Point maison : déjà 6 mois qu’on a emménagé !

Déjà 6 mois qu’on a emménagé dans notre maison, après tant de galères construction ! Le point sur ce qu’il reste à faire.

Aujourd’hui, ça fait déjà 6 mois qu’on vit dans notre maison, une demi année ! Si vous n’avez pas suivi notre histoire et le projet maison depuis le début, vous pouvez retrouver tous mes articles sur notre projet construction ICI. Car ça n’a pas été de tout repos et le parcours a été long (mais ça valait clairement le coup) !

6 mois après, qu’est ce qui a changé dans la nouvelle maison ?

On s’était laissés en septembre, 2 mois après l’emménagement dans mon dernier article.

Je vous avais parlé des prochains travaux et des dernières embûches. J’espère ne pas me porter la poisse en disant ça (vous commencez à connaître notre histoire, je prends un sacré risque là !) mais on est pour l’instant à jour sur le planning des travaux et on n’a pas connu trop de soucis ces derniers temps (il y en a quand même un hein, on ne va pas déroger à la règle, je vous en parle plus bas)

Déjà, tous les murs de couleurs ont été peints (et par moi, en plus !) : les murs de couleur dans les chambres ainsi que celui du coin bureau dans le salon. Je suis contente du rendu même si ce n’est pas parfait. Les plinthes de toutes les chambres sont posées, le dressing dans notre chambre, notre tête de lit et le bureau sont installés… J’ai même un coin coiffeuse !

Je vous montre un peu de tout ça en photo ! (cliquez pour voir en plus grand)

Et puis, on a ENFIN des clôtures autour de notre terrain, avec un portillon. Et ça change vraiment l’aspect extérieur, ça fait plus fini. Je peux laisser mes filles jouer dehors sans crainte (bon, quand il fera meilleur et que le jardin sera moins boueux…) Finalement, ça a été très rapide, entre la pose des murets puis celle du grillage par des maçons, on est les premiers du lotissement à avoir une clôture !

Évidemment, je vous disais en début d’article, on a ENCORE connu un pépin, ou plutôt une déception… Le terrain derrière notre jardin arbore depuis peu un permis de construire (le jour de Noël précisément, quel beau cadeau !)… Alors on le sait, c’est le jeu, on a aussi embêté des voisins en faisant construire notre maison et on sait que dans notre région ça construit énormément, mais tout de même, il a fallu accuser le coup !

Finalement, on s’est renseignés et il s’agit d’une division de 2 maisons existantes en 6 logements : c’est toujours mieux que de détruire et bétonner, mais ça fera plus de passage, de bruit et de vis à vis sur notre petit jardin. On se dit que comme c’est un projet qui reste dans la famille des propriétaires, il s’agira peut-être de logements secondaires, mais j’en doute…

Comme je disais, on ne va pas non plus être ingrats parce qu’on a nous même fait construire et qu’on comprend l’attrait pour notre joli quartier, mais sur le coup je n’étais pas ravie quoi… J’espère que le joli terrain arboré sur lequel on a une jolie vue depuis la façade sud ne deviendra pas un parking !

Que reste-il à faire ?

Et bah… pas mal de choses, mais on prend notre temps (de toute façon le budget ne peut pas suivre !)

Le prochain chantier, c’est l’espace rangement en mezzanine dans le garage. Les matériaux ne sont dispo nulle part, alors on guette pour commander. Il faut aussi isoler le toit parce que c’est tout de même un espace plutôt humide, pas l’idéal pour le stockage.

Ensuite, on espère pouvoir commencer la terrasse dehors ! On doit réfléchir à la surface, l’emplacement, les matériaux, la technique (surement du carrelage sur plots), le budget, les délais…

Toujours à l’extérieur, on va surement devoir recommander des graviers pour l’allée entre le portillon et notre porte d’entrée et installer un brise vue sur la cloture à l’arrière. Et prévoir les plantations à faire pour le printemps !

Il reste des petites choses à l’intérieur comme certains luminaires, de la déco, les seuils de porte…

On a donc plutôt bien avancé ! Et on commence vraiment à se sentir chez nous.

Je ne regrette rien, au final. C’est sur, ça m’a fait stresser, ça m’a souvent déprimée, rendue triste et en colère, ça a été une aventure très longue et éprouvante, pleine d’imprévus mais je suis clairement heureuse qu’on ait tenu le coup. Les rares fois où je retourne à Marseille je suis contente d’en être partie tellement notre petite vie ici nous convient mieux désormais. C’est sûr, ça fait plus de route pour Monsieur et bébé pour le moment et ce n’est pas facile tous les jours, mais quand j’ouvre les volets le matin, quand je réalise qu’on est chez nous, enfin (et qu’on a pas de voisins bruyants au dessus), que je vois nos filles dans le jardin ou l’espace qu’on leur a créé, je mesure notre chance malgré tout.

Je ne sais pas quand aura lieu le prochain point maison. En attendant, je vous remercie pour tous vos messages et d’avoir suivi cette aventure !

2 commentaires

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)