Projet maison : état des lieux du chantier à 3 mois !

3 mois après le début du chantier, il est temps de faire un point sur la construction de notre maison ! Suite des péripéties…

Déjà 3 mois depuis l’ouverture de chantier ! Alors, en un trimestre, quoi de neuf du côté construction de maison ? Et bah, vous m’auriez demandé il y a 3 semaines, je vous aurais dit « pas grand chose » mais depuis ça a pas mal bougé et mon point de vue sur la question également…

A lire aussi ,le premier article sur ce thème qui résume notre parcours un peu laborieux : Projet maison, notre aventure démarre enfin !

Octobre et Novembre 2021 : faux départ !

Après l’interminable attente de la dérogation de la mairie autorisant nos engins de chantier à passer sur notre lotissement, après les congés de notre conducteur de travaux, on pensait pouvoir ENFIN démarrer en Octobre. A son retour de congés, notre chef de chantier nous informe en effet que les tranchées vont pouvoir être creusées pour couler les fondations, faire le vide sanitaire et enchainer sur la dalle à couler et laisser sécher avant le montage des murs. Par contre, il faut qu’on signe un avenant au plus vite car finalement, la hauteur des fondations est moindre que ce que l’on avait envisagé : ils ne pourront pas entamer les fondations avant d’avoir ce papier signé. On est donc le 21 Octobre (c’est ma fête !), je signe et fais signer le papier dans la journée, en me disant que ça y est, ça bouge, les fondations devraient être coulées bientôt !

(Ahahaha, qu’est ce que je me marre en lisant ça)

Et puis début Novembre, mon père passe sur le terrain. Personne sur le chantier et surtout, point de fondations ! J’envoie un mail à notre chef de chantier, pas de réponse. Bon, soit, je leur laisse un peu plus de temps, dans le doute…

La semaine suivante, coup de fil de notre conducteur de travaux : les fondations vont être coulées la semaine d’après ! Bon, ça fait encore du retard mais ça va, mi novembre, ça reste raisonnable…

Autour du 15 Novembre, toujours rien, nada, wallou. Je laisse un nouveau message au chef de chantier qui me rappelle plus tard dans la journée et finit par m’expliquer le souci : les maçons qui devaient intervenir étaient en congés, ils leur ont laissé 15 jours pour venir, puis finalement ont décidé de faire appel à une autre équipe vu que le chantier prenait trop de retard. Et je ne l’apprends qu’après coup…

Encore un report d’une semaine, je commence à ne plus y croire, et fin Novembre, toujours rien… Entretemps, il a beaucoup plu dans notre région et les tranchées sont à refaire. Je perds franchement espoir.

Et puis fin Novembre, le miracle ! Mes parents passent à nouveau sur le lotissement et nous envoient des clichés des fondations en attente d’être coulées. 

Décembre 2021 : encore des galères de notaire…

A partir de là, on se dit qu’on peut souffler, « Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant »

Vous commencez à connaitre notre poisse, début décembre, l’appel de fonds lié aux fondations nous est transmis, et on fait suivre à la banque. Nous avons 15 jours pour faire le nécessaire, alors je ne traine pas ! Mais ça ne suffira pas.

10 jours plus tard, quand je prends des nouvelles du déblocage des fonds auprès de la banque, celle-ci me répond que notre notaire ne leur a toujours pas transmis un papier qu’il aurait du leur envoyer en septembre et qu’il ne répond pas à leurs relances… Le déblocage ne pourra donc pas être fait à temps, et notre chantier risque ENCORE d’être gelé.

J’informe le constructeur, on nous rassure en nous disant que le chantier continuera tout de même, que c’est juste un contretemps lié à la paperasse et qu’ils ont l’habitude. De mon côté, je mets un temps fou à contacter le notaire, qui me répondra finalement par mail un vendredi soir pour m’annoncer une autre nouvelle improbable, qu’il n’aurait évidemment pas pu me communiquer avant le déblocage des fonds…

Pour la faire courte, il a transmis notre dossier à un confrère suite à un désaccord avec notre lotisseur. Euuuuh… et notre avis, notre validation, on se le met où ? Une fois le choc passé, je fais du forcing pour récupérer le fameux papier en indiquant que c’est urgent, et je finirai par le recevoir par mail plusieurs jours plus tard. (heureusement que c’était urgent dites donc)

A ce jour, je n’ai d’ailleurs toujours pas les coordonnées du nouveau notaire. Je suppose que je les aurai dans deux mois !

Mi décembre je récupère le fameux papier en mains propres (mais pas les coordonnées du nouveau notaire, bref), et j’en profite pour passer sur notre terrain qui se situe juste à côté de l’office notarial. Je m’attendais à avoir des murs, mais il y a « juste » la dalle. Passons. A ce stade, je me dis que début Janvier, les murs vont commencer à être montés, soit encore un arrêt de 15 jours mais, avec les fêtes, c’était prévisible.

Et puis pour une fois, une bonne surprise m’attend quelques jours plus tard quand mon chef de chantier m’informe par téléphone que les murs commencent à être montés ce lundi 20 Décembre et que la maçonnerie prendra fin dans un mois, soit mi Janvier 2022. Apparemment, ils seront présents pour monter les murs pendant les congés de Noël, et honnêtement même si je râle souvent, quand tout se passe bien il faut le dire aussi.

Bien sûr, on en reparlera plus tard, parce qu’il se peut bien évidemment que rien de tout ça ne soit fait en Janvier, mais je préfère garder espoir et voir le chemin parcouru. Et j’ai envie de croire à un déménagement dans quelques mois !

On se retrouve bientôt pour la suite de nos aventures, d’ici là, passez de belles fêtes de fin d’année !

EDIT : parce qu’il fallait bien qu’il y ait ENCORE une m$^*, la banque m’a informée aujourd’hui que notre appel de fonds envoyé il y a un mois n’était finalement pas conforme…Voilà voilàààààà !

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)