Mode de garde : qu’est ce qui change en 2020 ?

aide place en creche

Trouver une place en crèche ou chez une assistante maternelle n’est pas forcément une chose facile. Le point sur les modes de garde et aides en 2020.

Ah, la garde d’enfant… Toute une histoire ! Dans la majorité des grandes villes si vous comptez sur une place en crèche il faudra probablement vous armer de patience (à moins d’avoir une place dans une crèche d’entreprise, et encore !). On conseille d’ailleurs souvent aux parents de s’inscrire auprès des services concernés dès le début de la grossesse. Et si vous avez fait le choix de trouver une assistante maternelle pour garder bébé, le chemin peut parfois être long en fonction de vos exigences et critères respectifs. Retour sur notre expérience en termes de garde d’enfant, les aides auxquelles peuvent prétendre les parents et ce qui change en 2020.

La place en crèche : le graal ?

Il existe différents types de crèches et les places, comme les prix, varient selon le type de structure. Les crèches coopératives et municipales sont très prisées car moins onéreuses. Quant aux crèches privées, elles semblent plus accessibles en termes de capacité d’accueil et se multiplient en ville. Certaines crèches privées sont même compatibles avec une aide de la CAF jusqu’à 85%, un réel soulagement financier pour cette dépense quasi obligatoire.

Pour beaucoup de parents (comme pour moi d’ailleurs), trouver une crèche et y obtenir une place est un parcours du combattant. Du moins c’est souvent le cas dans les grandes villes : quand j’ai fait une demande lors de ma deuxième grossesse, je n’ai reçu une réponse que 1 an et demi plus tard pour me dire que je pouvais tenter ma chance pour des gardes ponctuelles dans des haltes garderie… Quand on est freelance, on n’est pas non plus prioritaires apparemment ! Cela a peut-être changé depuis mais la seule place en crèche qu’on a eu pour nos filles était pour Liloute : une place tombée du ciel sur un plateau grâce à l’entreprise de monsieur.

C’était d’ailleurs une super année pour Liloute comme pour nous dans une super crèche avec du personnel au top et je suis bien contente qu’elle ait eu cette chance. Miniloute elle, a pu profiter d’un accueil régulier en halte garderie quelques heures par semaine et j’avais apprécié cette solution là également.

Cette fois-ci je ne me fais pas d’illusions : il y a eu beaucoup d’arrivées d’enfants parmi ses collègues, je regarderai peut-être ce qu’il est possible de faire dans ma nouvelle commune (quand nous aurons une date de livraison pour la maison) mais d’ici là je n’essaie même pas.

Mon cas n’étant pas une généralité, je serais ravie de savoir si vous avez obtenu une place en crèche et comment : ça m’intéresse 🙂

A lire aussi :

Confier bébé à une assistante maternelle agréée

Autre solution : faire garder bébé par une assistante maternelle de votre secteur (ou celui de votre travail). J’avoue que j’aime cette option qui est certes plus coûteuse mais qui permet d’avoir une personne dédiée qui s’occupe de votre enfant, le suit dans son évolution, l’accueille dans un espace plus familial et cocooning qu’une crèche. Le top est de trouver une nounou (ou un nounou d’ailleurs :p) qui est vraiment en accord avec vos principes et vos envies sur l’éducation et les activités à proposer, voire même une personne qui propose des activités auxquelles vous n’auriez jamais pensé. Le feeling est super important et il ne faut pas hésiter à rencontrer plusieurs nounous pour voir si le courant passe (et c’est valable dans l’autre sens également, il faut que l’ass mat se sente bien avec la famille).

En ce qui nous concerne, je l’ai déjà dit mais nous avons eu la chance de tomber sur des assistantes maternelles fabuleuses : la première a chouchouté Liloute pendant sa première année, quand elle et moi en avions besoin. La deuxième a pris le relais avec de supers activités, une bienveillance et une approche qui ont fait que notre fille s’y sentait bien et s’épanouissait jusqu’à ses deux ans.

A lire aussi :

Les aides à la garde d’enfant : le complément de mode de garde (CMG)

Que vous fassiez garder vos enfants en crèche, en maison d’assistantes maternelles ou chez une assistante maternelle, vous pouvez prétendre à des aides : le Complément de libre choix de mode de garde et une réduction d’impôts.

En effet, jusqu’à l’âge de 6 ans, vous pouvez déclarer les frais de garde de vos enfants dans votre déclaration de revenus.

Pour le CMG (complément de libre choix de mode de garde), tout est sur le site de la CAF :

Cette aide est soumise à conditions :

– Vous remplissez les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales.
– Vous devez avoir une activité professionnelle.
– Si vous avez recours à un assistant maternel, il doit être agréé par les services de la protection maternelle et infantile. Son salaire brut ne doit pas dépasser 50,15 € au 1er janvier 2019 par jour et par enfant gardé.
– Si vous avez recours à une association ou une entreprise habilitée qui emploie un assistant maternel ou une personne à domicile, vous pouvez bénéficier de ce complément de libre choix du mode de garde si l’enfant est gardé au moins 16 heures dans le mois.
– Si vous avez recours à une micro-crèche vous pouvez bénéficier de ce complément de libre choix du mode de garde si l’enfant est gardé au moins 16 heures dans le mois et si la tarification horaire pratiquée n’est pas supérieure à 10 euros par enfant gardé.

Source : caf.fr

A savoir que cette prestation est soumise à des conditions de ressources.

Concrètement, vous percevez chaque mois une aide calculée par la CAF en fonction de votre situation qui couvre une partie des frais de garde. Nous y avons eu droit pour les frais de garde chez la nounou et en crèche.

CMG : qu’est ce qui change en 2020 ?

Depuis le 1er Janvier 2020, un changement est intervenu en ce qui concerne le CMG. Désormais, le montant versé pour un enfant de 0 à 3 ans (qui change par la suite jusqu’à 6 ans) pourra être perçu jusqu’à la première rentrée scolaire de celui-ci. En pratique, si votre enfant est né entre Janvier et Septembre (du 1er Janvier au 31 Août) et que vous bénéficiez du complément libre choix de mode de garde, vous continuerez de toucher cette aide jusqu’à la rentrée en maternelle.

Une mesure logique puisque jusque là, les familles d’enfants nés à cette période continuaient à faire garder leurs enfants sans percevoir d’aides à taux plein.

Là aussi, vous pourrez en savoir plus sur le site de la CAF 😉

Et chez vous, le mode de garde, c’est quoi ? Après avoir eu recours à plusieurs nounous, la crèche, la halte garderie, nous avons nos petites préférences mais n’avons pas encore pensé à cet aspect pour notre petit troisième…

Article sponsorisé.

2 commentaires

  1. Super article. Pour moi la question ne s’est jamais posée,d’une car pas de crèche dans ma ville et deux j’étais complètement opposée à l’idée de mettre mes enfants en crèche. j’ai été gardé par une nounou jusqu’à mes 10 ans, j’étais très proche d’elle et je vais toujours lui rendre visite 30 ans plus tard. Je voulais que mes enfants soient dans une famille et en garde un bon souvenir… et pas dans une crèche, selon moi les enfants ont bien le temps de sociabiliser plus tard à l’école, trop d’enfants, trop de personnel qui change, trop de contrainte (allaitement, nourriture, horaire, règles, souvent simple avec une ass mat)…. Pour l’ass mat, Le feeling est en effet très important. J’en ai vu trois, une à laquelle je n’aurais jamais confié mon enfant, une qui me plaisait bien mais qui ne pouvait pas me garantir une place et une dernière avec qui j’ai tout de suite accroché. Elle a donc gardé ma première fille trois années… puis ma deuxième deux années car elle est de décembre et est rentrée à l’école avant trois ans et maintenant elle garde ma troisième c’est la deuxième année… cela fait donc 7 ans qu’on se connait lol et pour les filles elles auront toutes été gardé par la même personne et savent bien qui est tata, et ca, ca n’a pas de prix!

    1. C’est vrai que le lien avec une nounou est super important pou un enfant je trouve. C’est le mode de garde que j’ai préféré 😉 C’est chouette aussi d’avoir pu avoir la même pour tes deux filles !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)