot Monsieur Cuisine), mais je regarde les catalogues et les offres en cours avant : si il y a plusieurs ventes récentes et à venir, je me déplace. Sinon, je passe !

Pour consulter le catalogue LIDL de la semaine : www.echantillonsclub.com/98234-catalogue-lidl-semaine-promotions.html

 

 

Bon, j’avoue que trop d’hésitation ou de réflexion me joue des tours parfois : on doit changer de meuble tv depuis plusieurs mois et j’ai tellement attendu, hésité, comparé, cherché des codes… qu’il était à chaque fois épuisé quand je me suis enfin décidée. Après, je peux aussi le prendre comme un signe et me dire que ce n’était pas le moment d’acheter !

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour mieux consommer au quotidien ? Je prends toutes vos idées en commentaires 🙂

 

Article sponsorisé.

 

 

5 commentaires

  1. Consommer du raisonné oui. Le local n’est pas forcément meilleur pour la planète. Par l’exemple De l’agneau venant de nouvelle Zélande est plus « respectueux » de la planète que de Franc. Des tomates d’espagne Pareille. Le bio est moins bon pour la planète que le raisonné ( rendement plus faible… ).
    Le transport ne représente que 5-10% des émissions de GES.

    1. Merci pour ces infos 😉
      Perso quand je dis local je parle surtout de mon souhait de me rendre chez un producteur pour mes fruits et légumes mais il est vrai qu’il faut réfléchir au cas par cas et non par automatisme.

      1. Dernières précisions, le bio n’est pas meilleur sur le plan nutritionnel et en terme de goût non plus. Le bio utilise des pesticides également. Sinon j’adore votre blog

  2. Génial ton article ! Pour consommer mieux, je vais régulièrement à la ferme acheter des produits locaux et de saison. J’y emmène mon fils pour lui apprendre d’où viennent ce qu’il consomme, comment respecter la nature et son rythme, payer justement ceux qui nous nourrissent et éviter la grosse société de conso et ses sur-emballages…parce qu’au final consommer local au prix local… ne revient pas plus cher !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)