Projet maison : état des lieux du chantier à 6 mois !

Un peu plus de 6 mois depuis le premier coup de pelle, et me revoilà avec quelques nouvelles ! Le point sur le projet maison.

Il s’en est passé des choses depuis le dernier point chantier ! La dernière fois, je voulais avais laissés avec une dalle coulée et des murs en train d’être montés. On en est où depuis ?

A lire aussi, (dans les épisodes précédents…) :

Janvier : des murs qui se montent… doucement

Dans l’article précédent, je vous annonçais fièrement que la maçonnerie serait finie mi Janvier 2022.

Vous la voyez venir, hein… Mi Janvier 2022, c’était loin d’être terminé. En cause : Omicron et la 5ème vague, qui ont bien atteint tout le monde et forcément les ouvriers du BTP inclus.

Le rez de chaussée monté, fin janvier, un mois après le début de la maçonnerie

Fin décembre, mes parents nous avaient appelés en visio alors qu’ils étaient de passage sur le terrain pour nous montrer que le rez-de-chaussée était en train d’être monté. Ça fait quelque chose de voir sa maison pousser (même lentement !) ! Un mois plus tard, quand je suis repassée, on en était malheureusement toujours au point « RDC monté, en attente de l’étage » : j’ai quand même pris le temps de regarder par les fenêtres, prendre des photos du plafond, me projeter. Mais ça faisait tout de même long !

Et puis, début février nous avons profité d’une balade avec mon père et mes 2 grandes pour faire un arrêt sur le chantier. Bonne surprise : les ouvriers étaient en train de finir la maçonnerie de l’étage. Il a ensuite fallu un petit moment pour que tout soit vraiment terminé et que tout soit prêt pour la pose de la charpente.

Début février, ça commence à ressembler à une maison !

Février : Elle est où, la charpente ?

La maçonnerie a donc été réellement terminée il y a un mois, soit mi février. Ensuite, il y a eu encore un peu de retard dans la pose de la charpente (qui a pourtant été livrée assez tôt, comme les menuiseries, notre chef de chantier ayant pris de l’avance au vu des délais conséquents avec la crise), notre maison est donc restée sans toit pendant un moment alors que celles des voisins avançaient (frustration extrême !), et je continuais à râler…

Petit aparté : oui, je râle beaucoup, oui, une construction peut être source de stress, oui, notre projet ne donne pas forcément envie… Mais au fond on est heureux de voir tout cela avancer et on le sera encore plus une fois installés dans notre maison tant attendue !

D’ailleurs, fin février, quand nous sommes passés faire le point avec le maçon sur les drains creusés sur les côtés de la maison, la charpente manquait toujours à l’appel. Enfin, elle était en entrepôt, mais pas sur notre maison quoi ! Tandis que chez les voisins, les tuiles commençaient à se mettre en place…

En parlant de cela tiens ! Au fur et à mesure qu’on avance, on prend conscience à quel point nos amis passés par là avaient raison en nous disant de nous préparer aux dépenses imprévues… Dernières en date : les fameux drains pour les eaux de pluie, la tranchée de drainage et les tranchées de raccordement aux différents réseaux (qui ne comprennent pas les frais des dits raccordements, hein). Parce que oui, on n’inclut pas toujours tout dans les devis de construction de maison et il y a des taxes et travaux supplémentaires à prévoir, il faut le savoir.

Bref, reprenons le cours du récit : la charpente est finalement posée début mars et les tuiles dans la foulée. On ne sait pas pourquoi, la partie garage restera à la traine niveau toît un petit moment.

Début mars, ma maison a un toît !

Mars : enfin hors d’eau ?

Là j’avoue, j’ai eu la larme à l’oeil quand j’ai reçu la photo : on est plus proche de la fin que du début !

Mais parce que qu’il fallait encore une tuile (dans le sens galère pas toiture !), nous avons du à la va vite revoir notre choix de carrelage pour notre salle de bains parentale : le carreleur a finalement appris que la référence choisie et commandée une semaine avant ne se faisait plus. Il me demande alors de choisir un autre modèle sur la base d’une photo internet car je suis à Paris pour la semaine. Hors de question !

Point positif : mon mari a choisi un carrelage plus qualitatif pour le même prix à la place. Et celui-là est en stock, ouf ! Au final, ça fait surtout beaucoup d’allers retours, d’intendance à gérer, mais on avance.

Du coup, on en est où aujourd’hui ?

Et bien il y a quelques jours, soit à la mi-mars, le constructeur nous a informés que la maison était hors d’eau : toit, portes extérieures et fenêtres posées ! C’est que ça commence à devenir de plus en plus concret : le constructeur prévoit une fin de chantier et une livraison cet été.

Il reste le placo à poser (avant la fin du mois, mais honnêtement, je m’attends à encore un retard), les différents travaux à l’intérieur, le terrassement du terrain, la prise de mesures de la cuisine… Mais ça bouge. On nous a prévenus que ça pouvait être frustrant car l’avancement ne se fait maintenant qu’à l’intérieur donc on voit moins l’évolution mais je garde en tête que la rentrée de mes filles se fera dans notre nouvelle ville en Septembre, je croise les doigts…

Voilà, on en est là ! 6 mois après le début du chantier, après des années de galère avec ce terrain et un début de chantier pas forcément très serein, on commence à se projeter à nouveau. Espérons que tout continue à rouler !

2 commentaires

Un petit mot ? (Les commentaires sont modérés avant validation, pour éviter les spams et privilégier les commentaires des lecteurs du blog)