Colorer ses cheveux au naturel : la coloration végétale

Comment se teindre les cheveux ou leur apporter des reflets quand on a décidé de passer au green ? Zoom sur les colorations végétales.

Il y a quelques années, j’ai commencé à remplacer certains de mes produits de soin et de beauté par des produits naturels, préoccupée par les compositions et l’impact écologique de ceux-ci. Au fil du temps, j’ai étendu cela aux produits pour bébés et pour mes enfants, au maquillage… et ce qui n’était qu’une envie de changement est devenu une habitude.

A lire aussi :

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de coloration végétale BIO, parce que ça fait partie de ce que j’ai envie de (re)tester prochainement.

C’est quoi, une coloration végétale ?

Une teinture végétale pour cheveux est généralement présentée sous forme de poudre colorante. Ces poudres sont un mélange de plusieurs composés : poudres tinctoriales et ayurvédiques pour combiner coloration et soin.

Les pigments contenus dans les poudres tinctoriales sont extraits de végétaux : cela peut être des racines, des fleurs ou même de l’écorce de plantes et on peut obtenir plusieurs teintes selon la poudre choisie. Ainsi, il existe des poudres pour colorer les cheveux en brun, blond, cuivré, rouge… Et le plus intéressant est de mélanger plusieurs ingrédients pour proposer une palette de teinte ou donner des reflets à votre chevelure sans l’abimer ou craindre d’irriter votre cuir chevelu sensible.

Quant aux poudres ayurvédiques, elles sont utilisées depuis très longtemps pour prendre soin des cheveux et répondre à des problématiques variées, mais aussi venir compléter l’action colorante des poudres teintées. Ainsi, on pourra renforcer ou nuancer une couleur avec des reflets mais également ajouter un effet soin à une coloration végétale. De plus, ces associations permettent une coloration soin personnalisable en fonction de vos besoins : cheveux fins, présence de pellicules, cheveux gras ou secs… Les poudres ayurvédiques apportent un vrai plus à vos cheveux.

Mon avis sur les colorations naturelles pour cheveux :

J’ai longtemps coloré mes cheveux bruns avec des mélanges de poudres et j’ai très envie d’y revenir maintenant que l’offre s’est étoffée : en effet, de nombreuses marques bio ont désormais commercialisé des teintures végétales que l’on peut trouver facilement un peu partout.

A l’époque, j’étais repassée au chimique parce que je voulais éclaircir mes cheveux, ce qui n’est pas possible avec une coloration végétale, surtout quand on a une base brune. J’en avais aussi marre des reflets roux, inévitables avec le henné après plusieurs années. L’utilisation d’indigo pour mes colorations m’interdisait également la décoloration pendant plusieurs mois, j’ai donc choisi d’arrêter avant de me faire faire un balayage à l’argile en 2019. Désormais, je colore mes cheveux chimiquement car je suis repassée au châtain foncé pour plus de facilité mais ça ne me convient pas : mon cuir chevelu en souffre beaucoup et ma conscience écologique également. Comme j’ai repris les soins capillaires à base de poudres, la coloration végétale est la suite logique. A voir si je la fais moi-même ou si je retourne chez mon coiffeur bio.

En résumé, je suis plutôt portée sur les colorations végétales pour leur effet soin sur les cheveux, leur coût plus modéré, leur aspect économique et écologique. Attention néanmoins si vous avez fait une coloration chimique il y a peu : le mieux est d’attendre 8 semaines entre les deux, dans un sens comme dans l’autre. Enfin, si comme moi vous avez des cheveux blancs et une base foncée, l’application doit se faire en 2 temps.
Demandez conseil à un coiffeur bio ou sur les sites spécialisés !

Article sponsorisé.

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)