4 ans…

Ma Liloute, ma miss S., ma princesse… Tu as 4 ans aujourd’hui, déjà ! 4 ans que tu as fait de nous des parents pour la première fois. 4 ans que tu décidais enfin de nous rejoindre après une très longue attente pour t’installer et une longue attente pour venir au monde également… Tu aimes soigner ton entrée, te faire désirer, on dirait. Et tu as bien raison, car même si cela a été difficile, ce n’est rien en comparaison de tout ce que tu nous apportes et nous a apporté.

Quand je relis mon récit de naissance, j’ai l’impression que c’était si loin et si proche en même temps. Une sensation bizarre de déjà vu mais un peu flou, et pourtant je me rappelle parfaitement de certains détails. Le temps a passé mais tu restes mon tout premier bébé, peu importe ton âge.

Même si à 4 ans tu quittes pour de bon le monde de la petite enfance, que tu es une vraie petite fille avec ton caractère et ta personnalité. Reste toi même ma petite fille, tu es merveilleuse. Même quand je crie un peu trop, que tu sembles m’agacer, que je ne t’accorde pas assez de temps, je t’aime plus que tout au monde. Je regrette de ne pas toujours savoir te le montrer comme il le faudrait, mais sache que c’est vrai : je t’aime tout le temps, quoiqu’il arrive. En grandissant tu remarqueras peut être qu’on fait beaucoup d’erreurs sans le vouloir, et si tu décides d’avoir des enfants tu feras de ton mieux toi aussi, sois en sûre.

Tu es une magnifique petite personne, ne laisse personne te dire le contraire. Si tu savais comme je suis fière !

J’essaierai de te le dire plus souvent, à l’avenir, je suis fière de toi. Et puis je t’aime aussi, mais ça tu le sais déjà, et ça ne changera pas.

Tu sais il y a 4 ans, tu étais un tout petit bébé (oui, plus petit que ta soeur, vraiment tout petit !), je ne savais pas toujours comment m’y prendre avec toi, heureusement il y avait (et a toujours) ton papa. On a pas mal tâtonné, galéré avec ce fichu reflux, heureusement tu ne t’en souviens pas (enfin je crois) et au fil des mois tu t’es révélée : un adorable bébé tout potelé, une petite marmotte, un amour, un soleil. Un sacré petit caractère qui te rend unique aussi.

Tu as eu 1 an, et à partir de ce moment tout a défilé tellement vite… Tu marchais déjà, on ne se voyait pas beaucoup alors on se rattrapait les week-ends. Il y a eu la nouvelle nounou, puis la crèche et tes 2 ans. Là on rigolait moins, petite tornade, car tu savais déjà ce que tu voulais et ne voulais pas ! On dormait beaucoup moins aussi… Mais on ne t’en veut pas. Pas mal de choses se sont passées à ce moment là et tu as du le ressentir. J’aurais peut être du te parler de ce bébé qui s’est envolé, de mon inquiétude et de mes peurs ? Je voulais te protéger, pourtant je crois que tu as tout ressenti.

Tu avais un peu plus de 2 ans quand ta soeur est arrivée dans nos vies à grands coups de nausées, fatigue et malaises pour moi. Cela t’a beaucoup inquiétée, je l’ai bien vu, tu n’aimes pas me voir malade et là je l’étais vraiment. On ne pouvais pas non plus t’expliquer pourquoi, c’était trop abstrait, et puis on avait peur que ce bébé là s’envole lui aussi. Alors on te l’a dit plus tard, quand on a pu le faire sans trop de risques, un petit cadeau de Noël en plus. Je crois qu’à 2 ans et quelques, tu ne comprenais pas encore, mais au fur et à mesure que tu as pu voir mon ventre grossir et sentir les coups de ta soeur au travers (d’ailleurs, elle tapait toujours quand elle t’entendait ! Déjà fan de toi) c’est devenu un tout petit peu plus concret.

Tu avais presque 3 ans quand tu es devenue grande soeur. Un grand chamboulement, un bébé qui pleure beaucoup, le jour, la nuit, te pique tes parents, est greffée à ta maman dans ce bout de tissu rose, si bien que tu ne peux même plus aller dans mes bras quand tu en as besoin. Et puis, ce bébé, il ne fait rien que pleurer, il ne joue pas avec toi… Pas encore.

A 3 ans tu vis ton premier vrai anniversaire de grande, tu as bien conscience que c’est ton jour, et tu en as bien besoin. Au fil des mois tout se met en place et ça te rassure, l’école occupe tes journées et on a enfin un peu plus de temps pour toi. Et puis surtout, ta soeur te sourit, rit avec toi, bientôt elle te suit partout à 4 pattes. Un jour de Juin c’est vers toi qu’elle fait ses premiers pas.

Cette année, je t’avoue ne pas l’avoir vu passer. Tu as 4 ans, déjà ! Je ne suis pas nostalgique car la vie nous réserve encore tellement de jolies surprises et que tu grandis si bien, tout en rires et sourires, en petites phrases qui nous épatent et progrès fulgurants. Je regarde ces photos de toi bébé et je me dis « comme elle était belle, déjà », mais je ne regrette pas. Tu es devenue une superbe petite fille, pleine de vie, ne change surtout pas.

Joyeux anniversaire ma petite (grande) chérie. C’est ton jour aujourd’hui !

 

  8 Commentaires

  1. summergirlav   •  

    C’es magnifique, on ne se connait pas mais j’ai failli lâcher ma petite larme, j’ai mon bébé de 5 semaines dans les bras et son grand frère de 2 ans et demi est chez les grands parents. Je me retrouve complètement dans ce que tu dis et c’est si joliment dit 😉

    • Blog de Mère   •     Auteur

      Merci beaucoup ^^ 5 semaines c’est si petit, j’ai l’impression que c’est si loin chez nous…

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)