Point bébé : Bébéloute a 1 mois !

Ça y est, ma toute petite a un mois. Retour sur le premier mois à 5 et l’évolution de bébé.

Nous y voilà, le cap des 1 mois ! J’avoue l’avoir pas mal attendu par rapport à mon allaitement car il est souvent perçu comme le mois le plus « compliqué » étant donné que tout se met en place. On fait le point sur le post partum, le développement de bébé et le début de notre vie à 5 !

A lire aussi :
Récit de naissance de Bébéloute
RGO, jamais 2 sans 3 ?

Premier mois de bébé : pas de tout repos !

En plus de la fatigue de l’accouchement et de la chute d’hormones, il a fallu gérer la mise en place compliquée de l’allaitement (j’en parlerai bientôt), les nuits hachées auxquelles on n’était plus habitués, le passage de 2 à 3 enfants (qui perso me chamboule moins que de 1 à 2)
6 ans après notre deuxième bébé, on a vieilli mais aussi pris de recul : on se fait un peu plus confiance même si on est un peu « rouillés » ! Ça revient assez vite et on s’adapte petit à petit.

Bien sûr que ça n’a pas été facile d’avoir à nouveau un bébé rgo… c’est toujours compliqué à ce jour même si on note une légère amélioration. Ajoutez à ça le stress de la faible prise de poids de bébé et la pression mise sur mon allaitement… J’ai beaucoup craqué et pleuré (moins que pour les 2 grandes mais quand même) et je pense que c’est normal voire nécessaire.

Mais j’ai tenu bon en me disant que ça irait de mieux en mieux, un jour à la fois.

Développement de bébé à 1 mois

A un mois, Bébéloute mesure 53 cm pour 3,5 kg. Un petit gabarit qui n’a pris que 300g en 1 mois, la faute au reflux qui l’empêche de se nourrir à 100% de ses besoins. Elle suit sa courbe et on est rassurés par le fait que Miniloute avait aussi ces soucis même au biberon !

Elle soulève maintenant sa tête et la tient de mieux en mieux, reconnaît nos visages et nos voix, suit des yeux…

Prochain cap important : les premiers sourires volontaires, j’ai hâte !

Du côté de maman

De mon côté, ce premier mois a évidemment été marqué par la fatigue, la chute d’hormones et la vie avec un nouveau-né. J’ai du lâcher prise sur énormément de choses pour passer mon temps à me reposer et surtout allaiter ou apaiser mon bébé rgo. Même si il s’agit d’un troisième enfant, j’ai toujours du mal avec les premières semaines. Je ne sais pas si ça aurait été différent avec un bébé sans reflux et je ne saurai jamais !

J’attendais aussi impatiemment de pouvoir me baigner à nouveau, même si ça m’étonnerait que je puisse barboter dans la piscine d’ici à ce qu’on la démonte…

Enfin, aujourd’hui c’est aussi la reprise du travail pour Monsieur après un mois à 5. Je suis tellement reconnaissante qu’il ait pu prendre 15 jours de congés en plus des 15 jours paternité (11 jours sécu complétés par son employeur) car sans lui je ne m’en serai pas sortie et je trouve normal qu’un père puisse aussi rester en famille après l’arrivée d’un enfant. Alors que je tentais de gérer le côté allaitement il a assuré sur tout le reste : nos deux grandes, les repas, le ménage, l’organisation générale, les courses, les multiples aller/retour à la pharmacie… Il a aussi pris le relais quand je craquais et a été d’un soutien précieux. On a constitué une équipe de choc pendant ce premier mois et je suis fière de nous !

Maintenant il me reste une semaine à gérer 3 enfants dont un nourrisson avant la rentrée… on va y arriver !

Voilà pour le point bébé du premier mois. On se retrouve très vite pour parler de comment les aînées ont vécu l’arrivée de leur petite sœur !

1 commentaire

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)